Hallux valgus : symptômes, causes et évolution

12 avril 2018
L’hallux valgus, ou "oignon", est une déviation vers l'extérieur du gros orteil. Il est favorisé par plusieurs facteurs comme l'hérédité, l’âge, ou le port de chaussures à talons hauts et à bouts étroits. L'hallux valgus est souvent douloureux lorsque la déformation devient importante.

Les symptômes de l'hallux valgus

L'hallux valgus, appelé aussi "oignon", est une déviation anormale du gros orteil vers le deuxième orteil (c'est à dire vers l'extérieur). L'os appelé "premier métatarsien" se déplace à l'opposé vers l'intérieur du pied et l'articulation entre le métatarsien et la première phalange du gros orteil (articulation métatarso-phalangienne) devient très saillante, formant une bosse sur le bord interne de l'avant pied.

Cette déviation du gros orteil entraîne donc une déformation de l'avant-pied (voir le schéma ci-dessous) et, par conséquent, des difficultés de chaussage.

L’hallux valgus

hallux valgus

L'hallux valgus est parfois totalement indolore, mais il est souvent douloureux à la marche. En effet, la zone déformée et saillante (l'"oignon") frotte dans la chaussure et un cal (épaississement dur de la peau) se développe.
Ce frottement peut créer une inflammation de l'enveloppe de l'articulation métatarso-phalangienne (bursite) et l'"oignon" devient rouge, chaud et douloureux. Il est alors difficile de se chausser.

Par ailleurs, cette déformation fréquente de l'avant-pied a un impact sur les autres orteils qui, chassés par le premier, se recroquevillent en "griffes".

© Blausen Medical

Les différents stades de l'hallux valgus

La sévérité de l'hallux valgus dépend de l'angle de la déviation et de l'importance des autres atteintes du pied.

  • L'hallux valgus léger : la déviation est inférieure à 20°. La phalange du gros orteil et le métatarse sont encore correctement emboîtés.
  • L'hallux valgus modéré : la déviation se situe entre 20° et 40°. Le gros orteil tourne vers l'extérieur du pied, la phalange est déplacée par rapport au métatarse et ne s'emboîte plus correctement. Le gros orteil entre en conflit avec le second orteil.
  • L'hallux valgus sévère : l'angle de la déviation est supérieur à 40°. Le gros orteil passe au-dessous ou au-dessus du deuxième orteil. L'arthrose accentue la déviation, jusqu'à provoquer une complète de l'articulation du gros orteil qui perd ainsi sa fonctionnalité.

Fréquence de l'hallux valgus et facteurs favorisants

30 % de la population âgée et 2 % des enfants ont un hallux valgus en France.
Dans 90 à 95 % des cas, l'hallux valgus touche les femmes. Dans 90 % des cas, l'hallux valgus débute entre 40 et 50 ans.

Vous êtes plus exposé(e) à l'hallux valgus :

  • si vous êtes une femme ;
  • si vos parents ont un hallux valgus. Dans 25 % des cas, l'hallux valgus est héréditaire ;
  • si vous avez hérité de vos parents d'un avant-pied large et d'un premier orteil long (caractéristique des pieds "égyptiens") ;
  • si vous portez des chaussures à talons hauts, à bouts étroits (si ce facteur ne joue pas le rôle essentiel qui lui a longtemps été attribué, il n'est pas sans effet) ;
  • si vous êtes ménopausée : un relâchement des structures fibreuses favorise l'élargissement de l'avant-pied ;
  • si vous avez une maladie neuromusculaire, rhumatismale ou une anomalie du collagène.
Les différentes formes de pieds

Le "pied grec" est caractérisé par un deuxième orteil plus long que le premier, le "pied égyptien" a un gros orteil plus long que le deuxième et le "pied carré" a les deux premiers orteils de la même longueur.

 

Hallux valgus : quelle évolution ?

L'hallux valgus évolue vers l'aggravation de la déformation.  Le gros orteil s'oriente de plus en plus vers le deuxième orteil au point de le croiser. La position du gros orteil étant incorrecte, l'appui du poids porté par le pied se déplace vers les autres orteils qui sont le siège de durillons et de cors. Les quatre derniers orteils, et surtout le deuxième, se déforment en se repliant "en griffes". Une arthrose des articulations du pied peut survenir.

L'articulation entre le gros orteil et le premier métatarsien (articulation métatarso-phalangienne) s'enflamme fréquemment par poussées peu prévisibles (épisodes de bursite). Si la peau en regard de la bursite est le siège d'une plaie, la bursite s'infecte et cette infection peut se propager à l'articulation et à l'os, plus particulièrement chez les personnes fragiles comme les diabétiques.

Sources
  • Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT). L'hallux valgus ou "oignon". Site internet : SOFCOT. Paris ; 2015 [consulté le 4 décembre 2017]
  • Assal M. Hallux valgus : quel traitement ? Rev Med Suisse. 2005;1(3):258-63.
  • National Health service. Bunion. Site internet : NHS Choices. Londres ; 2017 [consulté le 4 décembre 2017]
  • Association française de chirurgie du pied et de la cheville. Hallux valgus. Site internet : AFCP. Lyon (France) [consulté le 30 novembre 2017]