Ménisques du genou : rôle et lésions

24 avril 2017
Les ménisques du genou sont des cartilages en forme de croissants, servant de cales et d’amortisseurs à l’articulation du genou. Sous l’effet de contraintes répétées ou brutales, des lésions dégénératives ou traumatiques surviennent, abîmant le ménisque.

Comment fonctionne le genou ?

Le genou est l’articulation qui relie le fémur (l’os de la cuisse) au tibia (l’un des os de la jambe) et à la (petit os situé en avant).

Le fémur et le tibia ne s’adaptent pas parfaitement l’un à l’autre. En effet, le bas du fémur est arrondi, alors que le haut du tibia est plat. Les espaces vides entre ces deux os sont comblés par deux petits coussinets de cartilage fibreux (ou fibrocartilage) : les ménisques. Chaque genou en comprend deux, qui ont la forme de croissants. L’un est appelé médial, ou interne : il est situé du côté de l’autre jambe. L’autre est dit latéral, ou externe.

Les ménisques et les ligaments jouent un rôle majeur dans la stabilité du genou. Leur forme particulière et leur structure élastique permet de mieux répartir les pressions du poids du corps. Ils jouent ainsi un rôle d’amortisseur. De plus, les ménisques facilitent le glissement entre les pièces osseuses en jouant un rôle lubrifiant.

L'articulation du genou

Schéma : articulation du genou, ligaments

Les lésions des ménisques

Sous l’effet du vieillissement ou d’un traumatisme, les ménisques peuvent présenter divers types de lésions : pincements, fissures, déchirures, ou désinsertions (en cas de déchirures des points d’accrochage). Parfois, un bout de (ou languette) se retrouve isolé. Il arrive aussi qu’une déchirure sépare totalement en deux le d’avant en arrière : ce type de lésion s’appelle la rupture en anse de seau. Le interne est plus souvent lésé que le externe.

Plusieurs types de lésions méniscales surviennent en fonction de l’âge et de l’activité des personnes.

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Les ménisques peuvent être abîmés lors de mouvements anormaux du genou ou lors d’un traumatisme.

Par exemple :

  • genou qui "vrille" lors d’une activité sportive et génère une fissure d’un (ex. : un accident de ski) ;
  • entorse du genou avec lésion d’un ligament, responsable de lésions méniscales avec détachement entre le et le genou ;
  • relèvement brutal d’une position accroupie provoquant une fissure méniscale.

Les ménisques subissent des microtraumatismes répétés tout au long de la vie, responsables d’une usure progressive. Les lésions dégénératives qui apparaissent avec l’âge sont appelées méniscose.

La méniscose survient plus fréquemment chez les personnes :

  • présentant des jambes arquées (genu varum) ou des jambes en X (genu valgum) ;
  • souffrant d’arthrose du genou ;
  • travaillant fréquemment en position accroupie et/ou portant des charges lourdes (ex. : carreleur) ;
  • pratiquant un sport à haut niveau.

Les différents axes de la jambe

Schéma : les différents axes de la jambe

 

Sources
  • Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS). Tableaux des maladies professionnelles : Lésions chroniques du ménisque. Site internet : INRS. Paris;1991 [consulté le 12 juin 2015]
  • Faculté de médecine Pierre et Marie Curie. Lésions méniscales du genou. Site internet : UMPC. Paris;2012 [consulté le 12 juin 2015]
  • Faculté de médecine de Toulouse. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville. Site internet : UPS. Toulouse (France);2010 [consulté le 15 octobre 2013]
  • Faculté de médecine de Grenoble. La pathologie mécanique du genou. Site internet : UJF. Grenoble (France);2003 [consulté le 12 juin 2015]