Suivi médical et hygiène de vie en cas d'hypertension artérielle (HTA)

28 mars 2017
Le contrôle de votre hypertension artérielle passe par le traitement médicamenteux et par un suivi médical régulier. Rendez-vous aux consultations médicales fixées avec votre médecin traitant et effectuez les examens qu’il vous a prescrits. Adoptez enfin les mesures d’hygiène de vie conseillées.

Le suivi médical lorsqu'on est hypertendu

Si vous souffrez d’hypertension artérielle, un suivi médical est mis en place pour vérifier l’efficacité du traitement. Les examens fixés permettent de s’assurer que l’HTA est bien contrôlée. Ces rendez-vous médicaux sont aussi l’occasion de faire le point sur cette affection et sur les soins dispensés.

Facilitez votre suivi médical

Quelques bons réflexes rendront le suivi de votre hypertension artérielle plus efficace.

  • Faites-vous expliquer les objectifs fixés avec le médecin traitant : tension artérielle, lipides, poids etc. Bien vivre avec sa maladie, c’est avant tout bien la connaître. Si vous avez des questions, des incertitudes, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.
  • Respectez le rythme des consultations, des contrôles biologiques ou des examens demandés par votre médecin traitant. Cela permet de vérifier que la prescription est toujours adaptée à vos besoins.
  • Mettez en pratique les conseils d’hygiène de vie que votre médecin traitant vous donne, en particulier si vous devez perdre du poids.
  • Suivez attentivement votre prescription médicale même lors de vos déplacements et ne la modifiez pas car elle est adaptée à votre cas.
  • De plus, ne prenez aucun autre médicament sans en référer à votre médecin ou à votre pharmacien : un risque d’interactions avec votre traitement quotidien est possible.
  • Si vous devez subir des soins, signalez au professionnel de santé la nature de votre traitement.
  • Consultez sans attendre votre médecin traitant devant l’apparition de symptômes anormaux qui vous inquiètent : douleurs au niveau du thorax...
5 règles d’observance à respecter

Pour bien observer son traitement, il est indispensable de suivre certaines règles.

  • Toujours prendre le ou les médicaments à la même heure.
  • En cas d’oubli d’une prise à l’heure précise, ne pas attendre 24 heures pour la suivante. La prendre aussitôt et décaler éventuellement la prise suivante.
  • En cas d’oubli un jour, surtout ne pas doubler la dose le jour suivant.
  • Si l’on a l’impression de mal tolérer un médicament, ne pas l’arrêter brutalement, en parler sans délai à son médecin. L’arrêt intempestif peut provoquer un rebond grave d’hypertension artérielle.
  • Respecter les règles de bonne hygiène de vie est indispensable, même quand vous prenez un traitement.

Les effets secondaires des médicaments antihypertenseurs

Les médicaments antihypertenseurs peuvent, chez certaines personnes, provoquer des effets non souhaitables, appelés aussi effets secondaires. Compte tenu des nombreuses catégories de médicaments antihypertenseurs, les effets secondaires sont très variables. Si vous constatez un effet anormal lors de la prise de votre traitement, cela ne veut pas dire que vous réagirez de la même façon à tous les médicaments. Comme il existe plusieurs classes de médicaments, il sera certainement possible de trouver celui qui est adapté à votre situation. Si vous supportez difficilement votre traitement, parlez-en à votre médecin.

Serai-je obligé de prendre des médicaments pendant toute ma vie ?

Oui, vous devez vous astreindre à prendre les médicaments prescrits régulièrement sur une très longue période de votre vie, voire toute votre vie.
Les médicaments sont là pour aider votre cœur et vos artères à se maintenir dans le meilleur état possible.

En revanche, si vous appliquez les règles hygiéno-diététiques, votre traitement médicamenteux pourra probablement être allégé.

