Prévenir la survenue de l'hépatite C

16 mars 2017
Il n’existe pas de vaccin pour prévenir l’hépatite C. Toute personne à risque est concernée personnellement par des gestes qui préviennent la transmission.

Les principaux moyens de prévention de l'hépatite C à l’échelle nationale sont :

  • le respect des précautions de désinfection et d’asepsie pour prévenir la transmission lors des soins dans les hôpitaux, cabinets infirmiers…, mais également lors d’actes de type tatouage ou piercing ;
  • le développement de mesures de réduction des risques chez les usagers de drogues (programmes d’échange de seringues, développement des thérapeutiques de substitution…) ;
  • la recherche du virus VHC chez les personnes candidates au don de sang et chez lesquelles des prélèvements d’organes en vue de don sont prévus.

N'oubliez pas les gestes qui vous protègent et protègent les autres de l'hépatite C :

  • utilisez toujours un préservatif en cas de rapports à risque ;
  • ne partagez pas de seringues et tout le matériel utilisé pour l'usage de drogues ;
  • ne vous faites faire ni tatouage ni piercing chez un vendeur à la sauvette. Assurez-vous que le matériel utilisé est à usage unique ;
  • ne partagez pas vos objets de toilette ou des objets coupants ;
  • placez les objets souillés par du sang (tampons, fil dentaire, aiguilles, pansements, etc.) dans un récipient protecteur ;
  • en cas de coupure ou de plaie cutanée, nettoyez à l'eau et au savon, puis désinfectez.

Il n'existe pas de vaccin contre l'hépatite C.

Sources
  • Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes). Hépatite C. Du dépistage au traitement : questions et réponses à l'usage des patients. Site internet : Inpes. Saint-Denis (France) ; 2007 [consulté le 29 octobre 2013]
  • Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Virus de l'hépatite C (VHC), agent de l'hépatite C. Site internet : INRS. Paris ; 2011 [consulté le 29 octobre 2013]
  • Institut de veille sanitaire (InVS). Hépatite C. Site internet : InVS. Saint-Maurice (France) ; 2014 [consulté le 3 décembre 2014]
  • Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes. Les infections nosocomiales en détail. Site internet : santé.gouv.fr. Paris ; 2014 [consulté le 4 décembre 2014]
  • Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes. Tatouage par effraction cutanée et perçage. Site internet : santé.gouv.fr. Paris ; 2014 [consulté le 4 décembre 2014]
  • Site : Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives. Paris. [consulté le 4 décembre 2014]