Hépatite A : symptômes, diagnostic et évolution

23 mars 2017
Les symptômes de l'hépatite A sont davantage présents chez les enfants de plus six ans et les adultes. Une consultation médicale et une analyse de sang permettent de confirmer l’infection.

Les symptômes de l'hépatite A

Chez l'enfant de moins de six ans, la maladie passe inaperçue dans 70 % des cas. Néanmoins, les symptômes de l'hépatite A sont davantage visibles pour les enfants plus âgés et chez les adultes.

L' est de 15 à 30 jours en moyenne et peut aller jusqu'à 50 jours. Le virus est présent dans les selles avant l'apparition des signes cliniques.

La maladie est séparée en deux périodes :

  • Une phase pré-ictérique, précédant l'apparition de l'ictère (coloration jaune de la peau due à la présence de pigments biliaires). Elle dure de une à trois semaines. Elle est marquée par :
    • une perte d'appétit,
    • des nausées,
    • des douleurs intermittentes au niveau de l' ,
    • une fatigue importante,
    • un syndrome grippal (avec fièvre, céphalées et douleurs musculaires),
    • des douleurs des articulations,
    • et de l'urticaire.
  • Une phase ictérique. L'ictère ou jaunisse s'accompagne d'une décoloration des selles, d'urines foncées et très rarement, de démangeaisons (prurit).

Les signes de la phase pré-ictérique s'atténuent puis disparaissent dans les jours qui suivent l'installation de l'ictère.

Parfois, il n'y a pas de jaunisse : seuls les signes de la phase pré-ictérique existent.

Le diagnostic de l'hépatite A

En présence de symptômes évoquant le diagnostic, le médecin traitant examine son patient à la recherche d’un ictère et d’une augmentation de volume du foie lors de la palpation de l’abdomen.

Il prescrit des examens biologiques. En effet, le diagnostic de l'hépatite A est fait grâce à une analyse de sang qui comporte deux types de dosages :

  • un dosage d'anticorps contre le virus de l'hépatite A (VHA). Ces anticorps apparaissent très tôt dans la maladie et sont détectables dès les premiers signes cliniques ;
  • un dosage permettant de mesurer l'atteinte du foie ( ...)
L’hépatite A peut être reconnue comme maladie professionnelle

Une hépatite A contractée dans le cadre du travail peut être reconnue comme maladie professionnelle. En cas de doute, parlez-en à votre médecin traitant.

L’évolution de l’hépatite A

L'hépatite A guérit en quelques semaines sans traitement. On observe cependant des formes prolongées sur plusieurs semaines ; mais il n'y a pas d'infection chronique (contrairement à l’hépatite B ou l’hépatite C ). L’hépatite A guérit et induit une à vie (une deuxième infection est impossible).

Il existe des cas exceptionnels d’hépatite A d’emblée très graves avec défaillance du foie.

Sources
  • Institut national de veille sanitaire (InVS). Guide pour l'investigation, la prévention et l'appui à la gestion des cas d'hépatite aiguë A. Site internet : InVS. Saint-Maurice (France) ; 2009 [consulté le 6 mai 2013]
  • World gastroenterology organisation (WGO). Conduite à tenir devant l'hépatite aiguë virale. Site internet : WGO. Milwaukee (USA) ; 2007 [consulté le 6 mai 2013]