Définition, symptômes, évolution

24 avril 2017
La laryngite aiguë est une inflammation du larynx due à un virus. Après un épisode de rhinopharyngite, les symptômes apparaissent : toux, voix enrouée et difficultés respiratoires. C'est une maladie généralement sans gravité.

Qu'est-ce que la laryngite aiguë de l'enfant ?

La laryngite aiguë de l'enfant est une inflammation du larynx due, le plus souvent, à un virus. Généralement, elle survient en automne et en hiver. C'est une infection oto-rhino-laryngologique (ORL) fréquente chez l'enfant. La laryngite survient surtout entre 1 et 3 ans, et préférentiellement chez le garçon.

Voies aériennes supérieures

Schéma : voies aériennes supérieures

Lors d'une laryngite, un œdème se forme dans le larynx, sous la (qui est l'orifice du larynx circonscrit par les deux cordes vocales).

Chez l'enfant, le larynx étant étroit, un simple œdème est responsable de difficultés respiratoires.

Les cordes vocales sont également enflammées, ce qui modifie les sons émis.

Anatomie du larynx

Le larynx est un organe en forme de tube constitué de cartilages. Il est situé dans le cou, entre le et la partie supérieure de la .

Il a trois fonctions :

  • il permet à l'air de passer dans la et les poumons ;
  • il se ferme, lors de la déglutition des aliments, grâce à son épiglotte (languette cartilagineuse qui bascule sur la ) pour que ces derniers ne passent pas dans les voies respiratoires ;
  • il possède les cordes vocales qui produisent les sons.

Les symptômes de la laryngite aiguë de l'enfant

La laryngite aiguë fait suite, le plus souvent, à un épisode de rhinopharyngite avec une fièvre inférieure à 38,5 °C.

Un ou deux jours plus tard, l'enfant présente les premiers symptômes qui s’installent progressivement, le plus souvent la nuit :

  • une voix enrouée ;
  • une toux rauque et « aboyante » ;
  • des difficultés respiratoires appelées dyspnée : la respiration de l'enfant est difficile et ralentie avec un bruit anormal. Les espaces au-dessus du ou entre les côtes se creusent de façon inhabituelle lorsqu'il inspire.

La toux et les difficultés respiratoires peuvent gêner l'enfant lorsqu'il mange, mais ne l'empêchent pas d'avaler normalement.

Des symptômes à ne pas confondre avec l’épiglottite

La laryngite aiguë ne doit pas être confondue avec l'épiglottite, une infection rare mais grave. L'épiglottite est une atteinte de l'épiglotte due à la bactérie Haemophilus influenzae.

Cette infection bactérienne est devenue très rare grâce à la généralisation de la vaccination anti-Hib (contre l'Haemophilus influenzae de type B). Elle atteint les enfants à partir de trois ans.

Le début de l'épiglottite est brutal avec une forte fièvre, supérieure à 39 °C et des difficultés à avaler et à inspirer. L'enfant ne peut plus avaler correctement sa salive, il respire la bouche ouverte et reste assis.

Le danger, dans cette maladie, provient du risque d'obstruction totale du larynx.

N'allongez surtout pas l'enfant et laissez-le assis.

Appelez immédiatement le 15 ou le 112 depuis un téléphone fixe ou portable même bloqué ou sans crédit (appel gratuit) pour une prise en charge spécialisée.

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Sources
  • Cuisinier O. Laryngites aiguës de l’adulte et de l’enfant. Site internet : Université Joseph Fourier. Grenoble (France) ; 2003 [consulté le 15 juillet 2015]
  • Germain V. Qui s'endort sur un stridor ? Site internet : Fédération des médecins omnipraticiens du Québec. Westmount (Canada) ; 2006 [consulté le 15 juillet 2015]
  • Lescanne E, Pondaven S, Bouetel V, Bakhos D, Lesage V, Morinière S. Diagnostic des dyspnées laryngées de l'enfant. Encyclopédie Médico-Chirurgicale 20-641-A-10 (2004).