Insomnies : que faire au quotidien pour être soulagé(e) ?

11 mars 2021
En cas d'insomnie, il est important d'adapter son quotidien pour s'assurer une meilleure qualité de vie et prévenir les conduites à risque.

Prendre des mesures pour un sommeil de meilleure qualité

Pour lutter contre les insomnies et retrouver un sommeil de qualité, il est important :

  • retrouver le signal déclencheur du sommeil,
  • de favoriser les bonnes habitudes permettant un bon sommeil,
  • d’apprendre à mieux supporter l’insomnie.

Quelques conseils de vie pour mieux dormir

Bien préparer son sommeil

  • évitez les excitants en fin de journée (thé, vitamine C, boissons caféinées, cigarettes) ;
  • évitez l'alcool et les repas copieux et gras au dîner ;
  • ne pratiquez pas une activité stimulante après 19 heures (jeux sur tablettes, consultation du téléphone portable, surfer sur internet, etc.) ;
  • faites de l'exercice physique dans la journée, mais en général pas après 17 h ;
  • favorisez les activités relaxantes (lecture, musique douce) en fin de journée ;
  • limitez votre temps devant les écrans, en particulier les actualités qui sont très anxiogènes, pas plus d’une heure à la mi-journée et pas après 21h30 ;
  • évitez les siestes longues de plus d'une heure ou trop tardives (après 16 heures) ;
  • évitez les conflits avec vos proches, surtout en fin de journée ;
  • ne prenez pas de bain chaud avant le coucher : tout ce qui augmente la température corporelle (bain chaud, activité physique, repas copieux) gêne l'endormissement.

À l'heure de se coucher

  • respectez des horaires réguliers de sommeil (levez-vous et couchez-vous à la même heure), même le week-end ;
  • ne résistez pas à l'endormissement : soyez attentif aux signes de sommeil (bâillement, paupières lourdes, étirements) et allez dormir uniquement quand vous vous sentez fatigué ;
  • évitez de regarder la télévision, de travailler, de consulter des écrans ou de manger au lit : réservez la chambre au sommeil ;
  • dormez selon vos besoins, mais pas plus.

Un environnement frais et calme pour faciliter le sommeil

  • limitez le bruit et la lumière dans la chambre : dormez les volets ou les rideaux fermés ;
  • ne chauffez pas votre chambre au-delà de 18 °C-19 °C ;
  • vérifiez votre literie.

Bien préparer son réveil

  • levez-vous à heure fixe quelle que soit la qualité de nos nuits ;
  • prenez un petit déjeuner agréable et bien éclairé à la lumière du jour, si possible ;
  • faites quelques exercices physiques pour échauffer notre corps, suivi d’une douche chaude. 

En cas de réveil nocturne, quelques astuces pour se rendormir

Si vous vous réveillez la nuit, il est conseillé de :

  • vous lever et de faire quelque chose qui vous détend (lecture, musique, etc.) ;
  • vous recoucher dès que vous ressentez à nouveau l'envie de dormir ;
  • vous lever définitivement si le réveil a lieu tôt le matin ;
  • dans la journée, ne faites pas de sieste de plus de 20 minutes.

Ne vous inquiétez pas si vous passez ponctuellement une mauvaise nuit. Le sommeil peut être meilleur la nuit suivante, d'autant que le corps va augmenter le temps de sommeil profond pour compenser.

Comment conserver votre sommeil avec l'âge ?

Avec le vieillesment, le sommeil est de moins bonne qualité et morcelé : il est plus court la nuit avec plusieurs petites siestes dans la journée.

Il est important :

  • de ne pas sommeiller dans un fauteuil après le dîner ;
  • de ne pas se coucher trop tôt (essayer de reculer l'heure du coucher) ;
  • de se lever à des horaires réguliers ;
  • d'avoir une activité physique dès le matin et de sortir à l'extérieur dans la journée, si cela est possible ;
  • de prendre ses repas à des heures régulières ;
  • de s'exposer à la lumière naturelle, en ouvrant les volets dès le matin.

Insomnie : comment se reposer en cas de fatigue ?

L'organisme fonctionne sur un cycle de 24 heures, au cours desquelles s'alternent des périodes de veille et de sommeil. Ainsi, le temps de sommeil se compte sur 24 heures. Faire une courte sieste (5 à 20 minutes) en début d'après-midi permet de rattraper un sommeil nocturne insuffisant et d'atténuer la fatigue.

Sieste, mode d'emploi

Après le déjeuner, une sieste de 20 minutes permet de :

  • réduire les risques d'accidents de la circulation ou du travail ;
  • améliorer la mémoire ;
  • libérer la créativité ;
  • chasser le stress ;
  • rééquilibrer le fonctionnement du système nerveux.

Et elle est aussi bonne pour la digestion et le cœur.

Pour les adultes, c'est un excellent moyen de compenser un manque de sommeil.

Sur le plan pratique, la sieste nécessite un lieu calme mais pas obligatoirement un lit. Elle doit être de courte durée (de 5 à 20 minutes) pour ne pas perturber le sommeil nocturne et se situer entre 12 heures et 15 heures, lorsque la vigilance de l'organisme baisse naturellement.

Pour éviter de la prolonger, mettez le réveil.

Fatigue liée à l'insomnie : éviter les conduites à risque

L’insomnie peut être responsable de troubles de la vigilance pendant la journée. Si vous ressentez une fatigue, une envie de dormir ou des épisodes de somnolence diurne :

  • ne conduisez pas de véhicule (voiture, camions, motos, vélos…) ;
  • évitez d’utiliser une machine qui nécessite des précautions lors de son utilisation, que ce soit pour votre activité professionnelle ou vos loisirs (scie, tondeuse…) ;
  • si vous êtes au volant ou utilisez une machine dangereuse, sachez vous arrêter.

Si vous prenez un somnifère, lisez attentivement la notice et respectez le pictogramme concernant la conduite automobile.

Après avoir pris ce type de médicament, il faut une nuit entière de sommeil avant de pouvoir prendre le volant.

Au début du traitement, les effets du médicament peuvent être particulièrement marqués et retentir sur la vigilance dans la journée.

    • Royant-Parola S. Le rôle des synchroniseurs veille-sommeil ou comment améliorer les troubles du sommeil du sujet âgé. Site internet : Haute Autorité de santé. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2008 [consulté le 11 mars 2021]
    • Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV). L'insomnie. Site internet : Insv. Paris ; 2020 [consulté le 11 mars 2021]
    • Réseau Morphée. Insomnie. Site internet : Réseau Morphée. Garches (France) ; 2016 [consulté le 11 mars 2021]
    • Haute Autorité de santé (HAS). Plainte du sommeil - Insomnie. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2013 [consulté le 11 mars 2021]
    • Haute Autorité de santé (HAS). Prise en charge du patient adulte se plaignant d'insomnie en médecine générale. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2006 [consulté le 11 mars 2021]
    • Collège des enseignants de neurologie. Troubles du sommeil de l'enfant et de l'adulte. ECN 2018. 4ème édition Elsevier Masson. Issy-les-Moulineaux (France)