Reconnaître les symptômes de l'ongle incarné

02 septembre 2020
L'ongle incarné est un problème fréquent touchant surtout le gros orteil. Il est favorisé par une mauvaise coupe de l'ongle et des traumatismes répétés (chaussures trop étroites...) Il se traduit par un bourrelet autour de l'ongle, douloureux et rouge qui peut s'infecter en l'absence de traitement.

Qu'est-ce que l'ongle incarné ?

Un ongle est incarné lorsqu'il pénètre dans les tissus qui limitent ses bords latéraux. C'est le résultat d'un conflit entre la tablette unguéale et le tissu . Le bord de l'ongle s'enfonce dans la chair et provoque une réaction inflammatoire du tissu , puis, en l'absence de traitement précoce, une infection.

Ce problème touche préférentiellement les ongles des pieds : l'ongle incarné est particulièrement fréquent au niveau du gros orteil.

À quoi sert un ongle ?

L'ongle est constitué de kératine, formant une tablette unguéale qui repose sur le lit unguéal. Les bords fixes de l'ongle sont entourés par un tissu appelé "repli unguéal" ou "bourrelet unguéal".

L’appareil unguéal

Schéma représentant l’appareil unguéal, communément appelé « ongle » (cf. description détaillée ci-après)

L’ongle, également nommé « limbe unguéal », se situe à l’extrémité des doigts de la main et des pieds. Il repose sur ce qui est appelé le lit de l’ongle, partie de peau invisible. Ce lit recouvre toute la surface inférieure de l’ongle.

La racine de l’ongle se situe à l’extrémité interne de l’ongle, sous la peau. Elle est cachée par le repli unguéal proximal.

Le repli unguéal proximal est l’ultime partie de peau avant l’ongle. Il ferme hermétiquement l’espace entre la face externe de l’ongle et ses parties internes.

La phalangette est l’autre nom donné à la dernière phalange. Les phalanges sont les os des doigts et des orteils. La phalangette est l’os qui soutient l’ongle.

L'ongle a plusieurs fonctions importantes :

  • il protège les phalanges distales;
  • il augmente la discrimination tactile (le toucher) ;
  • c'est un instrument de grattage, voire de défense ;
  • il assure l'esthétique du pied et/ou de la main ;
  • les ongles des orteils ont un rôle dans la course et la marche.

Les facteurs favorisant l'apparition d'un ongle incarné

Il existe des facteurs qui favorisent l'apparition d'un ongle incarné.

Parmi eux :

  • des erreurs dans l'entretien des ongles :
    • la mauvaise coupe de l'ongle est le facteur le plus important dans la survenue d'un ongle incarné. L'ongle coupé au carré doit dépasser le bord libre de l'orteil de deux à trois millimètres. Si l'ongle est taillé en demi-cercle, trop court sur les bords, la peau recouvrira le bord de l'ongle et celui-ci poussera en s'enfonçant dans le derme ;
    • l'oubli d'un petit fragment d'ongle dans le sillon péri-unguéal ;
  • des chaussures mal ajustées, trop étroites, exerçant des points de pression ;
  • la transpiration importante des pieds (hypersudation) ;
  • des anomalies dans la structure des pieds :
    • les modifications osseuses des pieds secondaires à l'arthrose (hallux valgus par ex.) ;
    • les troubles de la statique du pied avec un mauvais déroulement du pas, dû par exemple à des douleurs du talon ;
    • le conflit entre le premier et le second orteil ;
  • des anomalies des ongles :
    • les anomalies de forme ou d'épaisseur de l'ongle (par exemple en cas de mycose de l'ongle ou onychomycose) ;
    • un tissu augmenté d'épaisseur ;
    • un traumatisme de l'ongle et de l'extrémité des doigts. Un ongle peut s'incarner suite à un choc violent (choc sur l'orteil, coup de pied dans un ballon, etc.). Il se crée alors un traumatisme de l'ongle avec une cassure et un morceau d'ongle pénètre dans la chair ;
  • certaines maladies peuvent entraîner la modification de la composition des ongles, une diminution de la vascularisation périphérique ou une diminution de la sensibilité (diabète...)

Les symptômes de l'ongle incarné

Les principaux symptômes de l'ongle incarné sont les suivants :

  • une douleur des tissus autour de l'ongle, surtout à la pression ;
  • une rougeur et un gonflement du pourtour de l'ongle, voire parfois une coupure de la peau,
  • puis l'apparition d'un bourrelet autour de l'ongle.

En l'absence de traitement, l'ongle incarné s'aggrave progressivement :

  • D'abord, la douleur autour de l'ongle est modérée, intermittente et ressentie lors du chaussage ou d’une activité sportive. L’ongle incarné est enchâssé dans le repli et la pression des bourrelets est sensible.
  • Puis, la douleur de l'orteil est plus vive, quasi permanente, et augmentée par le chaussage. Elle peut gêner la marche. Le bourrelet , autour de l'ongle, devient inflammatoire (rouge, chaud et tuméfié). Il n'y a pas d'écoulement. La douleur est aiguë lorsqu'on appuie sur le bourrelet.
  • Ensuite, l'ongle incarné s'infecte et les douleurs sont intenses et pulsatiles. Un écoulement purulent apparaît dans le repli .
  • Enfin, en l'absence de traitement de l'ongle incarné, le bourrelet devient hypertrophique. Un tissu de granulation sous forme d'un gros bourgeon rouge en forme de framboise, appelé botryomycome, apparaît.

  • National Health service (NHS). Ingrown toenail. Site internet : NHS. Londres ; 2018 [consulté le 1er septembre 2020]
  • Lévesque S. L'ongle douloureux, quel casse-pied ! Med Quebec. 2005;40(2):67-71
  • Reymond N. Prise en charge de l’ongle incarné par le pédicure-podologue. Revue du Podologue. 2012;8(44):14-17
  • Blatière V. L’ongle incarné ou onychocryptose. La Presse Médicale 2014;43(11):1230-1239