Le traitement de la giardiase et ses suites

24 avril 2017
Lorsque le médecin a établi le diagnostic, il prescrit un traitement spécifique. La giardiase est le plus souvent bénigne et se traite bien. Des mesures d’hygiène sont nécessaires pour prévenir la transmission.

Pour éliminer le parasite, votre enfant doit prendre un médicament antiparasitaire indiqué dans le traitement des giardiases, comme le métronidazole pendant 5 jours ou d'autres traitements en prise unique : tinidazole, secnidazole...

Pour éviter la propagation de la maladie, les autres personnes touchées dans la famille ou la collectivité doivent suivre le même traitement.

Par ailleurs, pour éviter la propagation du parasite au sein de la famille, à la crèche ou à l'école, il faut :

  • informer les membres de la collectivité pour aider au diagnostic des autres cas éventuels et les traiter ;
  • couper court les ongles de votre enfant et les brosser régulièrement ;
  • demander à chaque membre de la famille de se laver les mains après passage aux toilettes, et avant chaque repas ;
  • bien laver les fruits et crudités.

Par ailleurs, si votre enfant a une diarrhée aiguë, il est préférable qu’il ne fréquente pas la crèche ou l’école. Cependant, son éviction (éloignement provisoire) n’est pas obligatoire.

Enfin, un mois après la fin du traitement, un nouveau contrôle des selles est nécessaire. En cas de présence persistante des kystes, une deuxième cure d’antiparasitaire est prescrite. En deuxième intention, un traitement par albendazole pendant 5 jours peut être prescrit.

© Inpes

Sources
  • Durand F, Brenier-Pinchart MP, Pelloux H. Parasitoses digestives : lambliase, téniasis, ascaridiose, oxyurose, amibiase, hydatidose. Site internet : Université Joseph Fourier. Grenoble (France) ; 2005 [consulté le 27 mai 2014]
  • Association française des enseignants de parasitologie et mycologie. Giardiose. Site internet : campus de parasitologie, mycologie de l'Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 27 mai 2014]
  • Conseil supérieur d'hygiène publique. Conduite à tenir en cas de maladies transmissibles dans une collectivité d'enfants. Site internet : Le site santé du Ministère des affaires sociales et de la santé. Paris ; 2010 [consulté le 26 mai 2014]