Mauvaise haleine : mécanismes, causes et personnes à risque

24 avril 2017
La mauvaise haleine est une odeur désagréable produite par l’air que l’on expulse par la bouche et le nez. Elle est liée à la présence, dans la cavité buccale, de bactéries qui provoquent des odeurs en dégradant des protéines.

On parle de mauvaise haleine - ou d’halitose - quand l’air que l’on expire par la bouche et par le nez a une odeur désagréable incommodant les autres.

Le phénomène est assez répandu puisqu’il touche entre un quart et la moitié de la population, de manière occasionnelle ou chronique.

Pourquoi a-t-on mauvaise haleine ?

Dans 85 à 90 % des cas, la mauvaise haleine est d’origine buccale. La bouche contient naturellement des bactéries qui se nourrissent de protéines (issues de l’alimentation, de la salive, des cellules buccales...)

La dégradation des protéines par les bactéries libère des composés sulfurés volatils (CSV) malodorants lorsqu’ils sont présents en quantité importante dans la bouche.

60 % des bactéries de la cavité buccale se trouvent à la surface de la langue, dans des replis appelés villosités. La langue est, de ce fait, responsable dans 41 % des cas de mauvaise haleine d’origine buccale.

Les causes de mauvaise haleine

Les causes les plus fréquentes de mauvaise haleine sont :

  • une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Dans ce cas, les bactéries prolifèrent sur les dents, les gencives et la langue. Les CSV sont produits en grande quantité provoquant une haleine malodorante ;
  • les caries ;
  • les infections favorisées par certaines maladies bucco-dentaires (maladie des gencives, aphtes) ;
  • les reconstitutions dentaires défectueuses ou inadaptées.

La mauvaise haleine peut aussi avoir d'autres causes :

Êtes-vous concerné par la mauvaise haleine ?

Il n’est pas toujours évident de savoir si l’on a soi-même une mauvaise haleine. Parfois, on peut même croire que l’on dégage une odeur déplaisante alors que ce n’est pas le cas.

Un petit test peut cependant vous donner une indication :

  • léchez l’intérieur de votre poignet avec le dos de la langue ;
  • attendez quelques secondes que votre salive ait séché ;
  • si votre poignet a une odeur désagréable, c’est que votre haleine l'a aussi.

Les réactions de votre entourage peuvent aussi vous aiguiller. Par exemple : si les personnes à qui vous parlez ont tendance à s’éloigner, si elles manifestent un signe de désagrément, ou si, tout simplement, elles vous le disent.

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Sources
  • Excellence In Dentistry (E.I.D.). Halitose : traitement de la mauvaise haleine. Site internet : www.eid-parid.com. Paris; 2013 [consulté le 19 juillet 2015]
  • Björn Lang et Andreas Filippi. Mauvaise haleine ou halitose – 1ère partie : étiologie et pathogènes. Rev Mens Suisse Odontostomatol. 2004; (114):1045-50 [consulté le 19 juillet 2015]
  • Association dentaire française (ADF). L’halitose (la mauvaise haleine). Site internet : www.adf.asso.fr. Paris; 2010 [consulté le 19 juillet 2015]
  • Colombia University College Of Dental Medicine. Bad Breath (Halitosis). Site internet : www.simplestepsdental.com. Chicago; 2013 [consulté le 19 juillet 2015]
  • NHS Choices. Bad Breath (halitosis). Site internet : www.nhs.uk. Londres; 2014 [consulté le 19 juillet 2015]