Prévenir la phlébite

20 juin 2017
La prévention des phlébites profondes est indispensable. Elle repose sur le port de chaussettes, bas ou collants de compression, le lever précoce après chirurgie et éventuellement la prise d'anticoagulants à titre préventif.

Si vous avez des varices, faites-les soigner pour prévenir la survenue d'une paraphlébite.

Si vous avez un risque de développer une veineuse profonde (phlébite profonde), la prévention est indispensable. Votre médecin juge de l'utilité de vous prescrire :

  • Une compression (appelée aussi contention) élastique (chaussettes, bas, collants spécifiques). Attention, pour être efficace, cette compression doit être adaptée à votre cas (taille, degré de la compression...)
    Les chaussettes, bas ou collants de compression doivent parfois être portés en permanence, de jour comme de nuit si le risque de est important.
    Sinon, la compression peut être utilisée dans certaines circonstances seulement :
    • au cours de certaines maladies (cancers, infection grave...),
    • après un acte chirurgical,
    • lors d'un voyage long en avion, voiture ou train,
    • lors d'une grossesse et dans les semaines suivant l'accouchement...
  • Un traitement anticoagulant, à titre préventif, en complément de la contention : c'est le cas après une intervention chirurgicale, lors d'un port de plâtre au niveau de la jambe par exemple.
  • Une mobilisation précoce après un acte chirurgical : le lever précoce avec marche est préconisée le plus tôt possible.

Dans tous les cas, vous pouvez appliquer certaines règles d’hygiène pour entretenir votre capital veineux.

Des précautions particulières si vous prenez l’avion

Un voyage en avion, surtout s’il dépasse 6 heures, peut favoriser l’apparition d’une veineuse profonde chez les personnes à risque (antécédents de thromboses veineuse ou d’embolie pulmonaire, obésité, varices, âge…), essentiellement parce qu’il implique une immobilisation prolongée en position assise.

Si vous avez des antécédents veineux, consultez votre médecin avant vos déplacements.

Dans tous les cas, essayez aussi de respecter les conseils suivants à bord de l’avion :

  • mettez des vêtements larges et évitez les gaines, ceintures et bottes ;
  • portez une contention élastique (chaussettes, bas ou collant de contention), si elle vous a été prescrite ;
  • bougez les pieds très souvent, faites des mouvements de flexion-extension des chevilles, ne croisez pas les jambes et marchez régulièrement dans le couloir de l’avion ;
  • buvez abondamment (un litre toutes les quatre heures) car la pressurisation de la cabine entraine une forte déshydratation ;
  • évitez de consommer des somnifères : ils vous plongeraient dans un sommeil lourd pendant plusieurs heures et l‘immobilité augmenterait la stase veineuse.

Ces recommandations sont également valables si vous devez entreprendre de longs trajets en voiture.

N° d’Urgence Médicale

Samu : 15 Pompiers : 18 Appel d'urgence européen : 112
Ces numéros sont gratuits et peuvent être appelés d'un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit.
Sources
  • Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2017. BEH Hors série du 6 juin 2017. Site internet : Santé publique France. Saint-Maurice (France) ; 2017 [consulté le 20 juin 2017]
  • Haute Autorité de santé (HAS). La compression médicale en prévention de la thrombose veineuse. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2010 [consulté le 15 mars 2016]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). La thrombose veineuse (phlébite). Site internet : Inserm. Paris ; 2015 [consulté le 15 mars 2016]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). La thrombose veineuse superficielle enfin traitée. Site internet : Inserm. Paris ; 2010 [consulté le 15 mars 2016]