Fracture de la jambe : définition et causes

11 septembre 2017
La fracture de la jambe est une cassure du tibia et/ou du péroné (appelé aussi fibula). Elle ne concerne pas les articulations du genou ou de la cheville. Les traumatismes en sont les principales causes. La fracture est de gravité variable selon son type : fracture simple ou complexe, fermée ou ouverte.

Qu’est-ce qu’une fracture de la jambe ?

La jambe est la partie du membre inférieur située entre le genou et la cheville. Elle comporte 2 os : le tibia et le péroné appelé également fibula.

Une fracture de la jambe est la cassure soit du tibia, soit de la fibula (ou péroné), soit des deux. Ces deux os se cassent souvent en même temps, car ils sont reliés entre eux par une membrane et par des insertions musculaires (zones de fixation des muscles sur les os).

Ce type de fracture peut se produire à deux endroits de l’os :

  • sur le corps de l’os appelé diaphyse (partie fine et allongée) ;
  • sur la métaphyse qui est la zone de jonction entre le corps et la tête de l’os (la tête de l’os appelée épiphyse correspond à l’extrémité arrondie de l'os).

Ces fractures ne concernent jamais la tête de l’os et ne touchent pas les articulations. Les fractures  de jambe sont des fractures extra-articulaires.

Une fracture due à un accident ou à la fatigue

Les traumatismes sont les causes principales des fractures.

Les fractures peuvent être dues à un traumatisme indirect par mouvement anormal du membre inférieur.

Elles font suite à une torsion de la jambe seule alors que le pied est bloqué. Les activités sportives sont souvent en cause : football, ski, par exemple.

Les fractures peuvent être dues à un traumatisme direct avec choc sur la jambe dans les circonstances suivantes :

  • accident de la voie publique concernant les piétons, cyclistes, utilisateurs ou passagers de voiture...
  • chute de grande hauteur,
  • chute d'un objet lourd sur la jambe,
  • traumatisme par balle ou explosion...

Plus rarement, on observe des fractures de fatigue qui surviennent spontanément sur des os incapables de résister aux contraintes mécaniques qui lui sont appliquées. Ce phénomène existe surtout chez les sportifs, les danseurs et les militaires lorsqu’ils sont surentraînés et qu’ils multiplient les efforts intenses et répétitifs (longues marches, sauts multiples, etc.)

Une pathologie osseuse chronique telle que l'ostéoporose est responsable d'une fragilité osseuse qui favorise la survenue d'une fracture lors d'un traumatisme minime.

Les différents types de fracture de jambe

Le type de fracture de jambe selon le trait de fracture

  • La fracture simple : le trait de fracture est unique sur l'os fracturé. Si les deux os sont alignés, la fracture n'est pas déplacée. Dans le cas contraire, la fracture est déplacée.

Fracture simple de la jambe non déplacée ou déplacée

Schéma : fracture non déplacée ou déplacée
  • La fracture complexe : il existe plus de deux fragments osseux, donc au moins deux traits de fracture. Lorsqu'il existe plus de quatre fragments, on parle de fracture comminutive. Les fragments osseux sont en général déplacés.

Le type de fracture selon l'état de la peau en regard de la cassure

L'ouverture cutanée au niveau de la fracture est un facteur de gravité en raison du risque infectieux : il s'agit d'une fracture ouverte dont la gravité (étendue de la perte cutanée, état de la peau, présence de corps étranger, lésion d'un muscle, d'un vaisseau...) est évaluée par le chirurgien au moment de l'intervention chirurgicale.

Lorsque la peau est indemne, la fracture est fermée.

Le type de fracture selon les os atteints

Les fractures isolées, soit du tibia, soit de la fibula (péroné) sont en général fermées avec un trait simple.

Sources
  • Bertani A, Mathieu L, Rongiéras F, Chauvin F. Fractures de jambe de l'adulte. EMC - Appareil locomoteur 2016;11(2):1-20 [Article 14-086-A-10].
  • Université Pierre et Marie Curie. Fracture de la jambe. Site internet : Faculté de médecine Pierre et Marie Curie. Paris ; 2012 [consulté le 8 septembre 2017]
  • Collège d'orthopédie pédiatrique. Lerat JL. Généralités sur les fractures. Site internet : Fascicules.fr. Paris ; 2009 [consulté le 8 septembre 2017]