Reconnaître une otite moyenne aiguë

21 juin 2018
L’otite moyenne aiguë est une infection virale ou bactérienne de l’oreille moyenne faisant le plus souvent suite à une rhinopharyngite. Douleurs de l’oreille et fièvre sont les principaux symptômes, mais chez les bébés les signes sont trompeurs. La vie en collectivité favorise ce type d’infection.

Qu'est-ce qu'une otite moyenne aiguë ?

L'otite moyenne aiguë est une infection de l’oreille moyenne qui est constituée d’une petite cavité osseuse (appelée « caisse du tympan »), située juste derrière le .

L'otite aiguë est causée :

  • soit par une bactérie dans 60 à 70 % des cas (haemophilus influenzae, pneumocoque...),
  • soit par un virus (virus respiratoire syncytial, virus para-influenzae, rhinovirus...)

On distingue plusieurs formes d'otites moyennes aiguës :

  • S’il n’y a pas d’épanchement dans la caisse du , l’otite moyenne aiguë est dite congestive.
  • S’il y en a un purulent, l’otite est purulente. Elle est soit collectée, soit perforée lorsque le se perfore, laissant écouler des sécrétions jaunâtres par le conduit auditif externe de l'oreille.

Anatomie de l’oreille

Schéma : oreille
Ne pas confondre otite moyenne aiguë et otite externe

L'otite externe est une inflammation du conduit auditif externe qui ne touche pas le . Après son examen, le médecin prescrit un traitement local par gouttes auriculaires.

Les symptômes de l'otite moyenne aiguë

L'otite moyenne aiguë survient le plus souvent après un épisode de rhinopharyngite.

L'enfant se plaint d'avoir mal à l'oreille ou d'avoir l'oreille bouchée (baisse d'audition, bourdonnements). La douleur de l'oreille appelée otalgie peut être plus ou moins violente, mais elle est parfois très intense.

La fièvre est généralement supérieure à 38 °C.

Parfois l'otite est suspectée devant un écoulement de sécrétions jaunâtres par le conduit de l'oreille, appelé otorrhée (souvent constaté le matin au lever).

Si l'enfant est trop petit pour s'exprimer, les symptômes sont très atypiques. Parfois, il frotte ou tire son pavillon d'oreille en réaction à la douleur. Le plus souvent, il a de la fièvre, il change de comportement et manifeste :

  • des pleurs et cris non expliqués,
  • des réveils nocturnes,
  • une irritabilité inhabituelle,
  • un manque d'énergie, une hypotonie,
  • un refus du biberon,
  • des troubles digestifs : vomissements, diarrhée...

Pourquoi l'otite moyenne aiguë est-elle fréquente chez le petit enfant ?

Après la perte de la protection maternelle immunitaire acquise pendant la grossesse, les tout-petits sont souvent malades car leur n’est pas encore mature.

Au cours de cette période d'adaptation du , les rhinopharyngites sont nombreuses, prolongées et répétées. Elles provoquent une des adénoïdes qui deviennent un réservoir de germes et gênent la ventilation du . Ces germes présents dans le nez et le pénètrent dans l'oreille moyenne par l'intermédiaire de la , conduit qui est souvent court et perméable chez le tout-petit. Ils sont alors responsables d'une otite moyenne aiguë.

Les facteurs favorisant l'otite sont :

  • la vie en collectivité, qui facilite la transmission des virus et des bactéries. Il est normal que les enfants placés en crèches soient plus souvent malades que ceux gardés à domicile. Ils présentent des infections ORL (Oto-Rhino-Laryngologiques) à répétition : rhinopharyngite, otite.... La situation s'améliore avec l'âge, sans laisser de séquelles. Si l'enfant a souvent des otites avant trois ans, il en aura de moins en moins, puis rarement après six ans ;
  • les anomalies de la : malformation locale, fente palatine, ... ;
  • l'alimentation au biberon surtout s'il est fait en position couchée (alors que l'allaitement maternel exclusif au moins trois mois est un facteur protecteur) ;
  • une naissance prématurée ;
  • l'existence d'antécédents d'otites récidivantes dans la famille proche (prédisposition génétique) ;
  • la présence chez le nourrisson d'un reflux gastro-œsophagien important ;
  • la saison : les otites sont plus fréquentes en automne et en hiver.

© Assurance Maladie

Sources
  • Collège Français d'ORL et de Chirurgie Cervico-faciale. Otites infectieuses de l’adulte et de l'enfant. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 15 février 2018]
  • Mimouni-Benabu O, Nicollas R, Farinetti A, Roman S, Triglia J-M. Otites moyennes aiguës. EMC - Pédiatrie - Maladies infectieuses 2015;10(1):1-9 [Article 4-061-A-50]