Reconnaître une entorse de la cheville

12 avril 2018
Une entorse de la cheville est un étirement ou une déchirure ligamentaire survenant lors d’une torsion brutale de cette articulation. Elle concerne le plus souvent le ligament latéral externe (entorse externe). Elle survient la plupart du temps lors d'un faux-pas sur un terrain irrégulier ou lors de la pratique d’un sport.

Qu'est-ce qu'une entorse de la cheville ?

Une entorse de cheville est un étirement d'un ou plusieurs ligaments de la cheville, de gravité variable, pouvant aller de la simple distension à la rupture.

L’entorse de la cheville est un traumatisme fréquent.
  • L'entorse de la cheville est le traumatisme le plus fréquent de l'appareil locomoteur : il est à l'origine de 7 à 10 % des consultations d'urgence hospitalière.
  • Chaque jour, 6 000 Français consultent pour une entorse de la cheville.
  • Les jeunes en pleine croissance et les sportifs ont plus de risque de se faire une entorse de la cheville.

Qu’est-ce que la cheville ?

La cheville est une articulation complexe formée de trois articulations entre les os de la jambe (tibia et péroné également appelé fibula) et l’astragale, os situé au sommet du pied.

Plusieurs ligaments assurent la stabilité de la cheville :

  • le ligament latéral externe appelé aussi ligament collatéral latéral, formé de 3 faisceaux. Il se fixe d'une part sur la externe ou latérale (extrémité inférieure du péroné ou fibula) et d'autre part au niveau des os du pied. L'entorse concerne ce ligament dans la grande majorité des cas ;
  • le ligament latéral interne appelé ausi ligament collatéral médial, formé de 2 faisceaux. Il se fixe d'une part sur la interne ou médiale (extrémité inférieure du tibia) et d'autre part au niveau des os du pied ;
  • les ligaments tibiofibulaires antérieur et postérieur, présents entre le tibia et le péroné (ou fibula).
Les ligaments : qu'est-ce que c'est ?

Les ligaments sont comme des câbles tendus d'un os à un autre, autour ou au milieu d’une articulation. Leur rôle est de permettre aux surfaces articulaires de rester en contact lors des mouvements. Ils assurent la stabilité de l'articulation. Très souvent, il existe plusieurs faisceaux pour un même ligament.

Comment survient une entorse de la cheville ?

Le plus souvent, une entorse de la cheville survient après une torsion du pied vers le dedans (mouvement brutal vers l'intérieur) à la suite d’un faux pas (dans un escalier, un creux du sol...) et touchent un, deux ou trois des faisceaux du ligament latéral externe (ou ligament collatéral latéral) de la cheville.

L'entorse externe du ligament collatéral latéral de la cheville sans fracture représente 90 % des entorses de la cheville.

Les os et le ligament latéral externe de la cheville

Schéma : cheville

 

L'entorse du ligament latéral interne ou des ligaments tibiofibulaires est rare et elle survient lors d'une éversion forcée du pied ou lors d'un traumatisme violent (chute d'un lieu élevé ou traumatisme sportif violent : football, ski, etc.) Elle peut blesser plusieurs ligaments de la cheville ou s'accompagner de fractures osseuses.

Entorse de cheville : les situations à risque

Certains facteurs favorisent la survenue d’une entorse de cheville :

  • la pratique sportive : les sports de contact (basketball, football, etc.) et les sports de pivot, dans lesquels les changements de direction sont brusques (tennis, basketball, etc.) ;
  • la marche sur un terrain en mauvais état (risque de glissade) ou dont la surface est irrégulière (jogging dans la nature par exemple) ;
  • le port de chaussures instables (hauts talons), mal adaptées à l’activité, ou usées (en particulier sur l’extérieur de la chaussure) ;
  • une anomalie de la statique du pied ;
  • des troubles de la coordination des mouvements (dus à une maladie, à la fatigue ou à la consommation d’alcool, par exemple.)

Entorse externe de la cheville : les différents stades de gravité et les symptômes

La gravité de l'entorse externe dépend de l'atteinte des ligaments de la cheville (du simple étirement à la rupture). On distingue plusieurs stades de gravité de l'entorse.

L'entorse bénigne

Un des faisceaux du ligament latéral externe (ou collatéral latéral) est étiré, sans rupture, ni arrachement. Les douleurs et les gonflements sont variables, en général modérés. La mobilité de la cheville est conservée.

L'entorse moyenne

Un des faisceaux du ligament latéral externe (ou collatéral latéral) est déchiré. Un autre faisceau est étiré ou rompu partiellement. La rupture du système ligamentaire est donc incomplète.

La douleur est intense. Le pied ne fonctionne plus correctement, la cheville se tord anormalement, elle est gonflée et une ecchymose (hématome) apparaît, signe du saignement lié à la déchirure. L’appui sur le pied est douloureux voire impossible.

L'entorse grave

La rupture de deux ou trois des faisceaux du ligament latéral externe (ou collatéral latéral) est totale.

La douleur est immédiate et violente (parfois syncopale). La victime présente une instabilité marquée de la cheville, une perte temporaire quasi complète de sa mobilité, un gonflement avec une ecchymose diffus de la partie externe de la cheville et une douleur prononcée à la pression.

Cas particulier des autres entorses de la cheville

Les entorses concernant les autres ligaments de la cheville (ligament latéral interne, ligaments tibiofibulaires) sont graves et s'accompagnent de fractures ou arrachements osseux et d'instabilité de la cheville.

Sources
  • Kajetanek C, Khiami F. Évaluation et traitement des entorses de la cheville dans le cadre de l'urgence. EMC - AKOS (Traité de Médecine) 2017;12(4):1-5 [Article 8-3105]
  • Bauer T, Hardy P. Entorses de la cheville. EMC – Appareil locomoteur 2011:1-10 [Article 14-089-A-10]
  • Leuret A, Sommereisen J-P, Philippe J-M, Le Gall C, Busseuil C, Carpentier F, et al. Actualisation 2004 de la conférence de consensus : l'entorse de cheville au service d'urgence. Site internet : Société française de médecine d'urgence. Paris ; 2004 [consulté le 12 février 2018]