Éviter la transmission de la mononucléose infectieuse

04 septembre 2019
Une fois la mononucléose infectieuse diagnostiquée, il s’agit de protéger son entourage de la transmission du virus. Pour cela, quelques gestes simples sont à adopter jusqu’à la guérison.

Mononucléose infectieuse : protéger l'entourage de la personne malade

Si vous êtes atteint de mononucléose infectieuse, vous pouvez prévenir la transmission du virus, présent dans la salive.

Pour cela, pendant la durée de la maladie, suivez les conseils suivants.

  • lavez-vous les mains, si possible avec du savon liquide, en les frottant pendant 30 secondes. Rincez-les ensuite sous l’eau courante et séchez-les avec une serviette propre ou à l’air libre. Le lavage des mains doit devenir un réflexe : au minimum, avant de préparer le repas ou de manger, après s’être mouché, avoir éternué ou toussé en mettant sa main devant la bouche, après être passé aux toilettes, après avoir pris les transports en commun, après s’être occupé d’un animal et dès qu'on rentre chez soi ;
  • apprenez à votre enfant malade à se laver correctement et fréquemment les mains ;
  • l'usage des solutions hydro-alcooliques (SHA) est efficace pour éliminer de nombreux microbes transmissibles, mais ne l'est pas contre tous les germes. Les SHA doivent rester une solution de secours en cas d'absence de point d'eau et de savon. Elles sont à utiliser sur des mains non souillées car elles désinfectent mais n'enlèvent pas les saletés. ;
  • évitez d'embrasser vos proches (ou que votre enfant ou adolescent malade n'embrasse ses frères et sœurs ou ami(e)s) ;
  • évitez les actes médicaux au niveau du visage (ex. : soins dentaires) ;
  • apprenez à votre enfant ou votre adolescent à se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir jetable, lorsqu'il éternue ou tousse. Le mouchoir est à jeter après utilisation dans une poubelle munie d’un couvercle. S'il n'a pas de mouchoir, apprenez-lui à se couvrir la bouche et le nez avec sa manche (au niveau du pli du coude).
  • utilisez toujours votre propre linge de toilette ;
  • nettoyez les objets que vous (ou votre enfant malade) utilisez couramment (téléphone, clavier d’ordinateur, jouets, etc.) ;
  • ne partagez pas ses objets de la vie quotidienne avec ses proches : verres, couverts....
  • rangez votre brosse à dents après usage et veillez à ce que personne ne l'utilise ;
  • aérez votre maison au minimum une fois par jour ;
  • retirez votre enfant ou votre adolescent de l'école, du lycée ou de la collectivité dans laquelle il va pendant le temps de la phase aiguë (fièvre et mal de gorge).

Vidéo : Le lavage de mains

© Inpes

  • Karrer U, Nadal D. Virus d'Epstein-Barr et mononucléose infectieuse. Forum Med Suisse. 2014;14(11):226-232
  • Société française d'hématologie. Orientation diagnostique devant un syndrome mononucléosique. Site internet : Université Médicale Virtuelle Francophone. Nantes (France) ; 2010 [consulté le 3 septembre 2019]
  • National Health service (NHS). Glandular fever. Site internet : NHS. Londres ; 2017 [consulté le 3 septembre 2019]
  • Hôpital pour enfant de Toronto. Mononucléose infectieuse. Site internet : aboutkidshealth. Toronto (Canada) ; 2015 [consulté le 3 septembre 2019]
  • Collège National des Pédiatres Universitaires. Mononucléose infectieuse. Site internet : Université Médicale Virtuelle Francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 3 septembre 2019]
  • ECN Pilly - Infectiologie - 2018. Syndrome mononucléosique. Éditions ALINÉA Plus Paris.