Les traitements du mélanome cutané

24 avril 2017
Le traitement du mélanome est choisi en concertation entre votre dermatologue, votre médecin traitant, votre cancérologue et votre chirurgien. Il est adapté à votre cas. Il est essentiellement chirurgical.

Le traitement repose essentiellement sur la chirurgie

Il vise à guérir ce cancer de la peau en ôtant la tumeur. La première exérèse (ablation de la tumeur) réalisée pour établir le diagnostic peut être complétée par une deuxième intervention chirurgicale destinée à enlever une marge de sécurité autour de la lésion initiale. Cette marge est d'autant plus grande que le mélanome est épais. L'objectif est de réduire le risque de récidive.

Dans certains cas, les ganglions situés près de la tumeur sont également enlevés. La chirurgie peut aussi être utilisée pour enlever des métastases.

© Société Française de Dermatologie

Le traitement du mélanome par l'immunothérapie

En complément de la chirurgie, votre médecin peut, dans certains cas, vous proposer l'immunothérapie. L'immunothérapie peut utiliser :

  • l' pour stimuler le et ainsi lutter contre le cancer,
  • les anticorps monoclonaux, médicaments qui agissent sur la tumeur, à la place du , en détruisant sélectivement certains composants des cellules cancéreuses.

Le traitement du mélanome par la chimiothérapie ou la radiothérapie

La chimiothérapie ou la radiothérapie sont utilisées plus rarement.*
La chimiothérapie peut faire appel à des produits spécifiques (thérapies ciblées) ou à des médicaments de chimiothérapie classique utilisés également contre des cancers autres que le mélanome.

Ces traitements peuvent avoir des effets secondaires. Ils vous sont expliqués par le médecin qui vous prend en charge. Ils sont systématiquement évalués et adaptés si besoin.

Comment se fait le choix d'un traitement ?

De même qu'il n'y a pas un cancer, mais de multiples cancers aux caractéristiques différentes, il existe, pour chaque patient, de nombreux critères à prendre en compte afin d'orienter le choix du traitement.

Ces critères sont médicaux : type de cancer, organe atteint, stade d'évolution, éléments biologiques.... Ils sont aussi individuels : âge de la personne malade, état général, y compris sur le plan psychologique, statut socioprofessionnel, etc.

Sources
  • Haute Autorité de santé (HAS). Tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique - Mélanome cutané. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2012 [consulté le 31 mars 2017]
  • Institut national du cancer (INCa). Les traitements du mélanome de la peau - Guide patient Cancer info. Site internet : INCa. Boulogne Billancourt (France) ; 2016 [consulté le 31 mars 2017]
  • Institut national du cancer (INCa). Mélanomes de la peau : points clés. Site internet : INCa. Boulogne Billancourt (France) ; 2016 [consulté le 31 mars 2017]
  • Hôpitaux Universitaires de Genève. Traitement d'un mélanome. Site internet : Hôpitaux Universitaires de Genève. Genève (Suisse) ; 2017 [consulté le 31 mars 2017]