Céphalées : consultation médicale et traitement

23 novembre 2018
L’examen du médecin traitant est en général suffisant pour faire le diagnostic d'un mal de tête. Le traitement permet de calmer la douleur et de traiter la cause des céphalées.

Le bilan et le traitement des céphalées

Mal de tête : les rares situations d'urgence

Les céphalées récentes et inhabituelles d’apparition brutale (voire en coup de tonnerre) ou d’aggravation progressive, faisant craindre un AVC, une méningite, une hypertension intracrânienne...,  nécessitent un bilan urgent avec IRM, ponction lombaire... et nécessitent une hospitalisation.

Un traitement antalgique calme la douleur.
Un traitement urgent de la maladie en cause dans la survenue de la douleur, est indispensable :

Mal de tête ancien et habituel

Hormis ces rares cas d'urgence, le bilan d'une céphalée repose essentiellement sur l'examen de la personne par son médecin traitant.

Avant la consultation médicale, il est important de faire le point sur la douleur et de noter ce qui est utile au médecin pour établir le diagnostic et le bon traitement du mal de tête :

  • le mal de tête est-il récent ou ancien ;
  • la céphalée a-t-elle un caractère habituel ou s'aggrave-t-elle ;
  • à quel moment de la journée survient la douleur ;
  • quels sont les autres signes accompagnant la douleur ;
  • l'existence de la même maladie dans sa famille ;
  • une vie stressante ;
  • les médicaments pris pour soulager la douleur.

Le médecin traitant pratique un examen médical souvent suffisant pour porter le diagnostic du type de mal de tête. Les céphalées chroniques, anciennes et habituelles correspondent généralement à des migraines ou céphalée de tension.

Il est rare que des examens complémentaires soient utiles. Ceux-ci ne sont envisagés que lorsque la maladie recherchée responsable des maux de tête nécessite un bilan (glaucome, maladie de Horton, sinusite par exemple).

Après son examen et l'éventuel bilan, le médecin  propose un traitement adapté au mal de tête :

  • traitement de la maladie en cause dans la survenue des céphalées qui fait disparaître les douleurs ;
  • traitement spécifique de la migraine, de la céphalée de tension....

Le médecin décide de la prise en charge du mal de tête au cas par cas. Il est important de bien suivre ses recommandations.

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

N° d’Urgence Médicale

Samu : 15 Pompiers : 18 Appel d'urgence européen : 112
Ces numéros sont gratuits et peuvent être appelés d'un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit.

  • National Health Service (NHS). Headeaches. Site internet : NHS. Londres ; 2018 [consulté le 23 novembre 2018]
  • Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé. Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la migraine chez l'enfant et chez l'adulte : aspects cliniques et économiques. Site internet : Haute Autorité de santé. Saint-Denis La plaine (France) ; 2002 [consulté le 23 novembre 2018]
  • Société française d'études des migraines et céphalées. Migraine et céphalées. Site internet : SFEMC. France ; 2016 [consulté le 23 novembre 2018]
  • Collège des enseignants de neurologie. Céphalée aiguë et chronique chez l'adulte et l'enfant. Site internet : CEN. Chantepie (France) ; 2018 [consulté le 23 novembre 2018]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Céphalées chroniques quotidiennes : diagnostic, prise en charge et prévention. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2004 [consulté le 23 novembre 2018]
  • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Prise en charge des douleurs de l'adulte modérées à intenses. Mise au point. Site internet : Ansm. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2011 [consulté le 23 novembre 2018]