Combattre le surpoids et la sédentarité lorsqu'on est hypertendu

Le surpoids et l’obésité contribuent à augmenter la tension artérielle. On parle de surpoids si l’indice de masse corporelle (IMC : poids (kg)/taille (m)²) est supérieur à 25, et d’obésité s’il est supérieur à 30.

Comment agir si vous êtes en surcharge pondérale ?

Votre médecin peut vous aider à évaluer votre poids idéal par rapport à votre taille en calculant votre indice de masse corporelle ou IMC.
Si nécessaire, il vous conseillera sur les mesures à prendre.

La meilleure façon de perdre du poids est d’introduire dans votre alimentation et vos habitudes de vie, des modifications que vous pourrez conserver longtemps. Autrement dit, il s’agit davantage de changer de mode de vie que de s’astreindre à un régime sévère.

Les calories que vous absorbez dans la nourriture et la boisson apportent à votre organisme l’énergie dont il a besoin.

Si vous absorbez plus de calories que vous n’en utilisez, le surplus est stocké sous forme de graisses. Ce surpoids est un facteur d’hypertension. Au contraire, si vous absorbez moins de calories que le niveau que votre organisme réclame, les réserves de graisse sont utilisées pour combler la différence. Ainsi pour perdre du poids, il est nécessaire d’augmenter la quantité d’énergie que l’organisme dépense en devenant plus actif. Il est cependant indispensable de se fixer des objectifs réalistes et raisonnables.

Est-il recommandé de faire de l’exercice physique lorsqu'on est hypertendu ?

Oui, la pratique d’une activité physique régulière est recommandée. Certes, il est exact que pendant un exercice physique la tension artérielle s’élève. Toutefois, cette élévation ne dure que le temps de l’exercice, après quoi la tension s’abaisse rapidement et se maintient à des valeurs plus basses pendant une longue période. Il est souvent possible d’augmenter son activité physique progressivement et en toute sécurité.

30 minutes de marche par jour suffisent

Marcher est un très bon exercice. En pratiquant une activité physique régulière, vous limitez votre prise de poids et diminuez le risque d’hypertension artérielle. Mieux, cela peut vous permettre d’éviter, de retarder ou de limiter le traitement médicamenteux de l'hypertension.

Votre médecin peut vous aider à envisager un programme d’activité adapté à votre situation.

Différents types d’exercices ont un impact différent sur votre organisme. En cas d'hypertension artérielle, il faut opter pour une activité physique qui va être bénéfique pour le cœur et les artères et adaptée à votre situation médicale. La marche, le jogging, et la natation peuvent être particulièrement recommandés dans cette situation.

Il est recommandé de pratiquer une activité physique régulière d’intensité modérée adaptée à vos possibilités et à vos préférences. Pratiquer une activité physique ne veut pas forcément dire faire du sport, l’essentiel est de bouger ! Il peut s’agir de jardiner, de bricoler, de jouer avec vos enfants ou petits-enfants.

L'arrêt du tabac en cas d'HTA

Le tabagisme est un des principaux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires : infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, artérite des jambes, artériel, hypertension artérielle.

Parlez-en à votre médecin, il vous aidera à arrêter définitivement.

Sources
  • Société française d’hypertension artérielle (SFHTA). Recommandation. Mesures de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu. Site internet : SFHTA. Paris ; 2011 [consulté le 14 janvier 2016]
  • Société française d’hypertension artérielle (SFHTA). Recommandation. Prise en charge de l’hypertension artérielle de l’adulte. Site internet : SFHTA. Paris ; 2013 [consulté le 14 janvier 2016]
  • National Healh Service (NHS). High blood pressure (hypertension). Site internet : NHS choices. Londres ; 2014 [consulté le 14 janvier 2016]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale. Hypertension artérielle. Site internet : INSERM. Paris ; 2014 [consulté le 14 janvier 2016]
  • Collège des enseignants de cardiologie et maladies vasculaires. Hypertension artérielle de l'adulte. Site internet : Campus de cardiologie et de maladies cardiovasculaires de l'Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2011 [consulté le 14 janvier 2016]