Le mal de ventre : définition et causes

14 novembre 2019
Les douleurs de l’abdomen ou « mal de ventre » sont fréquentes et leurs causes sont multiples. Si la colopathie fonctionnelle en est le plus souvent l’origine, il faut savoir que des maladies plus graves peuvent être en cause.

Les manifestations du mal de ventre

Tout le monde, ou presque, a déjà eu mal au ventre et ressenti cette douleur située au niveau de l' (plus simplement appelé "le ventre").

Le mal de ventre est fréquent, survient à tout âge et ses caractéristiques sont très variables selon sa cause.

Il peut se manifester sous forme de crampes, de brûlures, d'élancements, de torsion, etc.

Selon les cas, la douleur peut être :

  • d'apparition progressive ou soudaine ;
  • de durée courte ou longue ;
  • légère ou intense ;
  • localisée ou étendue à tout l'abdomen ;
  • isolée ou accompagnée d'autres symptômes (fièvre, vomissements, gastro-entérite, constipation, malaise...)

Abdomen : petit rappel d’anatomie

L' est la cavité située entre le thorax (en haut), le bassin (en bas) et le rachis lombaire (en arrière).

Il contient :

  • des organes digestifs (estomac, intestin, foie, ),
  • des organes urinaires (reins, uretères),
  • mais aussi des vaisseaux (aorte abdominale, veine cave...) et les .

Il y a différentes zones abdominales :

  • l'épigastre au centre sous les côtes,
  • les fosses iliaques, dans la partie basse du ventre, sur les côtés droits et gauches,
  • la région ombilicale centrée sur l'ombilic.

Les différentes régions de l'

Schéma représentant les différentes zones de l’abdomen : la région épigastrique ; la région ombilicale ; la région pelvienne ; et la paire de fosses iliaques (cf. description détaillée ci-après)

L’abdomen est composé de 5 régions distinctes :

  1. La région épigastrique, située en-dessous de la poitrine, entre les côtes.
  2. La région ombilicale, située au niveau du nombril, au centre de l’abdomen.
  3. La région pelvienne, située sous le nombril et au-dessus de l’entrejambe.
  4. La fosse iliaque gauche, située à gauche de la région pelvienne, au-dessus de la jambe gauche.
  5. La fosse iliaque droite, située à droite de la région pelvienne, au-dessus de la jambe droite. Cette zone est douloureuse en cas d’appendicite.

Mal de ventre : les causes

Il faut savoir que tous les organes abdominaux peuvent être à l'origine du mal de ventre : la douleur peut être intestinale, gynécologique, rénale, cardiaque, vasculaire, musculaire....

Dans la majorité des cas, le mal de ventre est due à des spasmes intestinaux, c'est-à-dire des contractions involontaires de l'intestin. Ces contractions sont soudaines, intenses, passagères. Elles peuvent survenir ponctuellement à l’occasion d’un repas mal digéré par exemple ou être plus fréquentes et liées à une colopathie fonctionnelle (ou syndrome de l’intestin irritable). Dans ce cas, la palpation du ventre ne déclenche pas de contractions des muscles abdominaux.

Une constipation, même occasionnelle, peut être responsable de douleurs abdominales à type de crampes et sensation d'inconfort accompagnés d'un ballonnement.

Dans d'autres cas, le mal de ventre est un des signes d'une maladie plus grave.

Les douleurs de la région épigastrique sont souvent dues à des maladies de l'estomac ou de la vésicule biliaire :

Mais un infarctus du myocarde peut être également responsble des douleurs épigastriques irradiant éventuellement vers un bras.

Une douleur dans le bas du ventre et dans une peut être en rapport avec :

Des douleurs abdominales diffuses peuvent être présentes dans :

Certaines maladies nécessitent un traitement médical ou chirurgical dans de brefs délais. C'est pourquoi il est important de savoir reconnaître les signes de gravité.

Que faire en cas de "point de côté" ?

Les "points de côté" ou douleurs abdominales transitoires liées à l’effort sont un problème fréquent et bénin.

Essayez de les prévenir en buvant fréquement de petites quantités d'eau lors des efforts, renforcez votre musculature abdominale et pratiquez des exercices physiques réguliers.

Pour faire passer un point de côté :

  • stoppez l'effort,
  • respirez profondément,
  • appuyez sur le côté douloureux,
  • étirez les muscles de l' ,
  • penchez-vous en avant, les mains sur les cuisses.

  • Ducrotté P. La douleur abdominale : le point de vue du gastroentérologue. Gastroenterol Clin Biol. 2003;27 (3Suppl):S68-72
  • Collégiale des universitaires en hépato-gastro-entérologie. Douleurs abdominales aiguës chez l'enfant et chez l'adulte. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 27 novembre 2018]
  • National Health service (NHS). Stomach ache and abdominal pain. Site internet : NHS. Londres ; 2018 [consulté le 27 novembre 2018]
  • Saubade M, Gabioud A, Karatzios C, Besson C, Gremion G, Benaim C and al. Que sait-on sur le « point de côté » lié à l’effort ? Rev Med Suisse 2016;12:1272-1277