Vivre avec un psoriasis

27 août 2020
Le psoriasis est une maladie chronique dont le traitement s’inscrit dans la durée. Une relation de confiance avec le médecin assurant votre prise en charge thérapeutique est indispensable. Selon la gravité de votre maladie, la qualité de votre vie quotidienne est plus ou moins altérée.

Suivi médical du psoriasis indispensable

Si vous souffrez de psoriasis, un suivi médical est mis en place pour vérifier l’efficacité du traitement. Ces rendez-vous médicaux sont aussi l’occasion de faire le point sur cette affection et sur les soins dispensés.

Le rythme des consultations et éventuellement des examens biologiques est fixé par votre médecin traitant, votre dermatologue et éventuellement votre rhumatologue si un rhumatisme psoriasique est associé à l'atteinte de la peau.

Cette surveillance a pour but :

  • d’étudier l’évolution des plaques de psoriasis et des douleurs articulaires en cas de rhumatisme psoriasique associé ;
  • d’évaluer l’efficacité et la bonne tolérance des traitements, et s’assurer que vous bénéficiez d’une prise en charge optimale ;
  • de vous apprendre à "gérer" votre psoriasis au quotidien.

Comme pour toute maladie chronique, il est indispensable de nouer une relation de confiance avec votre médecin traitant ou votre dermatologue. En effet, le traitement du psoriasis s'inscrit dans la durée et il peut exister des moments de découragement. D'où l'importance du dialogue et de l'écoute. N'hésitez pas à dire ce que vous attendez vraiment de votre traitement, à parler des lésions qui vous gênent le plus... Ce dialogue permet d'établir un "contrat thérapeutique" (objectifs à atteindre, en combien de temps...) avec les différentes étapes possibles de suivi et de traitement.

Voici quelques recommandations pour contribuer au mieux à la surveillance de votre psoriasis :

  • mettez en pratique les conseils des professionnels de santé pour permettre la disparition ou l’atténuation des lésions de psoriasis et avoir un meilleur confort de vie ;
  • n'oubliez pas les examens cliniques et éventuellement biologiques de contrôle (prise de sang) ;
  • respectez bien votre traitement :
    • n'hésitez pas à demander à votre médecin traitant quel est le mode d'action des médicaments et quels en sont les effets secondaires ;
    • pour une bonne efficacité de votre traitement, ne l’interrompez jamais sans en parler à votre médecin traitant. En effet, l’application des recommandations médicales est essentielle pour éviter les poussées de psoriasis ;
    • inversement, ne dépassez pas les doses prescrites même pour les traitements locaux (par crème, pommade ou lotion), un surdosage pourrait être responsable d’effets secondaires ;
    • signalez aussi tout effet indésirable dû au traitement, pour chercher comment l’atténuer ou le prévenir ;
  • si une contraception est indispensable en raison du traitement prescrit, ne l’interrompez pas ;
  • avertissez sans délai votre médecin devant tout symptôme inhabituel ou nouveau qui vous inquiète (ex. suintement d’une lésion de psoriasis, fièvre, infection ORL…) ;
  • n’hésitez pas à dialoguer avec votre médecin : interrogez-le sur votre maladie et notez les questions que vous vous posez entre deux consultations.

Effets indésirables des médicaments

Vous constatez des effets indésirables secondaires à votre traitement ? Il est possible de les atténuer. N'interrompez pas votre traitement de votre propre initiative et parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Psoriasis au quotidien

Même en dehors des formes graves, le psoriasis est une maladie qui peut altérer profondément la qualité de vie lorsque les lésions sont visibles ou gênantes.

Du fait du retentissement psychique et social important que cette maladie peut avoir, un soutien psychologique peut être nécessaire.

Les poussées de psoriasis peuvent être déclenchées par certains facteurs. Identifiez les facteurs qui favorisent vos poussées et essayez de les éviter.

Voici quelques gestes utiles pour prévenir leur survenue :

  • évitez les irritations cutanées, comme le frottement des vêtements sur votre peau ;
  • évitez les plaies cutanées (coupures, griffures de chat, écorchures) qui peuvent être le siège d'une efflorescence de lésions psoriasiques ;
  • hydratez quotidiennement votre peau ;
  • consultez votre médecin en cas d'infections ORL (angine...) ;
  • ne prenez pas de médicaments sans avis médical ;
  • faites attention à l'exposition solaire : en général, elle est bénéfique pour le psoriasis, mais elle peut l'aggraver dans certains cas ;
  • supprimez l'alcool et arrêter le tabac, facteurs d'aggravation de la maladie ;
  • essayez de gérer vos contrariétés, votre stress.

Lors des poussées, évitez de gratter les plaques de psoriasis qui peuvent s'infecter provoquant des lésions d'impétigo ou une mycose cutanée.

Le psoriasis est compatible avec une profession, une scolarité et une pratique sportive normales. Toutefois, les poussées peuvent perturber le travail ou les études. En cas de besoin, faites-vous aider par :

  • votre entourage ;
  • votre médecin du travail : si vous présentez un psoriasis sévère, un retentissement professionnel est possible. Parlez-en à votre médecin du travail qui jugera de l’utilité d’un aménagement de votre poste de travail ou d’un reclassement professionnel ;
  • une assistante sociale ;
  • une association de patients. Rencontrer d'autres personnes atteintes de la même affection est, en général, source de réconfort et d'échanges fructueux. Vous pouvez également recevoir des conseils divers, notamment concernant les soins corporels.

  • Société française de dermatologie. Le psoriasis. Site internet : dermato-info. Paris ; 2020 [consulté le 24 août 2020]
  • Collège national des enseignants de dermatologie. Le psoriasis. ECN  Elsevier Masson 6 ème édition 2014
  • Dadban A. Psoriasis chez l'enfant. EMC - Pédiatrie - Maladies infectieuses 2016;11(4):1-8 [Article 4-113-D-40]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale. Psoriasis. Site internet : Inserm. Paris ; 2014 [consulté le 24 août 2020]
  • National Health service (NHS). Psoriasis. Site internet : NHS. Londres ; 2018 [consulté le 27 août 2020]