Bilan et traitement en cas de palpitations cardiaques

15 mars 2021
Un examen de votre médecin traitant, accompagné d'un bilan, permet de déterminer les causes des palpitations cardiaques. Une fois le diagnostic posé, une modification des habitudes de vie peut être nécessaire et un traitement médicamenteux adapté à la cause des palpitations sera prescrit.

L'examen et le bilan médical en cas de palpitations cardiaques

Lorsque vous ressentez des palpitations, l'objectif de votre médecin traitant est d'en rechercher la cause.

Pendant l'examen, il vous interroge précisément sur vos symptômes et fait le point sur vos habitudes de vie ; il vous questionne sur votre consommation d’alcool, de caféine, de drogues, etc. Il recherche aussi des symptômes en faveur d’un problème cardiaque : douleurs à la poitrine, essoufflement, etc.

Il mesure aussi votre tension artérielle, votre fréquence cardiaque et vous examine.

Comment mesure-t-on la fréquence cardiaque ?

La fréquence cardiaque est évaluée :

  • par la mesure du pouls c'est-à-dire les battements ressentis au niveau des artères dû aux contractions du cœur et qui sont facilement perceptible à plusieurs endroits du corps. Habituellement, le médecin « prend le pouls » au niveau du poignet où passe l'artère radiale, car c'est un endroit simple d'accès ;
  • en auscultant le cœur avec un stéthoscope. Le médecin peut alors compter les battements de manière plus précise et percevoir si leur rythme est régulier ou non ;
  • avec un tensiomètre qui mesure la tension artérielle, mais aussi la fréquence cardiaque.

L'examen du médecin peut être complété, selon les situations, par un bilan complet qui permet de préciser le diagnostic.

Elle est réalisée grâce à l'électrocardiogramme (ECG) qui est l'examen principal pour établir le diagnostic. L’ECG est rarement fait au moment des palpitations. Il recherche un trouble du rythme cardiaque permanent.

Si les palpitations sont brèves, inconstantes ou surviennent dans des circonstances particulières, il est nécessaire de pratiquer des enregistrements sur plusieurs heures ou plusieurs jours : c'est le Holter ECG. Il peut durer 24 à 48 h ou se traduire par un monitorage ambulatoire prolongé de 21 jours. Cet examen est pratiqué au moyen d’un petit appareil de la taille d’un baladeur, qui enregistre les pulsations du cœur. Le patient porte cet équipement sur lui en poursuivant ses activités habituelles.

Un ECG d'effort peut être utile lorsque le patient décrit des troubles du rythme cardiaque ne survenant qu'à l'effort.

Une exploration électrophysiologique du cœur est parfois nécessaire lorsque la conduction électrique doit être analysée avec précision. Elle permet d’enregistrer l’activité électrique du cœur par des électrodes placées dans l'une des ou des cardiaques. Cet examen est réalisé sous anesthésie locale et nécessite un à 2 jours d'hospitalisation.

Une prise de sang est nécessaire pour rechercher des anomalies pouvant favoriser les palpitations comme la présence ou l'existence :

Ce bilan nécessite un écho-doppler cardiaque.

D’autres examens complémentaires peuvent être nécessaires en cas de suspicion d’anomalies.

Quels sont les différents traitements des palpitations ?

Dans tous les cas, il est nécessaire d'éviter ou de supprimer les facteurs de risque et substances excitantes pour le cœur. Il faut donc :

  • arrêter le tabac ;
  • diminuer ou cesser la consommation d’alcool et boissons énergisantes ;
  • suivre un des drogues ;
  • agir afin de diminution des facteurs de stress.

Traiter la cause des palpitations

Le traitement des palpitations passe souvent par la prise en charge des causes pathologiques. Ainsi, il peut s'agir de traiter :

Traiter un trouble du rythme cardiaque

Lorsque les palpitations sont en lien avec une trouble du rythme cardiaque mis en évidence par les examens, un traitement spécifique est mis en route. Il peut s'agir :

  • de médicaments anti-arythmiques ;
  • de bêta-bloquants qui freinent le rythme du cœur ;
  • d'anticoagulants ;
  • d'un traitement interventionnel comme l'ablation par ou cryothérapie ;
  • de chocs électriques, etc.

  • US National Librairy of Medicine (Medline Plus). Heart palpitations. Site internet : Medline Plus. Bethesda (États-Unis) ; 2021 [consulté le 16 février 2021]
  • Collège national des enseignants de cardiologie - Société française de cardiologie. Médecine cardiovasculaire. Item 235 - Palpitations. Ed. Elsevier Masson. Issy-les-Moulineaux (France). 2019.
  • National Health service (NHS). Heart palpitations and ectopic beats. Site internet : NHS. Londres ; 2020 [consulté le 16 février 2021]
  • Fondation suisse de cardiologie. Examen électrophysiologique. Site internet : Fondation suisse de cardiologie. Berne [consulté le 16 février 2021]