Jambes lourdes : symptômes, causes et facteurs favorisants

29 septembre 2017
La sensation de lourdeur des jambes est liée à une mauvaise circulation du sang dans les veines. Elle s’accompagne parfois de crampes, de picotements ou d’œdèmes. À terme, cette affection peut évoluer vers la formation de varices.

Comment se manifeste l’impression de jambes lourdes ?

On parle de lourdeur des jambes quand les membres inférieurs paraissent pesants, tendus et particulièrement sensibles à la fatigue. Ces sensations concernent essentiellement les mollets. Elles ont tendance à s’accentuer :

  • au fil de la journée ;
  • par temps chaud ;
  • en cas de station debout prolongée (surtout si l’on ne marche pas ou si l’on piétine) ;
  • dans les jours qui précèdent la survenue des règles chez les femmes.

À l’inverse, les personnes concernées éprouvent une gêne moins importante pendant la marche, en position allongée ou lorsqu’il fait froid.

Cette lourdeur des jambes peut s’accompagner de crampes ou d’un besoin de se gratter les jambes (prurit), surtout le bas des mollets. Les personnes touchées présentent aussi parfois :

  • Des impatiences
    Ce sont des sensations désagréables telles que des fourmillements, engourdissements, picotements ou brûlures pouvant aller jusqu'à une impression de douleurs dans les jambes. Elles apparaissent après une immobilisation prolongée et obligent la personne à marcher pour les calmer.
  • Des œdèmes
    Il s’agit de gonflements des tissus qui surviennent en fin de journée, et qui sont amplifiés par la chaleur. Ils se développent surtout au niveau de la cheville mais aussi au-dessus du pied, qui peuvent alors paraître tendus. Ces symptômes disparaissent le plus souvent après une nuit de repos.
  • Des télangiectasies
    Ce sont des réseaux de petits vaisseaux rouges dilatés, visibles sur la peau des jambes. Fins comme des cheveux, ils prennent parfois une forme étoilée. Lorsque l’on appuie dessus, leur rougeur s’atténue. Ils peuvent être accompagnés de petites veines visibles, de moins de 3 millimètres de diamètre.

À quoi est due la sensation de lourdeur des jambes ?

Ce phénomène est causé par une stagnation de la circulation veineuse, ou insuffisance veineuse. Ce dysfonctionnement peut lui-même ralentir la circulation de la lymphe. Dans ce cas, on parle d'insuffisance veino-lymphatique.

La sensation de jambes lourdes représente le tout début de la maladie veineuse chronique. Si elle évolue, celle-ci peut se manifester par :

  • des varices des jambes ;
  • un œdème permanent (pied, cheville, jambe) ;
  • des troubles importants de la peau tels que des zones brunes pigmentées, un eczéma ou un ulcère (plaie persistante) de la jambe.
La marche est bénéfique en cas de jambes lourdes

Marcher contribue à une meilleure circulation sanguine, et peut réduire les symptômes de jambes lourdes. Pendant la marche, le sang est propulsé dans les veines profondes en direction du cœur, sous l’effet :

  • de l'écrasement des veines de la voûte plantaire ;
  • des contractions musculaires des mollets, qui jouent le rôle d'une véritable pompe.

Ce phénomène est nommé retour veineux.

Quels sont les facteurs qui favorisent le phénomène de jambes lourdes ?

Certains éléments peuvent influer sur l’apparition d’une insuffisance veineuse.

Le risque est plus important en cas de maladie veineuse chronique dans la famille, et s’accroît avec le nombre de parents atteints (en particulier si les deux parents ont une insuffisance veineuse).

Les problèmes d'insuffisance veineuse augmentent avec le vieillissement de la personne, mais ils sont plus fréquents et plus précoces chez les femmes.

Le phénomène de jambes lourdes est majoré en période prémenstruelle et lors de la grossesse. Le fait d’être enceinte exerce une compression sur les veines des membres inférieurs, amplifiant le phénomène de jambes lourdes.

En outre, le risque de voir apparaître une maladie veineuse chronique augmente avec le nombre de grossesses.

Les varices et le phénomène de jambes lourdes sont plus fréquents en cas de piétinement ou de station debout prolongée et répétée. En effet, seule la marche facilite le retour veineux.

Les personnes ayant une activité sédentaire qui n’exige ni déplacements ni efforts physiques sont les plus souvent atteintes.

La chaleur provoque une dilatation des veines. Ainsi, l’impression de jambes lourdes s'aggrave par temps chaud, lors d'une exposition des jambes au soleil, en cas de chauffage au sol...

En augmentant la pression au niveau des jambes et ralentissant le retour veineux, le surpoids engendre une sensation de jambes lourdes, voire des varices des jambes. Il est fréquemment associé à une diminution de l'activité physique qui aggrave le problème. 

Sources
  • Collège des enseignants de médecine vasculaire (CEMV). Insuffisance veineuse chronique. Site internet : Université Virtuelle Médicale Francophone. Nantes (France) ; 2015 [consulté le 29 septembre 2017]
  • Arnaudo B, Hamon-Cholet S, Waltisperger D. Contraintes posturales et articulaires au travail. Premières Synthèses (DARES). 2006;112:1-6
  • Engelbergera R P, Kerna P, Neya B, Dabiria A, Merminoda T,  Mazzolaia L. Insuffisance veineuse chronique. Forum médical Suisse 2016;16(15):337–343