Se protéger des poux et éviter la transmission

19 mai 2017
Il n'y a pas de traitement préventif contre les poux et il peut être difficile de s'en débarrasser : mieux vaut donc essayer de les éviter. Quelques mesures simples peuvent suffire.

Pour éviter les poux de tête

Il n’existe pas de traitement pour prévenir les poux. Des mesures de prévention, essentiellement des mesures d’hygiène, peuvent cependant empêcher ou au moins diminuer les risques de contamination.

Vous avez des enfants scolarisés ou vivant en collectivité :

  • surveillez leurs cheveux de façon régulière ;
  • brossez-les bien et attachez-les s’ils sont longs ;
  • demandez à votre enfant de ne pas échanger écharpe, foulard et bonnet avec ses camarades.

Si malgré tout, votre enfant a des poux, traitez-le immédiatement, ainsi que toutes les personnes contaminées dans votre entourage. Pour être sûr d’éradiquer les poux, respectez rigoureusement les modalités du traitement. N’oubliez pas d’appliquer le produit une seconde fois 10 jours après, et de laver le linge en contact à 50 °C.

Il n'y a pas d'évictionde collectivié. Votre enfant peut aller en collectivité sauf s’il a aussi des lésions d’impétigo. Prévenez le directeur de l’école, de la crèche ou de tout autre lieu où votre enfant est scolarisé ou gardé, afin que des mesures de prévention soient prises et que les autres parents soient informés. Ceux-ci pourront alors surveiller les cheveux de leurs enfants et prendre les mesures nécessaires.

Pas de shampoing préventif !

Les shampoings utilisés chez des enfants indemnes de poux de manière à prévenir une éventuelle contamination contiennent des insecticides. Ils sont très vraisemblablement responsables de la survenue de résistance des poux à ces insecticides. En outre, leur efficacité préventive n'a jamais été démontrée.

Pour éviter les poux de corps et de pubis

Les poux de corps vivent dans les vêtements et dans la literie. Ils ne sortent sur la peau que pour se nourrir.

Si une personne est porteuse de poux de corps, pour éviter d'être infesté :

  • ne partagez pas ses vêtements ;
  • ne couchez pas dans le même lit ;
  • manipulez ses vêtements avec des gants, et procédez à leur lavage à plus de 50 °C.

Les poux de pubis se transmettent par des contacts humains intimes ou au cours des rapports sexuels. Le port du préservatif n’apporte aucune protection : vous devez donc éviter ces contacts intimes tant que le traitement n’a pas été suivi.

Sources
  • Société française de dermatologie. Les poux. Site internet : Dermato-info. Paris ; 2015 [consulté le 23 février 2017]
  • Association française des enseignants de parasitologie et mycologie. Ectoparasitose. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2016 [consulté le 23 février 2017]
  • Conseil supérieur d’hygiène publique de France, section des maladies transmissibles. Conduite à tenir devant un sujet atteint de pédiculose du cuir chevelu. Site internet : Le site santé du Ministère des affaires sociales et de la santé. Paris ; 2003 [consulté le 27 février 2017
  • Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS). Pédiculose du cuir chevelu. Site internet : INRS. Paris ; 2015 [consulté le 23 février 2017]
  • Finlay J, Mac Donald NE. Les infestations par les poux de tête : une mise à jour clinique. Paediatr Child Health. 2008;13(8):699-704.