Lithiase vésiculaire : définition et facteurs favorisants

24 avril 2017
La lithiase vésiculaire est la formation de dépôts de consistance pierreuse (appelés aussi calculs), à partir de la bile, dans la vésicule biliaire. Elle reste asymptomatique dans la majorité des cas.

Qu’est-ce que la lithiase vésiculaire ?

La lithiase vésiculaire correspond à la présence de petits dépôts pierreux (ou "concrétions"), composés d’éléments de la , dans la vésicule biliaire. Ce phénomène est aussi appelé "lithiase biliaire" ou "calculs biliaires".

Les dépôts peuvent être de la taille d’un grain de sable à celle d’un petit caillou. Ils se forment à 80 % à partir du cholestérol contenu dans la . Les 20 % restants sont constitués de pigments biliaires seuls (substances noires ou brunes), ou présentent une composition mixte (cholestérol et pigments).

Les calculs biliaires concernent 10 à 15 % des adultes de 20-60 ans. Leur fréquence augmente avec l’âge, pour atteindre 60 % après 80 ans.

Dans 80 % des cas, les calculs ne provoquent aucune gêne, ni aucun symptôme.

La vésicule biliaire participe à la digestion

La vésicule biliaire est située sous le foie et stocke la produite par celui-ci. Lors de la digestion, elle se contracte pour libérer une petite quantité de (plus importante en cas d’absorption d’aliments gras). Celle-ci passe alors dans un canal dit "canal cystique", qui la conduit vers un autre canal (dit "canal cholédoque" ou "voie biliaire principale"). De là, elle est déversée dans le duodénum (première partie de l’intestin grêle).

Si des calculs sont présents dans la vésicule, ils peuvent être expulsés en suivant le même trajet.

Région hépatique et pancréatique

Schéma : région hépatique et pancréatique

Les situations favorisant la survenue de calculs biliaires

La lithiase vésiculaire se développe plus souvent en présence de certains facteurs.

L’âge

Les calculs vésiculaires sont plus répandus chez les personnes âgées. Leur développement est lié à une diminution de la motricité de la vésicule, qui s’accentue avec le temps.

Le sexe

Les femmes risquent davantage de présenter une lithiase biliaire que les hommes, a fortiori si elles ont eu plusieurs enfants. En effet, la contient davantage de cholestérol durant la grossesse, ce qui favorise la formation de calculs.

Le surpoids

L’apparition d’une lithiase est plus courante en cas de :

  • surcharge pondérale ;
  • régime hypercalorique riche en graisses et/ou pauvre en fibres ;
  • perte de poids importante et rapide.
  • Une alimentation saine, pauvre en graisses et riche en fibres, l’absence de surpoids et une activité physique régulière réduisent les risques de formation de calculs biliaires.

La prise de certains médicaments

Les traitements à base d’œstrogènes (ex. : contraceptifs), ainsi que certains médicaments contre le cholestérol (ex. : fibrates), peuvent aussi causer la formation de calculs.

Certaines maladies sont associées plus fréquemment à la présence de calculs dans la vésicule biliaire

Le risque de lithiase vésiculaire augmente chez les patients souffrant de :

Par ailleurs, des calculs peuvent se former en cas de jeûne prolongé, (ex. : anorexie) ou d’alimentation artificielle pendant plusieurs semaines.

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Sources
  • Forum Médical Suisse. La cholélithiase, une maladie du foie ? — Pathogenèse. Site internet : medicalforum.ch. Muttenz (Suisse) ; 2007 [consulté le 2 juin 2016]
  • Université médicale virtuelle francophone (UMVF). Lithiase biliaire et ses complications. Site internet : umvf.univ-nantes.fr. Nantes (France) ; 2009 [consulté le 2 juin 2016]
  • World Gastroenterology Organisation (WGO). Lithiase biliaire asymptomatique. Site internet : worldgastroenterology.org. Milwaukee (États-Unis) ; 2007 [consulté le 2 juin 2016]
  • National Digestive Diseases Information Clearinghouse (NDDIC). Gallstones. Site internet : digestive.niddk.nih.gov. Bethesda (États-Unis) ; 2013 [consulté le 2 juin 2016]
  • NHS Choices. Gallstones. Site internet : nhs.uk. Londres ; 2015 [consulté le 2 juin 2016]