Reconnaître une mycose cutanée

24 avril 2017
Les mycoses superficielles cutanées sont des maladies de la peau très fréquentes dues à des champignons microscopiques. Elles peuvent affecter la surface de la peau, les ongles et le cuir chevelu. Les symptômes sont différents selon la partie du corps atteinte.

Les symptômes selon les types de mycoses cutanées

Environ 3 % des patients des médecins traitants consultent pour une mycose.

30 % des patients atteints d'une mycose des pieds ont aussi une mycose des ongles (onychomycose).

Il existe différentes formes de mycoses, selon la partie du corps affectée.

Encore surnommée "pied d'athlète", c'est la plus fréquente des mycoses chez l'adulte. Elle reste rare chez les jeunes enfants. Elle est située entre les orteils, surtout entre le 4e et le 5e. L'infection peut s'étendre à la plante du pied, au dos du pied et aux espaces entre les autres orteils. Elle s'accompagne souvent d'une atteinte des ongles (onychomycose).

On observe des zones rouges au niveau de la plante et du dos des pieds et des fissures, des bulles remplies de liquide, une au niveau des espaces interdigitaux. Ces lésions provoquent de fortes démangeaisons.

Elle est similaire mais plus rare et concerne surtout les professions requérant le port de gants.

Elle touche principalement les adultes. Elle est présente au niveau des ongles des pieds et également des mains. Elle débute souvent par une atteinte des tissus péri-unguéaux (autour de l'ongle) appelée péri-onyxis. Ces tissus sont tuméfiés, rouges et douloureux, laissant échapper un liquide clair et contamine ce dernier. L'ongle malade s'épaissit et se décolle. L'atteinte s'étend progressivement à la qui se décolore et devient blanchâtre. L'onychomycose est souvent associée au pied d'athlète.

Il se caractérise par l'apparition, sur le tronc, le cou, le haut des bras, de taches granuleuses, plus claires que la peau non affectée. L'atteinte du visage est fréquente chez l'enfant. Ces taches ne parviennent pas à bronzer et sont alors très visibles. Sur les peaux très blanches, les taches sont souvent un peu plus foncées (brun clair) que la peau normale. Cette infection est courante quel que soit l'âge. Les rechutes sont fréquentes.

Les mycoses de la peau apparaissant dans les zones dépourvues de poils (au niveau des membres, du visage, du cou et du tronc) se caractérisent par des plaques rouges circulaires granuleuses souvent en formes d’anneaux avec une bordure. Des squames sont présentes et parfois des vésicules, des bulles, des croûtes... Ces lésions s'étendent par la périphérie et provoquent souvent des démangeaisons.

Elles siègent dans les plis de l'aine, entre les fesses, sous les aisselles, sous les seins chez la femme, dans les plis des mains... Le pli est rouge, suintant et il est le siège de fissures et d'un dépôt jaunâtre. L'intertrigo donne une sensation de brûlure, voire des douleurs.

Il y en a trois principales.

  1. L'érythème fessier du nourrisson peut être colonisé par un champignon (en général du genre ) en l'absence de soins précoces.
  2. Le périonyxis de l'enfant qui suce son pouce : c'est une inflammation chronique de la peau qui entoure l’ongle : le pourtour de l’ongle est rouge, enflé et la peau qui entoure l’ongle se décolle.
  3. La mycose du cuir chevelu ou teigne : elle est beaucoup plus fréquente souvent sous la forme de croûtes blanches qui desquament et font apparaître des plaques sans cheveux (les cheveux sont cassés à quelques millimètres du cuir chevelu). Après traitement, les cheveux repoussent normalement.

Les mycoses superficielles peuvent également apparaître au niveau des muqueuses :

  • La bouche et le tube digestif : la mycose buccale atteint la langue et l'intérieur des joues. Elle peut survenir chez l'adulte et l'enfant. Mais elle est particulièrement fréquente chez le nourrisson et on l'appelle couramment "muguet". Il apparaît sous forme de plaques blanches "caséeuses" sur la langue, à l’intérieur des joues, sur les gencives et sur le palais. Les mycoses buccales sont également responsables des perlèches ou fissurations humides rouges et croûteuses des coins de la bouche.
  • Le vagin : la mycose vaginale est la cause la plus fréquente de la vaginite .

Les causes favorisant la mycose cutanée

Certains facteurs favorisent le développement des champignons :

  • la chaleur humide ;
  • la transpiration excessive ;
  • l'hygiène insuffisante ;
  • la fréquentation des piscines ;
  • le port de chaussures fermées ;
  • les traitements médicamenteux (antibiothérapie, corticothérapie, etc.) ;
  • l'état de santé général : maladies endocrines (diabète ), déficit immunitaire ;
  • la grossesse , les premiers mois de la vie...

Comment se transmet la mycose cutanée ?

Les mycoses se transmettent surtout par contact humain direct. Elles peuvent aussi se transmettre par contact animal, avec le sol, l'eau ou les objets infectés (vêtements, peignes, jouets...)

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Sources
  • Association française des enseignants de parasitologie et mycologie. Candidoses. Site internet : Campus de parasitologie et de mycologie de l'Université Médicale Virtuelle Francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 9 juin 2015]
  • Association française des enseignants de parasitologie et mycologie. Dermatophytoses. Site internet : Campus de parasitologie et de mycologie de l'Université Médicale Virtuelle Francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 9 juin 2015]