Sommaire : Herpès labial ou bouton de fièvre

Herpès de la lèvre : la consultation, le traitement et l'évolution

Le diagnostic d’herpès labial est fait par le médecin traitant lors de l’examen clinique. Le traitement est le plus souvent local et un traitement par voie générale est rarement nécessaire. La guérison sans séquelles survient en 10 jours environ, mais les récidives sont fréquentes.

La consultation

Le médecin traitant pose le diagnostic en examinant son patient. Si les lésions ne sont pas typiques de l'herpès labial ou face à des complications, il fait pratiquer un prélèvement local pour identifier le virus présent dans les vésicules.

En cas de suspicion d’atteinte de l’œil (), il demande un avis ophtalmologique.

Le traitement de l'herpès labial

Les antibiotiques ne sont pas efficaces contre les virus et donc contre l'herpès labial.

Le traitement local de l'herpès labial

Un traitement local par crème antivirale est utile pour diminuer la durée de la contagion et réduire l'intensité de l'herpès labial.

Une crème anesthésiante peut soulager les douleurs. Elle est contre-indiquée chez l'enfant en raison du risque de fausse route dont elle peut être responsable.

Le traitement de la kératite herpétique

L'herpès oculaire est traité par une pommade ophtalmique contenant un médicament antiviral (l'aciclovir), associé à un traitement par aciclovir par voie orale ou intra-veineuse si l'atteinte de l'œil est grave.

L'emploi de corticoïdes et d'anesthésiques de l'œil est totalement contre-indiqué en raison du risque d'aggravation des lésions.

Le traitement antiviral par voie orale pour prévenir les récidives

Dans certains cas de récurrence (au moins six poussées d’herpès par an), le bouton de fièvre nécessite généralement un traitement antiviral oral prolongé (aciclovir, valaciclovir) pour prévenir les récidives.

Ce traitement antiviral n'est que suspensif et ne permet pas de supprimer le virus. Il y a donc un risque de récidive des épisodes d'herpès labial à l'arrêt du traitement.

Herpès labial : quelle évolution ?

Guérison sans cicatrices de l'herpès des lèvres

En 10 à 15 jours, les vésicules du bouton de fièvre éclatent, forment des croûtes puis disparaissent sans laisser de traces ni cicatrices.

Récidives des boutons de fièvre

Toutefois, l'herpès labial récidive périodiquement le plus souvent une à deux fois par an, mais jusqu'à une fois par mois chez certaines personnes. La fréquence des poussées diminue avec l'âge.

Rares complications de l'herpès labial

Les complications sont rares et surviennent en cas de grattage intempestif.

Elles sont plus fréquentes chez les personnes immunodéprimées ou si un traitement par corticoïdes a été pris par erreur.

La plus fréquente est la herpétique. Si la personne gratte les lésions des lèvres puis porte ses mains au niveau des yeux, le virus peut être responsable d'une kératite, le plus souvent d'un seul œil avec :

  • douleurs et rougeur de l'œil ;
  • gêne à la lumière ;
  • et quelquefois présence de vésicules sur les paupières.

Une surinfection bactérienne par un des lésions labiales d'herpès est possible et se traduit par un impétigo.

  • Collège des enseignants de dermatologie de France. Infections à herpès virus de l'enfant et de l'adulte immunocompétents : herpès cutané et muqueux. ECN 2018. 6è édition Elsevier Masson
  • Collège des universitaires de Maladies infectieuses et tropicales. Infections à herpès virus du sujet immunocompétent. ECN.Pilly. Éditions Alinéa Plus 2020
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
* champ obligatoire
* champs obligatoires