Hallux valgus ou "oignon" au pied : les bons gestes

27 avril 2020
En cas d'hallux valgus, il est important d'adopter des mesures pour soulager la douleur, faciliter la marche et ralentir la progression de la déformation. Une meilleure façon de se chausser au quotidien et la prise d'antalgiques lors des poussées améliorent les symptômes.

Que pouvez-vous faire à votre niveau en cas d'hallux valgus ?

Vous pouvez appliquer ces quelques conseils au quotidien :

  • perdez du poids si vous êtes en surpoids pour alléger la charge portant sur vos pieds ;
  • choisissez des chaussures souples, à bout rond et large au niveau de l'avant-pied pour éviter le frottement de l'oignon contre votre chaussure et alternez petits talons et chaussures plates ;
  • prenez soin de vos pieds ;
  • dans les cas plus importants, isolez l'oignon en l'entourant avec un pansement spécifique. Ces pansements de protection de type " Protège-oignon" évitent le frottement de la chaussure avec la partie la plus saillante de l'articulation métatarso-phalangienne. Ils sont utiles en cas de douleurs à condition de les placer dans une chaussure de bonne largeur car ils prennent du volume ce qui augmente la compression ;
  • en cas d'inflammation de l'oignon (bursite), appliquez un pain de glace sur la zone douloureuse en l'enveloppant d'un tissu afin d'éviter une brûlure cutanée ;
  • traitez vos cors, durillons et callosités apparus sur les zones d'appui de l'avant pied ou consultez un pédicure-podologue.

Afin de soulager la douleur, vous pouvez utiliser l’un des deux types de médicaments antalgiques suivants :

  • le paracétamol qui est à privilégier : cet antalgique peut être consommé même pendant la grossesse ou l’allaitement. Sa sécurité d’emploi ne doit cependant pas faire oublier les cas où il est contre-indiqué : allergie au paracétamol et insuffisance hépatique. Vous devez être certain que la prise de cet antalgique n’aura pas de conséquences sur votre organisme,
  • un anti-inflammatoire non stéroïdien, appelé "AINS". Certains AINS, comme l’ibuprofène, sont disponibles sans ordonnance pour le traitement des douleurs passagères. Ces médicaments comportent cependant plus de risques d’utilisation que le paracétamol et de contre-indications d'utilisation. Ne dépassez pas 5 jours d'automédication lors de la prise d'AINS pour douleur. Ne prenez pas deux AINS ensemble.

Pour une meilleure efficacité, prenez un médicament le plus tôt possible, idéalement dès le début de la douleur.

Demandez conseil à votre pharmacien.

Quand consulter en cas d'hallux valgus ?

Consultez votre médecin :

  • si la déformation de l'hallux valgus s'accentue et vous gêne pour marcher ;
  • si la douleur du pied est importante ;
  • si l'"oignon" devient chaud, rouge et douloureux. Il est indispensable de traiter cette bursite en raison du risque infectieux pouvant s'étendre à l'articulation métatarso-phalangienne (arthrite), voire à l'os (ostéite).

S'il le juge utile, votre médecin traitant vous adressera à un chirurgien orthopédique.

  • Goldcher A. Traitement médical de l'hallux valgus. EMC - Podologie 2011:1-10 [Article 27-065-B-10]
  • Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT). L'hallux valgus ou "oignon". Site internet : SOFCOT. Paris ; 2015 [consulté le 24 avril 2020]
  • Assal M. Hallux valgus : quel traitement ? Rev Med Suisse. 2005;1(3):258-63
  • National Health service. Bunion. Site internet : NHS. Londres ; 2017 [consulté le 24 avril 2020]
  • Association française de chirurgie du pied et de la cheville. Hallux valgus. Site internet : AFCP. Lyon (France) [consulté le 24 avril 2020]