Prévenir l'apparition de furoncles

24 avril 2017
Une hygiène rigoureuse permet de limiter l’apparition de furoncles. Lorsque vous présentez un furoncle, des toilettes corporelles fréquentes et un lavage du linge à haute température sont indispensables pour éviter la dissémination de la bactérie.

Des règles d’hygiène pour prévenir l'apparition de furoncles

Des mesures simples d’hygiène permettent de limiter le risque d’apparition d’un furoncle :

  • lavez-vous souvent les mains avec du savon ou une solution hydro-alcoolique ;
  • coupez vos ongles court ;
  • effectuez une ou plusieurs toilettes quotidiennes du corps, comprenant un savonnage (de préférence avec un savon surgras) et un rinçage soigneux ;
  • nettoyez soigneusement les plaies, coupures ou lésions d’eczéma, même de petite taille, et recouvrez-les d’une gaze stérile ;
  • choisissez des vêtements suffisamment amples pour éviter les frottements.

© Inpes

Comment prévenir la contagion lorsque l’on a un furoncle ?

Si vous avez un furoncle, il est capital d’éviter que l’infection ne s’étende à d’autres parties du corps ou que vous la transmettiez aux personnes de votre entourage :

  • effectuez une ou plusieurs toilettes quotidiennes du corps, comprenant un savonnage (de préférence avec un savon surgras ou à base de chlorhexidine) et un rinçage soigneux ;
  • couvrez les lésions avec des compresses stériles ;
  • jetez immédiatement les compresses utilisées pour les soins dans un sac poubelle ;
  • lavez-vous les mains souvent, surtout avant et après tout contact avec les lésions ;
  • ne touchez pas les lésions, ne les grattez pas et empêchez d'autres personnes de les toucher ;
  • lavez le linge qui a été en contact avec l'infection à haute température ;
  • utilisez des vêtements et des sous-vêtements personnels, en coton, propres et, de préférence, amples et ne les échangez pas ;
  • ne partagez pas les serviettes de toilette ;
  • changez fréquemment de linge ;
  • tant que vous n’êtes pas complètement guéri, n’allez pas à la piscine, dans les saunas et ne pratiquez pas de sport de contact qui pourrait transmettre le germe.

Si vous travaillez au contact de produits alimentaires, informez votre service de médecine du travail de votre état.

Sources
  • Collège national des enseignants de dermatologie. Infections cutanéo muqueuses bactériennes. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2011 [consulté le 21 juillet 2015]
  • National, health service (NHS). Boils and carbuncles. Site internet : NHS choices. Londres ; 2015 [consulté le 21 juillet 2015]