Que faire en cas de palpitations cardiaques ?

15 mars 2021
Les palpitations cardiaques, accompagnées de certains signes, peuvent conduire à des situations d'urgence. Dans les autres cas, il est conseillé d'analyser les palpitations, de modifier certaines habitudes de vie mais aussi, de consulter son médecin traitant.

Les situations d'urgence

Il faut consulter ou appeler les urgences si vos palpitations cardiaques s'accompagnent :

N° d’Urgence Médicale

Samu : 15 Pompiers : 18 Appel d'urgence européen : 112
Ces numéros sont gratuits et peuvent être appelés d'un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit.

Que faire dans les autres situations ?

Si vous ressentez des palpitations en dehors des situations d'urgence, analysez-les, modifiez certaines de vos habitudes consultez votre médecin traitant.

Analysez vos palpitations

Afin de mieux comprendre vos palpitations, posez-vous les questions suivantes :

  • Commencent-elles et s’arrêtent-elles brutalement ou progressivement ?
  • Combien de temps durent-elles ? (en secondes, minutes, heures)
  • Les battements cardiaques vous paraissent-ils réguliers ?
  • Les palpitations surviennent-elles de façon épisodique ou fréquemment ?
  • Sont-elles présentes au repos ou pendant, voire après un effort ?
  • Avez-vous connaissance des circonstances qui pourraient être associées à leur déclenchement telles que le stress, une crise d’angoisse, etc. ?
  • Avez-vous d’autres symptômes comme de la fièvre, un essoufflement, des douleurs à la poitrine lorsque vous faites des efforts, etc. ?

Si vous prenez des médicaments, lisez les notices et vérifiez les effets secondaires. Si l'un d'entre eux peut être à l'origine de vos palpitations, consultez votre médecin traitant ou demandez conseil à votre pharmacien car vous ne devez pas l'arrêter sans avis médical.

Enfin, si vous avez un tensiomètre, notez la fréquence cardiaque au moment des palpitations.

Changez vos habitudes de vie

Les palpitations pouvant provenir de vos habitudes de consommation, d'un manque d'exercice ou de situations affectant votre santé psychique, il peut être nécessaire de :

  • diminuer votre consommation de caféine (thé, café, boissons énergisantes) ;
  • arrêter de fumer ;
  • vous faire aider, si vous utilisez des drogues, afin de vous sevrer ;
  • pratiquer la relaxation et des exercices respiratoires ;
  • essayer de réduire votre stress et votre anxiété ;
  • avoir une activité physique régulière  ;
  • essayer de dormir plus longtemps et de faire appel à un soutien psychologique, si nécessaire.

Consultez votre médecin traitant

Il est nécessaire de consulter si :

  • vos palpitations vous inquiètent ;
  • elles reviennent souvent, durent, s’aggravent ou se modifient ;
  • votre cœur bat à plus de 100 battements par minute en dehors d’un exercice physique, d’un épisode de fièvre ou d’une crise d’angoisse ;
  • vous avez déjà eu des problèmes au niveau du cœur comme une angine de poitrine, un infarctus du myocarde, etc. ;
  • vous êtes suivi(e) pour une maladie comme l'asthme, le diabète, le surpoids, etc. ;
  • vos palpitations sont apparues lors de la prise d’un nouveau médicament ou, au contraire, après l’arrêt d’un traitement ;
  • vous présentez des facteurs de risque cardiovasculaire tels qu'une hypertension artérielle (HTA), du diabète, un cholestérol élevé, etc. ;
  • vous avez d’autres symptômes comme un amaigrissement, des pauses respiratoires pendant le sommeil, des douleurs, etc.

  • US National Librairy of Medicine (Medline Plus). Heart palpitations. Site internet : Medline Plus. Bethesda (États-Unis) ; 2021 [consulté le 16 février 2021]
  • Collège national des enseignants de cardiologie - Société française de cardiologie. Médecine cardiovasculaire. Item 235 - Palpitations. Ed. Elsevier Masson. Issy-les-Moulineaux (France). 2019.
  • National Health service (NHS). Heart palpitations and ectopic beats. Site internet : NHS. Londres ; 2020 [consulté le 16 février 2021]