Prévenir la gastro-entérite chez l'enfant et sa propagation

En cas de gastro-entérite chez un enfant, les mesures d'hygiène sont capitales pour prévenir la transmission du microbe. La vaccination des nourrissons contre la gastro-entérite à rotavirus est possible, mais elle ne protège que contre cette cause de gastro-entérite et sa généralisation n'est pas recommandée.

La conduite à tenir pour prévenir la gastro-entérite de l'enfant

Certains gestes favorisent la prévention de la transmission de la gastro-entérite.

Prévenir la gastro-entérite grâce à des gestes simples d'hygiène

Certains gestes d’hygiène préviennent la transmission de la gastro-entérite.

Lavez-vous souvent les mains (avant de préparer les repas, avant de manger, après être allé aux toilettes ou à la salle de bains, après avoir changé un nourrisson...) et lavez les mains de votre enfant (après mouchage, après avoir joué, avant les repas, si ses mains sont sales...)

L'usage des solutions hydro-alcooliques (SHA) est efficace pour éliminer de nombreux microbes transmissibles, mais ne l'est pas contre tous les germes. Les SHA doivent rester une solution de secours en cas d'absence de point d'eau et de savon. Elles sont à utiliser sur des mains non souillées car elles désinfectent mais n'enlèvent pas les saletés.

Rangez les brosses à dents séparément et ne les échangez pas.

Évitez si possible que l'enfant se touche la bouche ou le nez et mouchez-le avec des mouchoirs à usage unique.

Nettoyez régulièrement la chambre et les jouets de votre enfant.

Nettoyez les toilettes et le pot de votre enfant avec un désinfectant, après chaque diarrhée.

Si dans l'entourage de l'enfant, une personne a la diarrhée, le nettoyage des surfaces qui sont fréquemment touchées telles que les poignées de porte, le téléphone, les toilettes, les lavabos doit être plus fréquent et plus méticuleux.

Consultez les informations en langage « facile à lire et à comprendre » (FALC) sur la gastro-entérite, ses symptômes et les traitements pour la soigner, en téléchargeant la bande dessinée La gastro-entérite (PDF), réalisée par l’association CoActis Santé dans le cadre de son projet SantéBD.

Gastro-entérite de l'enfant : limiter les contacts entre les personnes

Pour prévenir la transmission de la gastro-entérite, mieux vaut éviter au maximum les contacts entre votre enfant et d’autres personnes.

Évitez que votre enfant non malade entre en contact direct avec une personne malade (enfant ou adulte ayant une gastro-entérite) et inversement.

N’emmenez pas votre enfant malade dans les lieux publics très fréquentés.

Gastro-entérite :mon enfant peut-il aller en crèche ou à l'école ?

En cas de gastro-entérite virale, il est préférable que votre enfant malade n'aille pas à la crèche ou à l'école durant la phase aiguë de la maladie.

S'il a une gastro-entérite bactérienne, votre enfant malade ne doit surtout pas aller à la crèche ou à l'école. Avant d'y retourner, deux analyses de selles sont nécessaires et doivent être normales.

En cas de giardiase, l'éviction de la crèche ou de l'école n'est pas obligatoire. Un mois après la fin du traitement, un nouveau contrôle des selles est nécessaire pour s'assurer que le parasite a disparu.

Prendre des précautions lors de la préparation des repas surtout en cas d'épidémie de gastro-entérite

Voici quelques gestes à adopter au moment de préparer les repas pour éviter la gastro-entérite.

Lavez-vous les mains, nettoyez les ustensiles de cuisine et votre plan de travail.

Lavez les fruits et les légumes à l'eau courante potable avant de les préparer.

Évitez de manger des aliments périmés.

Faites bien cuire la viande avant de la manger.

Ne mettez pas les bols et les litières de vos animaux domestiques à proximité des endroits où les repas sont préparés et mangés.

Les personnes ayant une gastro-entérite ne doivent pas participer à la préparation des repas.

Évitez de partager les verres et les couverts à table.

Prévenir la "turista" quand on part en voyage avec son enfant

Si vous voyagez avec votre enfant dans un pays à risque (pays où le niveau d'hygiène est plus faible que le vôtre), vous pouvez prévenir la diarrhée du voyageur ("turista") en respectant quelques règles.

Avant de partir en voyage

Préparez votre trousse de médicaments avant le départ.

Selon le pays visité, prévoyez éventuellement la vaccination contre la fièvre typhoïde (due à une bactérie de la famille des , responsable de la diarrhée aiguë). Demandez conseil à votre médecin.

