Ménopause : quelles répercussions sur la santé ?

Après l'installation de la ménopause, des soucis de santé peuvent s'installer progressivement : symptômes urinaires ou génitaux, prise de poids, ostéoporose, troubles cardiovasculaires… tandis que d'autres problèmes s'améliorent : régression des symptômes de migraine, d'endométriose ou d'un fibrome.

Une fois la ménopause installée, des problèmes de santé plus fréquents

Des soucis de santé peuvent s'installer progressivement chez certaines femmes ménopausées. Un suivi médical permet de les détecter rapidement et de les prendre en charge.

Ménopause et troubles génito-urinaires

La carence hormonale lors de la ménopause provoque :

  • une sécheresse vaginale responsable de troubles sexuels tels que douleurs lors de rapports sexuels (dyspareunie) et baisse de la (désir sexuel),
  • et éventuellement d'une vaginite "non infectieuse".

Les fuites urinaires, les cystites aiguës à répétition et le prolapsus génito-urinaire sont plus fréquents.

Ménopause et risque cardiovasculaire

Le risque cardiovasculaire augmente après la ménopause : en effet, la protection naturelle par les hormones disparaît et certains facteurs comme le tabac ou le surpoids accentuent ce risque.

Perte osseuse et ménopause

Le risque d'ostéoporose augmente après la ménopause. La perte osseuse s’accélère en raison de la diminution de la capacité du corps à produire du tissu osseux. Il en découle une augmentation du risque de fracture du poignet, de fracture du col du fémur ou de tassement vertébral. L'ostéoporose atteint une femme ménopausée sur quatre.

La peau après la ménopause

La perte de la souplesse de la peau se traduit par une sécheresse et l'apparition de rides. Le système pileux peut être perturbé : chute de cheveux, pilosité excessive.

Ménopause et prise de poids

Les femmes ménopausées se plaignent souvent d'une tendance au surpoids. Cette prise de poids est en rapport avec une augmentation des tissus graisseux avec modification de la répartition des graisses qui s'accumulent essentiellement sur le ventre (et beaucoup moins sur les cuisses et les fesses), tandis que la masse musculaire diminue.

Pourquoi prend-on du poids à la période de la ménopause ?

Entre 42 et 50 ans, la prise de poids moyenne est de 0,8 kg par an et même 1,5 kg pour 20 % des femmes.

Sont en cause :

  • la chute des estrogènes responsable de l'augmentation de la et de la baisse de la masse musculaire ;
  • une baisse de l'activité physique et de la dépense d'énergie ;
  • parfois, de nouvelles habitudes alimentaires.

Après la ménopause, des problèmes de santé qui s'améliorent

Certaines maladies présentes avant la ménopause sont très améliorées par la chute hormonale observée après la ménopause.

Les fibromes utérins se développent fréquemment chez les femmes entre 30 et 50 ans, au cours de la période d’activité génitale. Les estrogènes jouent un rôle dans leur évolution. Après la ménopause, avec l'arrêt de la production d’estrogènes, et en l’absence de traitement hormonal substitutif, les fibromes utérins régressent en général spontanément.

L’endométriose est une affection chronique très dépendante des estrogènes. Elle se développe durant toute la période d’activité génitale de la femme. Ainsi, à chaque cycle menstruel et en l'absence de traitement, les lésions prolifèrent, saignent et laissent des cicatrices fibreuses. Dans tous les cas, l’ diminue (et disparaît généralement) après la ménopause.

La migraine dite cataméniale (qui survient au moment des règles) est favorisée par la chute hormonale. Après la ménopause, cette forme de migraine s'atténue, voire disparait.

  • Institut national de la santé et de la recherche médicale. Ménopause. Améliorer la sécurité d’utilisation des traitements hormonaux. Site internet : Inserm. Paris ; 2017 [consulté le 10 novembre 2020]
  • Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français. Ménopause. ECN 2016-2018. Éditions Elsevier Masson. Issy les Moulineaux (France)
  • Haute Autorité de santé (HAS). Intérêt des dosages hormonaux de FSH et LH chez les femmes à partir de 45 ans. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2005 [consulté le 10 novembre 2020]
  • Groupe d'Etude sur la Ménopause et le vieillissement hormonal. La ménopause. Site internet : GEMVi. Toulouse (France) : 2017 [consulté le 10 novembre 2020]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Contraception chez la femme adulte en âge de procréer. Fiches mémo. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2017 [consulté le 10 novembre 2020]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
* champ obligatoire
* champs obligatoires