Comprendre la grossesse

08 août 2019
Quelques signes annoncent que vous êtes peut-être enceinte : absence de règles, quelques nausées, ballonnement... Un test de grossesse puis une échographie le confirmeront. De l'œuf, à l'embryon puis au fœtus, votre enfant se développe pendant les 9 mois de votre grossesse.

Comment savoir si vous êtes enceinte ?

Enceinte ? Pas enceinte ? Il existe des signes et des examens pour vous en assurer.

Les premiers signes de la grossesse

L’absence de règles à la date prévue ou est l’un des premiers signes. Mais ce n’est pas un signe de grossesse suffisant car certaines femmes ont des cycles irréguliers. Le stress, le sport ou les voyages peuvent également retarder les règles.

Nausées, aigreurs d’estomac, ballonnements abdominaux, poitrine gonflée sont autant de petits signes qui peuvent laisser penser que vous êtes enceinte.

Le test de grossesse

Dans un premier temps, vous pouvez faire un test de grossesse disponible en pharmacie ou en commerce de grande surface.

Le principe est de déceler dans vos urines du matin la présence de l’hormone de grossesse (hormone chorionique gonadotrope ou HCG). Cette hormone apparaît 10 jours après la fécondation et la fiabilité de ces tests est de 95 %.

Si le test est positif ou si vous avez un doute, même après un test négatif, consultez votre médecin.

La première échographie

Une première échographie, réalisée au cours du premier trimestre de la grossesse, permet de confirmer la grossesse, de déterminer le nombre d’embryons présents et de vérifier si le ou les (s) se trouve(nt) bien implanté(s) dans la de la cavité utérine.

Elle permet également de dater votre grossesse afin d'établir la date prévisible d'accouchement.

L’âge d’une grossesse est exprimé de deux manières différentes :

  • soit en semaines d’aménorrhée : c’est le nombre de semaines écoulées depuis le premier jour de vos dernières règles ;
  • soit en semaines ou mois de grossesse : c’est le nombre de semaines ou de mois estimés depuis la fécondation (14 jours après le premier jour des dernières règles en cas de cycles réguliers).
Combien de temps dure une grossesse ?

La durée de la gestation n'est pas fixe, elle varie entre 280 et 290 jours soit entre 40 et 41, 3 semaines d' avec une durée moyenne 284 jours (40,4 semaines d'). 

Fécondation, développement de l'embryon et du fœtus : comment cela se passe ?

La fécondation

Tout commence lorsque, au cours d’un rapport sexuel, des millions de spermatozoïdes sont déposés dans le vagin. Ces spermatozoïdes remontent ensuite dans les voies génitales : col de l’utérus, utérus, trompes. Si le rapport a lieu durant la période de l’ovulation, les spermatozoïdes vont aller à la rencontre de l’ovule qui aura été expulsé par l’un des dans une trompe.

Un seul sur des millions réussit à se frayer un chemin jusqu’à l’intérieur de l’ovule. Le et l' contiennent, chacun, la moitié du bagage génétique des parents, soit 23 chromosomes. Ils vont alors fusionner, donnant naissance à une cellule à 46 chromosomes (23 paires). C’est la fécondation.

C'est au moment de la fécondation que le sexe de l'enfant est déterminé. En effet, l' contient un X et le contient soit un X soit un Y. Si l’ovule est fécondé par un à X, le bébé sera une fille (chromosomes sexuels XX). Si c’est un à Y qui pénètre dans l’ovule, le bébé sera un garçon (chromosomes sexuels XY).

Cette nouvelle cellule fécondée ou œuf, va se multiplier pour donner naissance à un .

La fécondation

Schéma représentant les mécanismes de la fécondation dans l’appareil génital féminin (cf. description détaillée ci-après)

Lors d’une ovulation, l’un des 2 ovaires de la femme expulse un ovule qui est entrainé à l’intérieur de la trompe de Fallope.

Lors de la fécondation, les spermatozoïdes entrent dans l’appareil génital féminin par le vagin, canal musculaire de quelques centimètres. Ils franchissent ensuite le col de l’utérus, couloir étroit qui relie le vagin et l’utérus. Ils traversent l’utérus, poche triangulaire à laquelle sont attachés les trompes de Fallope. Ils suivent alors l’une de ses trompes jusqu’à atteindre l’ovule.

La fécondation, c’est-à-dire la rencontre entre un spermatozoïde et l’ovule, se produit dans la trompe de Fallope. L’ovule fécondé, appelé embryon, poursuit le trajet le long de la trompe, jusqu’à l’utérus.

Jumeaux : une éventualité de plus en plus fréquente

La fréquence des grossesses gémellaires a augmenté de 50 % depuis 20 ans en raison des procréations médicalement assistées et de l'élévation de l'âge de la maternité.

Dans 75 % des cas, les grossesses gémellaires sont dizygotes : on parle de "faux jumeaux" car ils sont conçus par la fécondation de deux ovules distincts par deux spermatozoïdes. Ils ont un patrimoine génétique différent et peuvent être de sexes opposés. Chaque fœtus grandit dans sa poche amniotique et a son propre (grossesse avec deux poches amniotiques et deux placentas).

