Gastro-entérite de l'adulte : que faire ?

En cas de gastro-entérite survenant chez un adulte, il est important de savoir comment réagir (faut-il consulter ou non ? dans quels délais ?) et quels bons gestes adopter pour être soulagé.

Comment réagir en cas de gastro-entérite de l'adulte ?

  • J’ai la diarrhée et/ou des vomissements depuis un jour ou deux, mais je parviens à boire abondamment.
  • Je parviens à poursuivre mes activités.

J’applique les conseils alimentaires, je prends si besoin des médicaments en automédication et je surveille mon état.

En cas de doute, je contacte mon médecin traitant.

  • La diarrhée et/ou les vomissements persistent au-delà de deux jours.
  • La diarrhée récidive ou alterne avec constipation.
  • Mes selles contiennent du sang ou des glaires.
  • J’ai récemment voyagé dans un pays tropical.
  • La diarrhée est apparue après la prise d’un nouveau médicament.

Je consulte mon médecin traitant dans les jours qui viennent.

  • J’ai plus de 75 ans et la diarrhée.
  • J’ai, en plus de la diarrhée, une maladie chronique (diabète par ex.) ou je suis immunodéprimé.
  • J’ai des douleurs, une fatigue, un amaigrissement brutal, une forte fièvre.
  • Je ne parviens pas à boire.

Je consulte mon médecin traitant dans la journée.

  • J'ai une gastro-entérite et je suis déshydraté (j’ai soif, la bouche sèche et j’urine peu).
  • Une personne âgée de mon entourage ne boit plus, est somnolente ou a des propos confus.

Je contacte sans tarder le service d’aide médicale d’urgence 15 ou 112.

Gastro-entérite : attention à la déshydratation.

Si vous pensez qu'une personne de votre entourage, surtout si elle est âgée, ou vous-même, présentez des signes de déshydratation, appelez immédiatement un médecin.

Les symptômes de déshydratation qui doivent alerter :

  • des urines en faible quantité ;
  • une sensation de soif et une bouche et langue sèches ;
  • une peau sèche qui garde le pli au pincement ;
  • une somnolence, une confusion ;
  • un regard terne et un enfoncement des yeux ;
  • un manque de réaction.

Gastro-entérite de l'adulte : que faire soi-même ?

Des conseils d'hygiène pour ne pas transmettre le microbe à l'entourage

Si vous avez une diarrhée aiguë, adoptez quelques gestes pour ne pas transmettre le germe à votre entourage : lavage des mains, ne pas partager les objets de toilette ni les couverts…

Des conseils alimentaires pour éviter la déshydratation

La gastro-entérite, le plus souvent virale, peut être soignée en suivant quelques conseils alimentaires et diététiques. Dans la plupart des cas, ces mesures sont suffisantes et les symptômes (diarrhée, vomissements) disparaissent en deux à trois jours.

Boire abondamment

Buvez plus que d'habitude, notamment des boissons contenant assez de sucre et de sel pour compenser vos pertes en eau et en sel (eau, eau sucrée, bouillons de légumes).

Changer temporairement son alimentation

Prenez des repas plus petits mais plus fréquents, composés d'aliments salés, riches en glucose et sans résidus (bouillons salés en abondance, repas légers contenant du riz, des pommes de terre, des pâtes, de la semoule, des légumes cuits comme les carottes, des viandes maigres). Les repas copieux et les boissons glacées sont déconseillés.

À l'exception des bananes, évitez les fruits, les légumes crus et tous les autres aliments riches en fibres (céréales complètes, légumineuses...). Évitez temporairement le lait et les produits laitiers.

Gastro-entérite de l'adulte : faut-il prendre des médicaments ?

Pour améliorer votre confort en cas de diarrhée, vous pouvez avoir recours à des médicaments disponibles sans ordonnance. Ils ne vous dispensent pas des mesures d'hygiène et d'alimentation. Demandez conseil à votre pharmacien.

En cas de diarrhée aiguë, deux types de médicaments existent :

  • les ralentisseurs du transit : ils réduisent les contractions de l'intestin et diminuent la fréquence des selles. Ne les utilisez pas si vous avez une diarrhée avec du sang dans les selles ou une inflammation intestinale chronique. Utilisez ces médicaments avec prudence car ils ralentissent l'élimination du germe en cause et donc la guérison ;
  • les absorbants et protecteurs intestinaux : ces médicaments tapissent la barrière intestinale ou absorbent les gaz. Soyez prudent, ils peuvent diminuer l'effet d'autres médicaments.

Attention : les médicaments sont déconseillés chez l'enfant ayant une gastro-entérite.

Automédication en cas de diarrhée chez l'adulte : attention

Il est impératif de respecter la posologie (dose et fréquence de prise) et la durée du traitement préconisée. Un traitement contre la diarrhée ne doit jamais être pris de façon prolongée, sans avis médical.

Il est important de toujours lire la notice qui accompagne votre médicament et de la conserver dans sa boîte d'origine. Demandez conseil à votre pharmacien.

  • Collégiale des universitaires en hépato-gastro-entérologie. Diarrhée aiguë et déshydratation chez le nourrisson, l'enfant et l'adulte. ECN 2018. 3e édition Elsevier-Masson
  • National Health service (NHS). Diarrhoea. Site internet : NHS. Londres ; 2021 [consulté le 3 février 2022]
  • Société nationale française de gastro-entérologie. Diarrhée aiguë. Site internet : SNFGE. Paris ; 2018 [consulté le 3 février 2022]
  • Collège des universitaires de maladies infectieuses et tropicales. Diarrhées infectieuses de l'adulte et de l'enfant. ECN. Pilly 2020. Éditions Alinéa Plus
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
* champ obligatoire
* champs obligatoires