giardiase : contamination, symptômes et diagnostic

17 août 2017
La giardiase est une parasitose due à un micro-organisme (giarda) qui contamine l’être humain ou certains animaux par voie digestive. Répandue chez les enfants, cette affection peut se développer sans symptômes ou provoquer des troubles digestifs.

Comment l’enfant se contamine-t-il ?

La giardiase ou giardiose est une parasitose intestinale due à un parasite unicellulaire, la giardia. Très fréquente, cette affection se développe partout dans le monde, y compris dans les pays industrialisés. Toutefois, elle est plus courante dans les régions chaudes et humides.

Par ailleurs, la giardiase atteint tous types de personnes mais elle est plus répandue chez les enfants. Enfin, elle peut toucher certains animaux comme les chiens et les chats.

La giardia se trouve dans le milieu extérieur sous forme de kystes (enveloppe très résistante) permettant au parasite de survivre en dehors de son hôte (être humain ou animal).

La contamination se fait principalement :

  • par l'absorption d'eau ou d’aliments contaminés par des kystes ;
  • en portant à la bouche des mains sales ayant touché des selles, des objets ou des surfaces souillées.

L’enfant ingère ainsi de très nombreux kystes. Dans le duodénum (première partie de l’intestin grêle), ceux-ci se transforment en parasites actifs. Ils se déplacent grâce à un flagelle (sorte de queue mobile), se multiplient rapidement et se fixent sur la surface de l’intestin. Cela provoque une altération des cellules de la intestinale, entraînant des troubles digestifs.

En passant dans le côlon (gros intestin), les giardias se transforment ensuite en kystes très résistants, éliminés avec les selles. Ceux-ci survivent dans la nature et peuvent, dès lors, être à l’origine d’une nouvelle contamination.

La vie en collectivité et le fait que l’infection passe souvent inaperçue favorisent par ailleurs la transmission du parasite.

Cycle de la giardia

Schéma : cycle de la giardia

Quels sont les symptômes de la giardiase ?

Dans la moitié des cas, l’infection est inapparente et votre enfant ne se plaint de rien. On dit alors qu’il est "porteur sain" du parasite, éliminé dans ses selles sous forme de kystes.

Toutefois, une à trois semaines après la contamination, votre enfant peut aussi souffrir de troubles digestifs :

  • une diarrhée aiguë bénigne qui se manifeste soit par des selles molles, soit par des selles liquides et abondantes. Elle est associée à des douleurs abdominales et à des vomissements ;
  • un syndrome de malabsorption intestinale qui peut survenir en cas d’infestation massive et prolongée. Il s’agit d’une mauvaise assimilation des par l’intestin grêle, due à la destruction des cellules de la intestinale par les parasites. Elle peut causer une diarrhée chronique avec des selles molles et graisseuses, de la fatigue et/ou un amaigrissement.

Le diagnostic

Si votre enfant présente des symptômes qui semblent correspondre à ceux de la giardiase, il faut consulter votre médecin traitant.

Pour aider votre médecin à établir son diagnostic, précisez-lui, le cas échéant :

  • si votre enfant a récemment voyagé dans un pays chaud et humide ;
  • s’il vit en collectivité (garderie, crèche, école).

Après avoir examiné votre enfant, le médecin lui prescrit un examen parasitologique des selles (servant à retrouver d’éventuels kystes de giardia).
Plus rarement le médecin peut juger nécessaire de faire pratiquer un examen du liquide digestif contenu dans le duodénum (première partie de l’intestin grêle) pour confirmer la présence du parasite.

Sources
  • Feldman M. Parasites intestinaux. Site internet : aboutkidshealth. Toronto (Canada) ; 2010 [consulté le 17 août 2017]
  • Association française des enseignants de parasitologie et mycologie. Giardiose. Site internet : campus de parasitologie, mycologie de l'Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2016 [consulté le 17 août 2017]