Enrouement : les bons réflexes et les cas où il faut consulter

12 mars 2017
Si vous êtes enroué, adoptez quelques gestes simples, le plus souvent suffisants pour guérir. Cependant, certaines situations nécessitent un avis médical.

Que pouvez-vous faire en cas d'enrouement ?

Si vous êtes enroué, essayez d’appliquer les conseils suivants :

  • mettez votre voix au repos (parlez seulement lorsque vous le devez) ;
  • évitez autant que possible les environnements bruyants, qui vous obligent à "forcer" sur votre voix, de même que les cris, les chuchotements et le chant ;
  • pour garder votre gorge humide, buvez beaucoup d’eau et humidifiez l’air de votre logement ;
  • en cas d’infection ORL, proscrivez tout décongestionnant nasal : ce type de produit pourrait dessécher vos cordes vocales ;
  • si vous fumez, essayez d’arrêter le tabac;
  • si vous êtes non-fumeur, évitez les endroits enfumés ;
  • si vous prenez un traitement contre le reflux gastro-œsophagien (RGO), suivez-le bien ;
  • diminuez votre consommation d'alcool;
  • en cas de douleur ou de fièvre, prenez un médicament antalgique et (ex. : paracétamol, ibuprofène).

Quand faut-il voir un médecin pour un enrouement ?

En cas de dysphonie, prévoyez une consultation médicale dans les cas suivants :

  • votre nourrisson est enroué ;
  • vous (ou votre enfant) avez aussi des difficultés à avaler ou à respirer ;
  • vous crachez du sang ;
  • vous fumez beaucoup et buvez aussi de l’alcool ;
  • l’enrouement perdure depuis plus d’une semaine ;
  • il récidive sans symptôme d’infection virale.
Sources
  • Faculté de médecine de Grenoble. Diagnostic d’une dysphonie. Site internet : sante.ujf-grenoble.fr. Grenoble (France) ; 2003 [consulté le 21 juin 2016]
  • Collège français d’ORL. Trouble aigu de la parole – Dysphonie. Site internet : umvf.univ-nantes.fr. Paris ; 2011 [consulté le 21 juin 2016]
  • MedlinePlus. Hoarseness. Site internet : nlm.nih.gov. Bethesda (États-Unis) ; 2014 [consulté le 21 juin 2016]