Quelques précautions d'hygiène lors du voyage

Lavez-vous souvent les mains et lavez celles de votre enfant, avant les repas et après passage aux toilettes ; en l'absence d'eau et de savon, utilisez un gel ou une solution hydro-alcoolique. Séchez-les avec un linge propre, un papier jetable ou en leur absence, séchez-les à l'air.

Ayez une bonne hygiène corporelle : lavez-vous au savon, séchez-vous bien.

Éviter la turista : attention aux boissons

Évitez de boire de l'eau du robinet et ne l'utilisez pas pour vous laver les dents (prenez de l'eau en bouteille capsulée ou désinfectée).

Ne consommez que de l’eau en bouteille capsulée (et ouverte devant vous) ou, à défaut, rendue potable par ébullition (1 minute à gros bouillons) ou par une désinfection [produits à base de DCCNa (dichloroisocyanurate de sodium) ou ] éventuellement précédée d’une filtration (filtre portatif) si elle est trouble.

Ne consommez pas d'eau en sachet et évitez les glaçons.

Évitez les jus de fruits frais préparés de façon artisanale.

Le lait doit être pasteurisé ou bouilli et la chaîne du froid doit être conservée.

Alimentation à risque de contamination bactérienne responsable de diarrhée aiguë

Ne mangez pas de légumes crus, ni de fruits sauf ceux que vous pouvez peler vous-même après vous être lavé les mains.

Ne mangez que de la viande, des œufs, du poisson et des crustacés bien cuits.

Évitez les fruits de mer et les plats préparés consommés froids car ils ont pu être mal conservés.

Préférez les plats chauds aux buffets froids ou tièdes des restaurants qui peuvent comporter des risques de contamination microbienne.

Évitez les sorbets, les glaces (surtout si elles sont artisanales).

Évitez de consommer de la nourriture vendue dans la rue sauf si elle est bien cuite et le récipient encore fumant.

La vaccination contre la gastro-entérite virale à rotavirus

Depuis 2006, la vaccination contre le rotavirus est possible pour les nourrissons, dès l'âge de six semaines. Le vaccin est donné par la bouche sous forme liquide, deux ou trois doses sont nécessaires pour qu'il soit efficace. Même vacciné, il est toutefois possible qu'un enfant contracte une gastroentérite. Le vaccin protège uniquement contre le rotavirus et d'autres virus peuvent être la cause de la maladie.

Actuellement, le Conseil supérieur d'hygiène publique ne recommande pas une vaccination systématique pour les nourrissons de moins de six mois. Il souhaite également que les parents soient informés avant la vaccination du risque d'invagination intestinale aiguë (urgence médico-chirurgicale caractérisée par le retournement de l'intestin grêle sur lui-même) parfois observée dans la semaine suivant la première vaccination. Consultez immédiatement si, après la vaccination, des douleurs abdominales, des pleurs répétés et inhabituels, des vomissements, du sang dans les selles, des ballonnements abdominaux ou une fièvre élevée surviennent chez votre nourrisson.

Ce vaccin n'est pas remboursé par l'Assurance Maladie.

Consultez les informations en langage « facile à lire et à comprendre » (FALC) sur le rôle et le fonctionnement d’un vaccin, en téléchargeant la bande dessinée La vaccination – Mieux comprendre la vaccination (PDF), réalisée par l’association CoActis Santé dans le cadre de son projet SantéBD.

  • Santé publique France. Gastro-entérite aiguë virale. Site internet : Santé publique France. Saint Maurice (France) ; 2022 [consulté le 14 février 2022]
  • Collégiale des universitaires en hépato-gastro-entérologie. Diarrhée aiguë et déshydratation chez le nourrisson, l'enfant et l'adulte. ECN 2018. 3e édition Elsevier-Masson
  • Collège des universitaires de maladies infectieuses et tropicales. Diarrhées infectieuses de l'adulte et de l'enfant. ECN. Pilly 2020. Éditions Alinéa Plus
  • Haut Conseil de la santé publique. Recommandations sanitaires 2021 pour les voyageurs. Site internet : Haut Conseil de la santé publique. Paris ; 2021 [consulté le 3 février 2022]
  • Haut Conseil de la santé publique. Avis relatif à la vaccination des nourrissons vis à vis des gastroentérites à rotavirus. Site internet HCSP. Paris ; 2015 [consulté le 3 février 2022]
  • Haut Conseil de la Santé Publique. Survenue de maladies infectieuses dans une collectivité. Conduites à tenir. Site internet : HSCP. Paris ; 2012 [consulté le 3 février 2022]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
* champ obligatoire
* champs obligatoires