Comprendre l’eczéma de contact

24 avril 2018
L'eczéma de contact ou dermatite de contact est une maladie inflammatoire cutanée acquise se déclenchant après contact de la peau avec un allergène. Il est précédé par une phase de sensibilisation à cette substance présente dans l’environnement. Les allergènes sont multiples et fréquemment d'origine professionnelle.

Qu’est-ce que l’eczéma de contact ?

L'eczéma de contact ou dermatite de contact est une maladie inflammatoire cutanée due à la sensibilisation à un ayant été en contact avec la peau.

C'est une réaction allergique qui survient même en l'absence de terrain génétique favorisant l'allergie.

Il existe un autre type d'eczéma : l'eczéma atopique ou dermatite atopique

L'eczéma atopique survient en général chez le nourrisson et l'enfant dans un contexte de terrain atopique qui favorise le développement des allergies.

Comment expliquer la survenue d'un eczéma de contact ?

L'eczéma de contact se produit lorsque la peau réagit à une substance extérieure, qui est appelée .

La réaction évolue en deux phases :

  • dans un premier temps, la substance extérieure pénètre dans la peau et la sensibilise. Cette pénétration est d'autant plus facile que la peau a été irritée et n'assure plus son rôle de barrière. Le est activé, la nature de l' est mis en "mémoire" par certains , mais aucun symptôme n'est ressenti. Cette première phase de sensibilisation peut durer de quelques jours à quelques années ;
  • dans un second temps, lorsque la même substance (ou ) entre en contact avec la peau d’une personne déjà sensibilisée, le reconnaît cet et les symptômes de l’eczéma de contact apparaissent en 24 à 48 heures. C'est la phase de révélation.

Les symptômes de l'eczéma de contact

À la phase aiguë, l'eczéma de contact se manifeste par :

  • l'apparition de plaques rouges et sèches à bords irréguliers. Ces lésions sont responsables de fortes démangeaisons (prurit) ;
  • la survenue sur ces plaques de vésicules remplies de liquide clair. Ces vésicules se rompent et suintent spontanément ou sous l'effet du grattage, lié aux démangeaisons importantes associées ;
  • la formation de croûtes qui, en disparaissant, laissent place à une peau normale sans cicatrice.

Les lésions provoquées par l’eczéma de contact apparaissent d’abord au niveau de la peau entrée en contact avec l' (bracelet, bouton de pantalon, chaussures, vêtement, teinture...) puis diffusent à partir du point de contact pouvant parfois s'étendre sur tout le corps.

Au niveau des paupières, du visage ou des organes génitaux, l’eczéma s’accompagne d’un œdème (gonflement et rougeur) des tissus.

Au niveau des paumes des mains ou des plantes des pieds, la couche étant épaisse, les vésicules se rompent plus difficilement et le prurit est intense.

Si le contact cutané avec l' n'est pas interrompu, l'eczéma de contact devient chronique. Il est caractérisée par :

  • une peau craquelée, quadrillée et souvent plus foncée.
  • une peau épaisse et très fissurée au niveau des mains et des pieds.
Toute irritation n'est pas un eczéma de contact

L'eczéma atopique ou dermatite atopique est également responsable de lésions cutanées qui fragilisent l' favorisant la survenue d'un eczéma de contact. Les deux types d'eczéma peuvent cohabiter chez une même personne.
L'eczéma de contact ne doit pas être confondu avec la dermatite d'irritation secondaire à des agressions physiques ou chimiques sans intervention d'un . La dermatite d'irritation survient peu de temps après le contact et se manifeste plutôt par des brûlures cutanées.

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Les allergènes en cause dans l'eczéma de contact

Eczéma de contact : les quatre grandes sources d'allergènes

Dans notre environnement quotidien, les allergènes avec lesquels nous sommes en contact proviennent essentiellement de quatre sources :

  • Les produits vestimentaires : vêtements (teintures), chaussures (cuir, colle, caoutchouc...) et accessoires en nickel (bijoux fantaisie, boutons de pantalon, boucle de ceinture...).
  • Les cosmétiques : parfum, shampoing, déodorant, teinture capillaire, laque, rouge à lèvre, vernis à ongles, lingettes démaquillantes...
  • Les médicaments à application cutanée (topiques) ou produits de soins : antiseptiques, crèmes anti-inflammatoires, baume du Pérou, pansemnts adhésifs...
  • Les allergènes professionnels.

Parmi ces allergènes, certains ne sont responsables d’eczéma qu’après une exposition aux rayons UV (lumière du soleil). On parle alors de photo-allergènes. Les lésions débutent et prédominent sur les zones exposées à la lumière (visage, décolleté, mains...) Certains médicaments ou cosmétiques peuvent notamment être à l’origine de ce type d’eczéma de contact.

Eczéma de contact d'origine professionnelle

Le contact de la peau avec des substances utilisées en milieu professionnel peut entraîner un eczéma de contact.

L'eczéma professionnel est caractérisé par sa survenue lors du travail et sa disparition lors des congés. Il est souvent localisé au niveau des mains.

Les professions les plus souvent concernées sont :

  • les métiers du bâtiment (ciment, peinture, colles...) ;
  • les coiffeurs (teintures, permanentes, gants, shampoings...) ;
  • les professions de santé (antiseptiques, gants, résine composite...) ;
  • les horticulteurs (chrysanthèmes, primevères, pesticides, gants...)
Attention aux tatouages éphémères noirs à base de henné

Des tatouages éphémères noirs au henné sont souvent proposés aux touristes l’été sur le lieu de leurs vacances (marchés, plages…).

La couleur noire est obtenue avec un colorant, ajouté illégalement, et qui provoque des réactions allergiques. La sensibilisation est définitive. Ce colorant n'est autorisé qu'à faible concentration dans les teintures capillaires, les tissus et les objets en caoutchouc.

Les sujets sensibilisés peuvent développer une réaction violente en cas de contact avec ces produits. Cet eczéma de contact peut être limité à la zone tatouée ou s’étendre à la zone avoisinante voire à tout le corps. Ces réactions peuvent également conduire à une polysensibilisation, notamment à des caoutchoucs, des colorants vestimentaires et à des teintures capillaires et empêcher la pratique de certaines professions comme celle de coiffeur par exemple.

La réalisation de tatouages éphémères noirs au henné est déconseillée.

Toute réaction qui suit la réalisation de ce type de tatouage doit conduire à consulter un médecin.

Comment évolue l’eczéma de contact ?

Lorsque l’allergène a été identifié, les lésions d'eczéma de contact évoluent vers la guérison sous 10 à 15 jours. Sans identification de l’allergène, l’évolution se fait vers la chronicité et la peau s’épaissit.

Dans quelques cas, des complications peuvent se manifester :

  • surinfection bactérienne faisant suite au grattage, le plus souvent due au staphylocoque : c'est l'impétigo ;
  • généralisation des lésions avec fièvre et frissons appelée érythrodermie.
Sources
  • Collège des enseignants en dermatologie de France. Allergies cutanéo-muqueuses chez l'enfant et l'adulte : eczéma de contact. Ann Dermatol Venereol. 2012;139:A78-84.
  • Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Dermatite de contact d'origine professionnelle : conduite à tenir. Site internet : INRS. Paris ; 2013 [consulté le 26 mars 2018]
  • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Tatouages éphémères noirs à base de henné : mise en garde. Site internet : ANSM. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2013 [consulté le 27 mars 2018]