Consultation et traitement en cas de gastro-entérite chez l'enfant

07 décembre 2017
Lors de la consultation médicale, votre médecin apprécie l'état général de votre enfant. Une analyse des selles est très rarement utile. Le traitement par les solutions de réhydratation orale est en général suffisant. Les médicaments sont réservés à certaines formes de gastro-entérite.

La consultation en cas de gastro-entérite de l'enfant

Lors de la consultation, votre médecin recherche d'éventuels signes de déshydratation et apprécie l'état général de votre enfant.

S'il craint une infection intestinale bactérienne ou parasitaire, il prescrit une analyse des selles (coproculture).

Le traitement de la gastro-entérite de l'enfant

Votre médecin prescrit un traitement adapté au cas de votre enfant.

Il vous donne des conseils diététiques. L'allaitement maternel ou l'alimentation par le lait infantile habituel sont poursuivis ou repris dans les quatre premières heures après le début des symptômes. En cas de diarrhée sévère ou prolongée (plus de 7 jours), l'utilisation d'un lait sans lactose est nécessaire.

Votre médecin prescrit à votre enfant une solution de réhydratation orale (SRO) à utiliser sans limitation. En cas de gastro-entérite virale, la prise de cette solution de réhydratation est en général suffisante.

Les médicaments ne sont pas systématiquement prescrits :

  • Pour diminuer l'intensité de la diarrhée et sa durée, votre médecin peut prescrire : des probiotiques (non remboursés par l'Assurance Maladie), du racécadotril (Tiorfan®) ou des smectites (pansements digestifs).
  • En cas de gastro-entérite d'origine bactérienne, des antibiotiques ne sont indiqués que lorsque la diarrhée est accompagnée de signes généraux importants.
  • En cas de giardiase, votre enfant doit prendre un médicament antiparasitaire et pour éviter la propagation de la maladie, les autres personnes touchées dans la famille ou la collectivité doivent suivre le même traitement.

La gastro-entérite, dans les cas sévères, peut nécessiter que votre enfant soit hospitalisé pour être réhydraté grâce à une sonde introduite par le nez et placée dans l'estomac (sonde nasogastrique) ou par perfusion.

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Sources
  • Santé publique France-Institut national de prévention et d'éducation pour la santé. Diarrhée chez les nourrissons et les petits enfants : comment éviter la déshydratation ? Site internet : Santé publique France. Saint Maurice (France) ; 2015 [consulté le 7 décembre 2017]
  • Churgay C, Aftab Z, Gastroenteritis in Children : Diagnosis. Am Fam Physician. 2012;85(11):1059-1062
  • Société française de pédiatrie. Diarrhée aiguë du nourrisson et de l'enfant : recommandations d'experts. Site internet : SFP. Paris ; 2017 [consulté le 7 décembre 2017]
  • Leung A, Prince T, Société canadienne de pédiatrie (CPS), Comité de nutrition et de gastroentérologie. La réhydratation par voie orale et la réalimentation rapide dans le traitement de la gastroentérite infantile. Site internet : CPS. Ottawa (Canada) ; 2016 [consulté le 7 décembre 2017]
  • National Health service (NHS). Diarrhoea and vomiting in babies and children. Site internet : NHS Choices. Londres ; 2016 [consulté le 7 décembre 2017]
  • Haut Conseil de la santé publique. Gastroentérites à Escherichia coli entérohémorragiques. Avis relatif à la conduite à tenir. Site internet : Haut Conseil de Santé Publique. Paris (France) ; 2015 [consulté le 7 décembre 2017]