Le diagnostic orthodontique des malpositions dentaires

15 novembre 2017
Le diagnostic orthodontique repose sur un examen clinique et des examens complémentaires. Ce bilan complet permet d’adapter le traitement qui pourra être réalisé en denture temporaire, mixte ou permanente.

En quoi consiste le diagnostic ?

Le diagnostic orthodontique se fonde sur :

  • un ensemble de données relevées lors d’un examen clinique et d’un interrogatoire portant sur les antécédents médicaux du patient et de sa famille, son âge, ses habitudes (succion du pouce, par exemple) ;
  • des examens complémentaires indispensables. À savoir : moulages des dents en occlusion, radiographie panoramique, téléradiographie de la tête de profil en occlusion, photographies du visage ;
  • des examens complémentaires éventuels. Il s’agit de radiographie de la tête de face, radiographie de la main pour détermination de l’âge osseux, bilan orthophonique, etc.

Ce bilan complet permet d’envisager le traitement éventuel à mettre en place avec ses différentes phases. Il sera aussi décidé de la période la mieux adaptée pour débuter le traitement, en fonction de l’âge de l’enfant et de l’évolution de sa croissance.

L’examen clinique

L’examen clinique est divisé en 2 temps : les examens exobuccal et endobuccal.

Il comprend également une évaluation fonctionnelle :

  • de la ventilation (respiration) ;
  • de la déglutition ;
  • de la phonation (parole) ;
  • de la mastication ;
  • de la succion ;
  • des mouvements mandibulaires (ouverture, fermeture, mouvements vers l’avant et sur les côtés).

Examen exobuccal

Lors de l’examen exobuccal, on recherche :

  • les asymétries du visage ;
  • les disproportions verticales de la face ;
  • les altérations du profil ;
  • l’absence de fermeture des lèvres lorsque la bouche est au repos ;
  • les altérations du sourire ;
  • les cicatrices.

Examen endobuccal

L’examen endobuccal a pour objectif de rechercher :

  • les décalages entre les arcades maxillaire et mandibulaire ;
  • les anomalies des rapports entre les molaires supérieures et inférieures et les incisives ;
  • les perturbations de l’alignement des dents.

Les examens complémentaires

À l’issue de l’examen clinique, l’orthodontiste réalise une analyse des différents éléments recueillis au cours de la consultation, mais aussi des documents complémentaires : radiographies, moulages, photographies, etc. Ceux-ci permettent de réaliser un bilan complet, posant le diagnostic.

Analyse céphalométrique

L’analyse de la radiographie de profil, en utilisant des repères situés dans des zones spécifiques du crâne et de la face, permet :

  • de déterminer la classe squelettique ;
  • de mesurer les proportions faciales ;
  • d’apporter des informations sur le positionnement des dents et sur les tissus mous du visage.

L’analyse céphalométrique peut parfois être réalisée en 3 dimensions, intégrant ainsi des mesures de face lorsqu’il existe des asymétries au niveau du visage.

Examen des moulages dentaires

L’examen des moulages dentaires (suite à la prise des empreintes dentaires) permet :

  • d’analyser les relations entre les arcades dentaires dans les 3 plans de l’espace (sagittal, vertical et transversal), leur forme, leur symétrie ainsi que le nombre et le positionnement des dents sur les arcades ;
  • d’évaluer l’importance d’une dysharmonie dentaire ;
  • de mettre en évidence un décalage entre les arcades, qui peut être d’origine squelettique ou alvéolo-dentaire.

En fonction des anomalies observées, un plan de traitement comportant les modalités et une durée prévisionnelle sont élaborés, et un devis est remis aux parents.

 

Sources
  • Haute Autorité de santé (HAS). Recommandations pour la pratique clinique - Indications de l’orthopédie dento-faciale et dento-maxillo-faciale chez l’enfant et l’adolescent. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2002 [consulté le 4 octobre 2017]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Evaluation des actes professionnels - Bilan de dysmorphose dento-maxillo-faciale. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2006 [consulté le 4 octobre 2017]
  • Haroun A. Recommandations de la HAS pour la pratique clinique : Les critères d'aboutissement du traitement d'orthopédie dento-faciale. Bulletin de l’Union Nationale pour l’Intérêt de l’Orthopédie Dento-Faciale 2007;33:22-31
  • Bassigny F. - Manuel d'orthopédie dento-faciale. Ed. Masson. Paris: 1991
  • Université Médicale Virtuelle Francophone (UMVF). Anomalies maxillo-faciales et développement buccodentaire - Site internet : UMVF. Lille (France); 2011 [consulté le 4 octobre 2017]
  • Société française d’orthopédie dento-faciale (SFODF). Bases fondamentales en orthodontie. Site internet : SFODF. Paris ; 2011 [consulté le 4 octobre 2017]