Cinquième maladie ou mégalérythème épidémique : quel traitement ?

Il n’y a pas de traitement spécifique de la cinquième maladie ou mégalérythème infectieux ou infection à parvovirus B19. Le traitement est uniquement symptomatique pour améliorer le confort et destiné à prendre en charge des complications.

Cinquième maladie : des mesures simples pour lutter contre l’inconfort dû à la fièvre

La cinquième maladie est le plus souvent une maladie de l’enfant. Si votre enfant a de la fièvre, des gestes simples peuvent être adoptés pour limiter la montée de la température et maintenir une bonne hydratation.

Mettez votre enfant dans une pièce fraîche et aérée (entre 18 et 20 °C) et évitez les pièces surchauffées.

Ne le couvrez pas trop et enlevez-lui des épaisseurs de vêtements pour permettre à la chaleur de s’échapper et abaisser sa température corporelle. Ne le déshabillez pas complètement car il pourrait alors avoir trop froid et commencer à grelotter.

Donnez-lui souvent de l’eau fraîche ou une boisson qu’il aime pour qu’il boive avec plaisir. Ne le limitez pas dans la prise des boissons et pensez à lui proposer souvent à boire même s’il ne vous le demande pas. A fortiori, si votre enfant est trop petit pour manifester sa soif, pensez à lui donner souvent à boire. C’est capital pour éviter la déshydratation.

S’il est jeune, il n’est pas conseillé de lui donner un bain à 2 °C en dessous de sa température, car votre enfant peut se mettre à frissonner et se sentir mal, en raison d’une baisse rapide de sa température. Ce qui va à l’encontre de votre objectif qui est d’améliorer son confort.

Surveillez la température de votre enfant et si votre enfant supporte mal la fièvre, utilisez un médicament, ce qui améliorera son confort.

Cinquième maladie : des médicaments pour soulager

Le traitement des signes généraux et articulaires repose sur l’utilisation de paracétamol sauf en cas de contre-indication (allergie, , maladie grave du foie).

L’utilisation des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ne doit avoir lieu qu’après un avis médical. En effet, des complications infectieuses graves cutanées, pulmonaires, ORL neurologiques... ont été constatées après de courtes durées de traitement par l’ibuprofène et le kétoprofène. C’est pourquoi l’utilisation des AINS, lorsqu’elle est nécessaire, doit être la plus courte possible (moins de 3 jours en cas de fièvre), à dose minimale et sur avis médical.

Le traitement des complications de la cinquième maladie

En cas d’anémie grave et brutale, une transfusion de concentré globulaire dans l’attente de la résolution de l’épisode anémique peut être nécessaire.

Chez les patients immunodéprimés, les cures d’ polyvalentes (non spécifiques au virus) intraveineuses ont montré leur efficacité, mais elles doivent être réservées aux infections persistantes par le parvovirus B19 associées à une anémie ou à des symptômes de la maladie et, dans la mesure du possible, associées à la prise de mesures permettant d'améliorer l' de la personne (modification du traitement en cours par exemple).

Chez le fœtus, la transfusion in utero est le traitement indiqué lorsqu’il y a un risque vital.

  • Grangé G., Maintrot Mantelet L. Infections fœtales. Guide pratique de l’échographie obstétricale et gynécologique. Chapitre 24:255-26. 3e édition 2021 Elsevier Masson
  • Schnuriger A., Barjat T., Romain A-S., Pillet S. EMC Parvovirus B19. Pédiatrie - Maladies infectieuses. Elsevier Masson 2023;43(4):1-13
  • Santé publique France. Épidémie d’infections à parvovirus. Bulletin du 22 avril 2024. Site internet : Santé publique France. Saint-Maurice (France) ; 2024 [consulté le 8 juillet 2024]
  • Société canadienne de pédiatrie. La cinquième maladie (érythème infectieux). Site internet : soins de nos enfants. Ottawa (Canada) ; 2023 [consulté le 8 juillet 2024]
  • National Health service. Slapped cheek syndrome. Site internet : NHS. Londres ; 2024 [consulté le 8 juillet 2024]
  • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et complications infectieuses - Point d’information du 24 avril 2023. Site internet : Ansm. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2023 [consulté le 8 juillet 2024]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
Le champ avec astérisque (*) est obligatoire.