Bien manger avec un diabète : zoom sur les matières grasses

07 mai 2019

Lorsqu’on est diabétique, l’alimentation est une préoccupation de tous les instants. À quel moment doit-on manger ? Quels sont les aliments à privilégier ? Pour manger équilibré, il est conseillé de surveiller votre consommation de sucres, mais également la quantité et la qualité des graisses dans votre alimentation.

Bien connaitre les graisses pour mieux les choisir

Les matières grasses (lipides) sont composées d’acides gras, qui peuvent être classés dans deux grandes familles: les acides gras saturés et les acides gras insaturés. Il est important de bien les connaitre pour les distinguer et faire les bons choix au moment des repas.

Les acides gras saturés sont à limiter car ils augmentent le mauvais cholestérol (LDL). Ils se trouvent principalement dans les produits d’origine animale (viande, produits laitiers entiers, beurre, charcuterie…) ainsi que dans l’huile de coco et l’huile de palme (utilisées dans la fabrication de biscuits, pains et pâtisseries industriels).

Présents surtout dans les produits d’origine végétale (olive, arachide, amandes, noix, tournesol…) et dans certains poissons (saumon, maquereau, sardine…), les acides gras insaturés améliorent la part du bon cholestérol par rapport au cholestérol total. Ils contiennent aussi souvent des omégas 3 qui protègent contre les maladies cardiovasculaires.

Attention aux graisses cachées

Les graisses cachées sont contenues dans des aliments qui visuellement ne paraissent pas forcément gras, comme les viandes ou le fromage. Elles se trouvent aussi dans les aliments industriels : plats cuisinés, crudités assaisonnées (carottes râpées, céleri rémoulade, macédoine…) et même dans certains produits allégés en sucre. C’est pourquoi, il est préférable de privilégier les produits frais et de saison, ou les aliments très peu transformés.

Vous êtes pressé ou vous n’avez pas envie de cuisiner ? Avant de craquer pour un aliment industriel, le bon réflexe, c’est de lire l’étiquette pour connaître sa teneur en graisses. Gardez à l’esprit qu’un produit contenant plus de 10 % de graisses (10 g de graisses ou lipides pour 100 g de produit) est considéré comme un gras.

Les bienfaits du régime méditerranéen*

En faisant la part belle aux fruits, aux légumes, au poisson et à l’huile d’olive, le régime méditerranéen a tout bon. Il privilégie les bonnes graisses, permet d’équilibrer ses apports et de limiter les risques de développer des complications.

*Selon l'essai randomisé PREDIMED (Prevencion con Dieta Mediterranea) paru sur le site du New England Journal of Medicine en 2013, le régime méditerranéen réduit de 30 % le risque cardiovasculaire à 5 ans comparativement au simple conseil de limiter les graisses.

Services en Ligne: 
Service sophia
Connaissez-vous sophia, le service d'accompagnement pour mieux vivre avec un diabète ? Informations sur la maladie, conseils pratiques, soutien personnalisé par des infirmiers...