Le traitement de l'ongle incarné, en complément de vos soins

24 avril 2017
Si les soins que vous avez apportés à votre ongle incarné ne suffisent pas, votre médecin traitant vous prescrit un traitement local et des soins de podologie. La chirurgie ou d'autres techniques de destruction partielle de l'ongle incarné sont parfois indispensables.

Des soins médicaux et de podologie

Si les soins que vous avez apportés à votre ongle incarné ne suffisent pas, votre médecin traitant peut vous prescrire :

  • un traitement local antiseptique en bains de pieds ou en application locale ;
  • des soins de podologie ; ils sont utiles lors d'un épisode aigu pour soulager rapidement et des soins réguliers permettent d'éviter les récidives ;
  • des antibiotiques, en cas de surinfection.

Des soins chirurgicaux

Une intervention chirurgicale est parfois nécessaire. Elle est, dans la majorité des cas, effectuée sous anesthésie locale.

Dans tous les cas, il faut enlever la partie de l'ongle qui blesse la peau.

Depuis une dizaine d'années, différentes techniques permettent de décomprimer l'ongle, de le soulever, pour retirer les parties incrustées dans la chair, ou pour modifier sa courbure et éviter la récidive.

En cas d' du bourrelet ou d'ongles enfouis, une partie de la pulpe est enlevée pour libérer l'ongle.

Enfin, dans les cas extrêmes, il faut enlever la matrice, tissu épais qui repose directement sur l'os et se prolonge au-delà de l'ongle visible. C'est elle qui produit l'ongle et son ablation n'est pas anodine.

D'autres techniques proposent une destruction chimique de la au phénol ou une destruction au .

En cas de conflit entre le premier et le second orteil, un séparateur d'orteils peut être prescrit.

Si un léger saignement se produit, surélevez votre pied, comprimez le pansement avec vos doigts ou resserrez un peu la bande.

Ne marchez pas trop. Pendant trois jours, évitez la position debout. Restez plutôt assis, le pied reposant sur un tabouret. Vous éviterez ainsi un œdème du pied qui retarderait la cicatrisation et favoriserait l'infection. La cicatrisation sera achevée, ou presque, dans les deux à trois semaines.

Après la cicatrisation, palpez votre pied régulièrement pour vous assurer qu'il n'y a pas de récidive

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Sources
  • Noël B. Chirurgie de l'ongle incarné. Rev Med Suisse. 2006;2(63):1104-6, 1109-11.
  • Lévesque S. L'ongle douloureux, quel casse-pied ! Med Quebec. 2005;40(2):67-71.
  • Blatière V, Nabères A. Ongle incarné. In : Encyclopédie médico-chirurgicale. Podologie. Paris : Elsevier Masson ; 2001. 17-070-A-50.