Les 4 gestes barrières à adopter pour limiter la transmission des virus de l’hiver

15 mai 2020

Des gestes simples de prévention, adoptés au quotidien, permettent de réduire la transmission des infections hivernales.  Ces « gestes barrières » font barrage aux virus et contribuent à se protéger et protéger son entourage.

Ils sont au nombre de 4 :

4 gestes barrières, description complète dans l'article

Vidéo : Les gestes barrières

[Des personnes habillées en bordeaux déambulent dans une pièce.]

Contre les virus de l’hiver, il y a des gestes simples à faire :

  • [une dame éternue dans son coude, formant avec ses bras le geste de danse appelé "DAB", qui consiste à mettre sa tête dans le pli de son coude et à viser le ciel avec ses deux bras. Les autres personnes présentes font à leur tour un DAB] toussez ou éternuez dans votre coude ;
  • [un homme se mouche, deux personnes lui présentent de manière chorégraphiée une poubelle] utilisez un mouchoir à usage unique ;
  • [deux par deux, les personnes se frottent les mains et avancent au milieu des autres] lavez-vous les mains régulièrement ;
  • [de manière chorégraphiée, les personnes apparaissent avec leurs masques sur la bouche] portez un masque jetable, quand vous êtes malade.

Contre les virus de l’hiver, apprenons les gestes barrières [4 visuels reprennent les gestes barrières. En arrière-plan, les personnes dansent et font un DAB].

Apparition des logos de l’Assurance Maladie, du Ministère de la Solidarité et de la santé - J'agis pour ma santé - et de Santé publique France.

Se laver les mains

Pourquoi se laver les mains ?

Lorsqu’on a une infection virale, on peut facilement transmettre les virus en touchant une autre personne ou les déposer sur des surfaces (lavabos, plan de travail, poignées de porte…) ou des objets (brosse à dents, couverts…).

On peut donc attraper des virus quand on entre en contact avec des personnes malades ou quand on touche des objets et des surfaces contaminés et que l’on porte ensuite les mains au visage (bouche, yeux et nez).

Quand se laver les mains ?

Il est recommandé de se laver systématiquement les mains :

  • après avoir pris les transports en commun (bus, car, train, métro), en arrivant au bureau ou chez soi,
  • après chaque sortie à l’extérieur,
  • après s’être mouché, avoir toussé ou éternué,
  • avant et après s’être occupé d’un bébé,
  • après avoir rendu visite à une personne malade,
  • avant de préparer les repas, de les servir ou de manger,
  • après être allé aux toilettes.

Comment se laver les mains correctement ?

Les mains doivent être lavées à l’eau et au savon (de préférence liquide) pendant 30 secondes, en frottant les ongles, le bout des doigts, la paume et l’extérieur des mains et entre les doigts.
Après lavage, il est conseillé de se sécher les mains avec une serviette propre ou à l’air libre.

Une solution hydro-alcoolique peut aussi être utilisée en l’absence d’eau et de savon.

J’apprends à mon enfant à se laver les mains

Le plus tôt possible, montrez à votre enfant comment bien se laver les mains et pensez à lui couper court les ongles.

Se laver les mains doit devenir un réflexe quotidien, même en dehors des périodes d’épidémies, pour se protéger de tous les microbes en circulation (virus, bactéries…).

Comment bien se laver les mains, description complète dans les paragraphes précédents

 

Éternuer dans son coude

Pourquoi éternuer et tousser dans son coude ?

Lorsqu’on est infecté, l’éternuement et la toux projettent des gouttelettes et microgouttelettes contenant des virus, saletés, poussières et sécrétions venant du nez et des poumons. Les microbes se transmettent très facilement par des minuscules gouttelettes qui sont projetées dans l’air quand une personne malade tousse ou éternue.

L’éternuement peut ainsi propager des virus sur 1 à 6 mètres à la vitesse de 50 kilomètres à l’heure. N’importe qui se trouvant sur la trajectoire d’un éternuement ou d’une toux peut respirer ces microbes et être malade à son tour.

Comment éternuer et tousser ?

Éternuer ou tousser dans le pli de son coude, plutôt que dans ses mains limite le risque de contamination. En effet, si l’on se couvre la bouche et le nez avec la main, les microbes déposés sur la main peuvent se transmettre à d’autres personnes, par exemple en se serrant la main ou en touchant un objet. C’est pourquoi il est recommandé d’éternuer ou de tousser dans le pli de son coude.

Si ce n’est pas possible (ex : si l'on tient un enfant dans les bras), il est recommandé de se couvrir la bouche avec un mouchoir à usage unique, de le jeter puis de se laver les mains.

Dans le cas où l’on a toussé ou éternué dans ses mains, il faut se laver les mains dès que possible pour ne pas contaminer des personnes ou des objets.

Eternuer dans son coude, description complète dans les paragraphes précédents

 

Utiliser un mouchoir à usage unique

Pourquoi utiliser un mouchoir à usage unique ?

En cas d’infection (un rhume, une grippe par exemple), le nez coule et évacue un maximum de virus.
Les virus qui sont ainsi évacués quand on se mouche peuvent survivre plusieurs heures sur un mouchoir (huit à douze heures pour le virus de la grippe par exemple).

Comment se moucher ?

Pour se moucher, il est conseillé d’utiliser un mouchoir à usage unique, de jeter immédiatement le mouchoir à la poubelle puis de se laver les mains. À la maison, une poubelle fermée par un couvercle est préférable.

Utiliser un mouchoir unique

Porter un masque jetable quand on est malade

Pourquoi porter un masque quand on est malade ?

Quand on a une maladie respiratoire contagieuse (grippe par exemple), on peut facilement transmettre ses virus en touchant directement une autre personne (en l’embrassant ou en lui serrant la main par exemple) et en toussant ou en éternuant.

Le masque jetable (type « masque chirurgical ») est l’accessoire à adopter pour éviter de diffuser ses virus. Il permet d’éviter la diffusion « directe » des microbes. La diffusion « indirecte » par les mains est toujours possible et il faut donc les laver régulièrement.

Quand utiliser un masque ?

Lorsqu’on doit rendre visite ou que l’on a dans son entourage des personnes âgées, des bébés, des personnes qui ont une maladie chronique ou des femmes enceintes, il est recommandé de porter un masque jetable dès l’apparition des premiers signes (fièvre, toux, éternuement).

Comment porter le masque ?

Après s’être lavé les mains, on place le masque sur le visage, puis on l’attache (soit par les élastiques derrière les oreilles, soit par les lacets derrière la tête et la nuque). Le bord haut (qui est rigide dans certains modèles de masque) doit être bien moulé sur la racine du nez et le masque doit être abaissé sous le menton.

Le masque n’est pas réutilisable, il doit être changé toutes les 4 heures ou dès qu’il est mouillé. Après utilisation, il doit être jeté dans une poubelle couverte, puis les mains doivent de nouveau être lavées.

Comment porter un masque ? Description complète dans le paragraphe précédent

  • Ministère des Solidarités et la santé. Pour un hiver sans virus 2019. Site internet : Ministère des Solidarités et la santé. Paris ; 2019 [Consulté le 25 novembre 2019]
  • Santé publique France - Maladies hivernales 2019. Site internet : Santé publique France. Saint Maurice (France) ; 2019 [Consulté le 25 novembre 2019]