Le traitement des polypes du côlon et du rectum

08 juillet 2020
Le traitement consiste à retirer complètement les polypes du côlon et du rectum. L'exérèse est généralement réalisée lors d'une coloscopie, mais le traitement peut aussi faire appel à la chirurgie. Puis, la surveillance par coloscopie est adaptée en fonction du type de polype.

Le traitement des polypes du côlon et du rectum par endoscopie

L’objectif du traitement est l’exérèse complète des polypes au niveau du rectum et du côlon. Puis la surveillance par coloscopie est adaptée en fonction du type des polypes retirés.

Il existe 3 techniques de traitement des polypes colorectaux par voie endoscopique. La méthode choisie est fonction de la taille et du degré d'invasion en profondeur du , déterminés lors de la rectocoloscopie. Ces techniques sont :

  • La polypectomie à l’anse froide (section mécanique des polypes, sans courant à haute fréquence) ou chaude (diathermique) placée le plus près possible de la paroi du côlon ou du rectum. Le du côlon ou du rectum est coupé et le courant électrique empêche le saignement.
  • La mucosectomie. Elle est réalisée après injection sous- de sérum physiologique permettant de décoller le et de l’enlever plus facilement qu’avec la technique de polypectomie à l’anse froide ou chaude.
  • La dissection sous- . Une injection de sérum physiologique sous la est effectuée avant la dissection du du côlon ou du rectum. Cette opération chirurgicale est réalisée pour les polypes profondément insérés dans la paroi du côlon ou du rectum.

Le caractère complet de la résection (retrait des polypes colorectaux) est évalué en fin d’endoscopie par un examen minutieux de la zone d'exérèse (ablation) et de ses bords.

Les pièces opératoires (dans ce cas, les polypes) font ensuite l’objet d’une .

Certains risques peuvent survenir lors de ces interventions :

  • une hémorragie digestive ;
  • une perforation du côlon.

Une surveillance est donc nécessaire, le plus souvent en structure de chirurgie ambulatoire.

Dans quel cas faut-il refaire rapidement une coloscopie ?

Une nouvelle coloscopie est programmée rapidement, en général dans un délai de 3 mois lorsque :

  • l’ablation des polypes du côlon ou du rectum n’a pas été complète lors du premier traitement ;
  • toutes les lésions n’ont pas pu être enlevées totalement. En cas de polypes multiples, par exemple

Le traitement des polypes du côlon et du rectum par chirurgie

Le retrait des polypes colorectaux est fait par chirurgie dans les cas suivants :

  • le médecin observe une profonde de la paroi du côlon ou du rectum lors de l’examen par coloscopie. L'emplacement du et des polypes est alors marqué pour faciliter le repérage par le chirurgien ;
  • l’examen anatomopathologique du retiré montre la présence de certains critères de gravité associés à un risque important d'atteinte des ganglions lymphatiques ;
  • le ou les polypes sont trop volumineux pour être retirés lors de la coloscopie.

La chirurgie des polypes du côlon ou du rectum a lieu au cours d’une hospitalisation de quelques jours et consiste à retirer la portion du côlon ou du rectum dans laquelle le s’est développé. Le chirurgien recoud ensuite les deux extrémités du côlon ou du rectum pour reformer le conduit digestif.

Le morceau de côlon ou de rectum retiré, ainsi que le , sont ensuite envoyés dans un laboratoire d’anatomopathologie pour être analysés.

  • Abou Ali E, Chaussade S, Prat F. Diagnostic et traitement des polypes colorectaux. EMC - Gastro-entérologie 2017:1-2
  • Koessler T, Bichard P, Lepilliez V, Puppa G et al. Épidémiologie, prise en charge et suivi des polypes colorectaux Rev Med Suisse 2016;12:982-988
  • Collège français de pathologistes. Tumeurs du côlon et du rectum. Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2013 [consulté le 30 avril 2018]
  • Institut national contre le cancer (INCa). Diagnostic et traitement d’un polype. Site internet : INCa ; Boulogne- Billancourt (France) [consulté le 30 avril 2018]