Dépister l'hépatite B

31 décembre 2019
Le dépistage des infections par le VHB cible les populations à risque d’exposition. Il permet d'identifier précocement les personnes atteintes d'hépatite B et de les prendre en charge ainsi que de vacciner les personnes exposées non immunisées. Il est effectué grâce à une prise de sang (sérologie).

Comment se déroule le dépistage de l'hépatite B ?

Le dépistage de l'hépatite B se fait au moyen d'une simple prise de sang, sur prescription médicale. Il n'est pas nécessaire d'être à jeun.

Il repose sur l’analyse de la sérologie virale qui permet de préciser si la personne a été en contact ou non avec le virus de l'hépatite B (VHB) et dans l’affirmative, si elle est guérie et immunisée ou au contraire encore porteuse du virus.

Cependant, après la contamination par le VHB, rien n’apparait dans les analyses pendant une période de dix jours à un mois. C'est pourquoi, le dépistage n'est fiable que 3 mois après la dernière prise de risque.

Dans quelles situations faire le dépistage de l'hépatite B ?

Le dépistage de l'hépatite B est obligatoire avant un don de sang et si vous êtes enceinte.

Faites-vous également dépister pour le VHB si :

  • vous vivez avec une personne qui a une hépatite B chronique ;
  • vous prenez des risques lors de vos rapports sexuels (multipartenaire) ou vous avez eu un partenaire présentant une infection à VHB ;
  • vous venez d'un pays de forte d'hépatite B (Afrique, Asie du Sud-Est) ou vous y avez séjourné ;
  • vous utilisez des drogues intraveineuses ou intra-nasales ou vous avez utilisé ce type de drogues ;
  • vous avez une activité professionnelle à risque (en contact direct avec des patients ou avec des liquides biologiques). Contactez votre médecin du travail ;
  • vous avez fait un tatouage ou un piercing avec des règles d'hygiène douteuses ;
  • vous avez une situation médicale à risque (transfusions, dialyse, greffe d’organes…)
  • vous devez recevoir un traitement par anticorps monoclonaux ;
  • vous séjournez ou avez séjourné en prison, en institution psychiatrique ;
  • vous êtes séropositif pour le VIH ou le VHC (hépatite C) ;
  • vous avez ou venez d’avoir une infection sexuellement transmissible (IST).

Où le dépistage de l'hépatite B se réalise-t-il ?

Le dépistage de l'hépatite B est réalisable dans l'ensemble des laboratoires d'analyses médicales publics ou privés sur prescription médicale.

Il peut également être fait gratuitement dans un CeGIDD : Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des virus de l’immunodéficience humaine (VIH), des hépatites et des infections sexuellement transmissibles.

Le CeGIDD propose un dépistage gratuit du virus du sida, des hépatites (telle que l'hépatite C et B) et parfois des autres IST. Le site Hépatites info service vous indique le centre le plus proche de chez vous.

  • Haute Autorité de santé (HAS). Actualisation des actes de biologie médicale relatifs au diagnostic et à la prise en charge des hépatites B, C et D. Site internet : HAS. Saint Denis La Plaine (France) ; 2017 [consulté le 20 décembre 2019]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Actes et prestations : Hépatite B chronique. Site internet : HAS. Saint Denis La Plaine (France) ; 2015 [consulté le 20 décembre 2019]
  • Santé publique France. Hépatites B et D. Site internet : Santé publique France. Saint-Maurice (France) ; 2019 [consulté le 20 décembre 2019]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Hépatite B. Paris ; 2019 [consulté le 19 décembre 2019]
  • Organisation mondiale de la santé (OMS). Hépatite B - Aide mémoire. Site internet : OMS. Genève (Suisse) ; 2019 [consulté le 19 décembre 2019]