Dans 25 % des cas, les grossesses gémellaires sont monozygotes : on parle de "vrais jumeaux" (ayant un même sexe et un patrimoine génétique identique) car ils sont conçus par la fécondation d'un seul par un seul . L' ainsi formé se dédouble :

  • soit avant le cinquième jour (30 % des cas). Dans ce cas les jumeaux évoluent dans deux poches amniotiques et grâce à deux placentas ;
  • soit entre le cinquième et le huitième jour (70 % des cas). Dans ce cas, il n'y a qu'un mais deux poches amniotiques ;
  • exceptionnellement après le quatorzième jour (1 % des cas). Dans ce cas les fœtus sont dans une seule poche amniotique et il n'y a qu'un seul .

    De l' au fœtus

    L’ovule fécondé par un devient alors une cellule œuf. Celle-ci se divise rapidement en plusieurs groupes de cellules sans cesse croissants. C'est la transformation de l'œuf en . Ce dernier se fixe sur la paroi interne (ou ) de l’utérus cinq à sept jours après la fécondation : c’est la .

    À ce stade, l' se développe rapidement et se mettent en place le cœur, le système nerveux, les os, les muscles...

    Après le troisième mois de grossesse, l' en développement devient "fœtus". Il mesure environ 7,5 centimètres de long et la plupart de ses organes internes sont déjà formés.

    Plus le fœtus grandit, plus l’utérus s’élargit. Le bébé est entouré d’une membrane remplie de liquide amniotique, dans lequel il flotte librement. Le liquide amniotique est un liquide stérile composé en majorité d’eau et de sels minéraux, qui protège le fœtus des chocs et des infections et maintient une température constante à 37 °C. Le liquide amniotique est constamment renouvelé : le fœtus l’avale, ses reins le filtrent avant de l’éliminer par ses urines.

    Quand le bébé est prêt à naître, la membrane se rompt et libère le liquide amniotique.

    À quoi sert le placenta ?

    Le assure les échanges entre la mère et le fœtus et sécrète les hormones de la grossesse. Le transfert des éléments nécessaires à la croissance du fœtus se fait, depuis le sang de la mère, par l’intermédiaire du cordon ombilical qui relie le fœtus au .

    Le développement de l'enfant in utero, mois après mois

    Tous les mois, votre ventre grossit et votre bébé grandit. Voici comment le bébé se prépare…

    Premier mois : son cœur bat

    L’embryon mesure 5 millimètres. Son cœur commence à battre. Les premiers bourgeons des bras et des jambes apparaissent. Il dispose déjà d’un système digestif primitif.

    Deuxième mois : ses organes de développent

    L’embryon mesure environ 2 centimètres et pèse 2 grammes. Son cerveau, ses membres, son foie, ses reins et son système digestif se développent.

    Troisième mois : son visage se forme

    L’embryon devient fœtus. Il mesure environ 7,5 centimètres et pèse 30 grammes. Les traits de son visage commencent à se dessiner : son nez, sa bouche, ses yeux et ses oreilles. Il bouge la tête et peut sucer son pouce. Tous ses organes internes continuent à se développer. Ses doigts et ses orteils commencent à apparaître.

    Quatrième mois : il bouge !

    Votre bébé bouge et vous pouvez commencer à sentir ses premiers mouvements. Un fin duvet, appelé "lanugo" apparaît sur son corps. Il mesure environ 15 centimètres et pèse 110 grammes.

    Cinquième mois : il réagit au bruit

    Ses oreilles sont formées et il peut réagir aux bruits qui l’entourent. Ses mouvements sont de plus en plus vigoureux. Les ongles des doigts et des orteils apparaissent. Ses cheveux et ses sourcils poussent. Il mesure de 25 à 30 centimètres (la moitié de sa taille de naissance) et pèse de 220 à 450 grammes.

    Sixième mois : il ouvre les yeux

    Votre bébé ouvre les yeux. Son corps s’enduit d’une substance crémeuse appelée "vernix caseosa". Sa peau se ride et le fœtus semble très mince : il mesure environ 28 à 36 centimètres et pèse 700 grammes.

    Septième et huitième mois : il grandit

    Votre bébé grandit vite. En deux mois, son poids va doubler et sa taille augmenter de près de 8 centimètres. Au bout du huitième mois, il pèse environ 2,2 kilogrammes et mesure environ 43 centimètres.

    Neuvième mois : il réagit à la lumière

    Votre bébé pèse autour de 3 kilogrammes et peut mesurer plus de 50 centimètres. Sa peau est de moins en moins ridée. Il réagit à la lumière. Il est prêt à sortir…

    • National Health service (NHS). Your pregnancy and baby guide. Site internet : NHS. Londres ; 2018 [consulté le  13 février 2019]
    • Durier M, Vervaet H, Gabriel R. Grossesses multiples. Étude anatomoclinique et prise en charge. EMC - Obstétrique 2010:1-11 [Article 5-030-A-10]
    • Gouvernement du Canada. Le guide pratique d’une grossesse en santé. Site internet : Agence de la santé publique du Canada. Ottawa (Canada) ; 2019 [consulté le 12 février 2019]
    • Santé publique France- Institut national de prévention et d'éducation pour la santé. Conseils santé pour les (futurs) parents et leurs jeunes enfants. Site internet : Santé publique France. Saint-Maurice (France) ; 2018 [consulté le 12 février 2019]
    • Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF). Grossesse normale. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2016 [consulté le 12 février 2019]
    • Ministère des solidarités et de la santé. Périnatalité. Site internet : Ministère des solidarités et de la santé. Paris ; 2018 [consulté le 12 février 2019]