Prévenir la survenue du mélanome cutané

24 avril 2017
L'exposition au soleil est le principal facteur favorisant la survenue d'un mélanome. La meilleure façon de réduire ce risque est de limiter l'exposition aux rayons ultraviolets.

Éviter l'exposition au soleil

Les enfants et les adolescents sont extrêmement sensibles au soleil. Ils doivent donc être tout particulièrement protégés.

Pour vous protéger des rayons du soleil :

  • choisissez des endroits ombragés pour les activités extérieures ;
  • évitez de vous exposer au milieu de la journée, entre 12 heures et 16 heures, l'été en France métropolitaine, car c'est le moment où les rayons solaires sont les plus intenses, donc les plus dangereux ;
  • n'exposez jamais un nourrisson de moins de 12 mois au soleil ;
  • portez un chapeau, un tee-shirt et des lunettes de soleil car la meilleure protection est vestimentaire ;
  • si vous ne pouvez pas vous couvrir, utilisez une crème solaire à indice de protection solaire haute. Appliquez-la généreusement avant l'exposition et recommencez ensuite toutes les trois à quatre heures et après chaque baignade, même s'il s'agit d'une crème dite « résistante » à l'eau. Gardez à l'esprit qu'une crème à indice de protection solaire haute ou très haute ne permet pas une exposition plus longue.
Classement des produits de protection solaire
Catégories Indices de protection solaire
Protection faible 6-8-10
Protection moyenne 15-20-25
Protection haute 30-40-50
Protection très haute 50 et +

Attention à l'exposition solaire pendant l'enfance et l'adolescence

L'enfant et l'adolescent ont une peau fine et un système pigmentaire encore immature, d'où une sensibilité particulière aux rayonnements UV.

À cet âge-là, l'exposition intense et les coups de soleil qui s'ensuivent représentent un risque majeur d'apparition d'un mélanome cutané à l'âge adulte. D'où l'importance de la prévention pendant l'enfance et l'adolescence.

Pas de bronzage artificiel en cabine

Les séances d'UV ne préparent pas la peau au soleil avant l'été. Les quantités d'UV reçues en cabine sont au contraire nocives : elles n'apportent aucune protection et augmentent le risque d'apparition d'un mélanome cutané.

Les produits autobronzants ne protègent pas non plus la peau des effets du soleil.

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Sources
  • Institut national du cancer (INCa). Mélanomes de la peau - Prévenir le mélanome. Site internet : INCa. Boulogne Billancourt (France) ; 2012 [consulté le 18 juillet 2013]
  • Institut national du Cancer (INCa). Prévention du risque UV. Site internet : INCa. Boulogne Billancourt (France) ; 2013 [consulté le 18 juillet 2013]
  • Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes). Bien profiter des rayons du soleil. Site internet : Inpes. Saint-Denis (France) ; 2002 [consulté le 14 mai 2013]
  • Institut national du cancer (INCa). Mélanomes de la peau - Contrairement aux idées reçues. Site internet : INCa. Boulogne Billancourt (France) ; 2012 [consulté le 18 juillet 2013]