Les différents médicaments en cas de fièvre

09 juin 2017
Le traitement de la fièvre chez l'enfant vise à soulager l'inconfort. Si les mesures hygiéno-diététiques (hydratation, vêtements légers, environnement frais et aéré) sont insuffisantes, un traitement médicamenteux est utile.

Quels médicaments donner à votre enfant ?

Il est conseillé de n'utiliser qu'un seul médicament pour traiter la fiévre de votre enfant. Aucune étude ne prouve que l'alternance ou l'association de deux médicaments est plus efficace. Le paracétamol est le médicament le plus couramment utilisé et c'est le seul utilisable avant l'âge de 3 mois.

Si votre enfant a moins de trois mois, donnez-lui uniquement du paracétamol : un maximum de 60 mg par kilo et par jour, à répartir en quatre ou six prises, soit environ 15 mg/kg toutes les six heures ou 10 mg/kg toutes les quatre heures.
Consultez rapidement votre médecin.

Si votre enfant a plus de trois mois, donnez-lui du paracétamol ou, en cas de contre-indication (allergie, maladie grave du foie, ) de l'ibuprofène (un anti-inflammatoire non stéroïdien ou AINS). La dose doit être adaptée à son poids :

  • pour le paracétamol, un maximum de 60 mg par kilo et par jour, à répartir en quatre ou six prises, soit environ 15 mg/kg toutes les six heures ou 10 mg/kg toutes les quatre heures ;
  • pour l'ibuprofène, un maximum de 20 à 30 mg par kilo et par jour, à répartir en trois ou quatre prises, soit un maximum de 10 mg/kg toutes les huit heures ou 7,5 mg/kg toutes les six heures.

Si votre enfant a plus de 6 mois, vous pouvez utiliser, à la place de l'ibuprofène, un autre anti-inflammatoire non stéroïdien : le kétoprofène. La dose doit être adaptée à son poids : un maximum de 2 mg par kilo et par jour à répartir en quatre prises, soit un maximum de 0,5 mg par kilo toutes les six heures.

N'utilisez qu'un seul type de médicament pour faire baisser la fièvre.
Soyez vigilant ! Si votre enfant a la varicelle (ou si celle-ci est suspectée), ne lui donnez pas d'ibuprofène ou de kétoprofène car les anti-inflammatoires non stéroïdiens augmentent le risque de complications infectieuses bactériennes de la varicelle. De la même façon, si votre enfant est déshydraté (diarrhées et vomissements importants) ou si l'on suspecte une infection bactérienne (comme une infection urinaire par exemple), les AINS peuvent aggraver son état de santé.

L'aspirine ne doit pas être administrée chez l'enfant sans avis médical, en raison du risque de survenue d'une mais grave, le .

Ce que vous pouvez retenir

Pour bien utiliser un médicament , vous devez respecter :

  • la posologie (quantité prescrite ou recommandée) ;
  • un intervalle de temps suffisant entre deux prises ;
  • la dose maximale quotidienne.

Le non-respect de ces règles peut entraîner des complications, notamment un risque de surdosage.

Pour les mêmes raisons et sauf avis médical contraire, évitez d'associer ou d'alterner des antipyrétiques de composition différente.

Si le médicament n'est pas efficace rapidement et que la fièvre persiste, consultez votre médecin traitant. N'oubliez pas de lui préciser le type de traitement pris (médicament, dose, fréquence).

La présentation des médicaments pour enfants

Chaque médicament existe sous plusieurs formes : sachets, cuillères mesures, pipettes graduées...

  • Ces présentations simplifient l'adaptation de la dose du médicament au poids de votre enfant.
  • Mais ces différentes présentations peuvent être source d'erreur. Avant de donner un médicament à votre enfant, assurez-vous qu'il n'a pas déjà reçu un sous une forme ou une autre. Ainsi, vous éviterez les surdosages ou les associations de médicaments inutiles, voire déconseillées.
  • Mettez hors de portée les médicaments afin d'éviter que votre enfant n'avale le contenu entier d'un flacon par exemple.

Consultez la notice du médicament et respectez les contre-indications.

Au moindre doute, demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Sources
  • Société canadienne de pédiatrie. La fièvre et la prise de la température. Site internet : Soins de nos enfants. Ottawa (Canada) ; 2015 [consuté le 18 mars 2016]
  • Agence française pour la sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Informations sur le traitement de la fièvre chez l’enfant. Site internet : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Saint-Denis (France) ; 2005 [consulté le 18 mars 2016]
  • Haute Autorité de santé. Prise en charge de la fièvre chez l'enfant. Fiche mémo. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) : 2016 [consulté le 15 décembre 2016]
  • Collège des médecins de famille du Canada (CFPC). La fièvre chez le nourrisson et l'enfant. Site internet : CFPC. Mississauga (Canada) ; 2011 [consulté le 18 mars 2016]
  • Collège national des pédiatres universitaires. Fièvre aiguë de l'enfant. Site internet : Université Médicale Virtuelle Francophone, campus de pédiatrie. Site internet : campus.cerimes.fr ; 2014 [consulté le 18 mars 2016]