Comprendre l’eczéma de contact

25 avril 2017
L'eczéma de contact ou dermatite de contact est une maladie inflammatoire cutanée acquise se déclenchant de manière différée. Il est dû à la sensibilisation à une substance présente dans l’environnement appelée allergène et mise en contact avec la peau.

Qu’est-ce que l’eczéma de contact ?

L'eczéma de contact ou dermatite de contact est une maladie inflammatoire cutanée. Il est dû à la sensibilisation à un ayant été en contact avec la peau. C'est une réaction allergique qui survient même en l'absence de terrain génétique favorisant l'allergie.

Les symptômes de l'eczéma de contact

Il existe deux formes d'eczéma de contact.

C'est la forme la plus courante. Elle se manifeste par :

  • l'apparition de plaques rouges et sèches à bords irréguliers ;
  • la survenue sur ces plaques de vésicules remplies de liquide clair. Ces vésicules se rompent et suintent spontanément ou sous l'effet du grattage, lié aux démangeaisons importantes associées ;
  • la formation de croûtes qui, en disparaissant, laissent place à une peau normale sans cicatrice.

Les lésions provoquées par l’eczéma de contact apparaissent d’abord au niveau de la peau entrée en contact avec l' (bracelet, bouton de pantalon, chaussures, vêtement, teinture...) puis diffusent à partir du point de contact pouvant parfois s'étendre sur tout le corps.

Au niveau des paupières, du visage ou des organes génitaux, l’eczéma s’accompagne d’un œdème (gonflement et rougeur) des tissus.

Elle est caractérisée par une peau épaissie, craquelée, fissurée et souvent plus foncée. Cette forme est souvent observée au niveau des mains et des pieds.

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Le mécanisme et les causes de l'eczéma de contact

L'eczéma de contact se produit lorsque la peau réagit à une substance, qui est appelée .

La réaction évolue en deux phases :

  • dans un premier temps, la substance non tolérée pénètre dans la peau et la sensibilise : le (système de défense de l’organisme) est activé, mais aucun symptôme n'est ressenti. Cette première phase de sensibilisation peut durer de quelques jours à quelques années ;
  • dans un second temps, lorsque la même substance entre en contact avec la peau d’une personne déjà sensibilisée, le reconnaît l’allergène et les symptômes de l’eczéma de contact apparaissent en 24 à 48 heures. C'est la phase de révélation.

Eczéma de contact : les quatre grandes sources d'allergènes

Dans notre environnement quotidien, les allergènes avec lesquels nous sommes en contact proviennent essentiellement de quatre sources :

  • Les produits vestimentaires : vêtements (teintures), chaussures (cuir, colle, caoutchouc...) et accessoires en nickel (bijoux fantaisie, boutons de pantalon, boucle de ceinture...).
  • Les cosmétiques : parfum, shampoing, déodorant, teinture capillaire, vernis à ongles...
  • Les médicaments à application cutanée (topiques) : antiseptiques, crèmes anti-inflammatoires...
  • Les allergènes professionnels.

Parmi ces allergènes, certains ne sont responsables d’eczéma qu’après une exposition aux rayons UV (lumière du soleil). On parle alors de photo-allergènes. Certains médicaments ou cosmétiques peuvent notamment être à l’origine de ce type d’eczéma de contact.

Eczéma de contact d'origine professionnelle

Le contact de la peau avec des substances utilisées en milieu professionnel peut entraîner un eczéma de contact.

L'eczéma professionnel est caractérisé par sa survenue lors du travail et sa disparition lors des congés. Il est souvent localisé au niveau des mains.

Les professions les plus souvent concernées sont :

  • les métiers du bâtiment (ciment, peinture, colles...) ;
  • les coiffeurs (teintures, permanentes, gants, shampoings...) ;
  • les professions de santé (antiseptiques, gants, résine composite...) ;
  • les horticulteurs (chrysanthèmes, primevères, pesticides, gants...)
Reconnaissance de l’eczéma de contact comme maladie professionnelle

Si l'eczéma de contact est d'origine professionnelle, votre médecin traitant peut rédiger un certificat en vue d’une reconnaissance de maladie professionnelle. Celle-ci est inscrite au tableau 65 du régime général de l'Assurance Maladie et au tableau 44 du régime agricole.

Comment évolue l’eczéma de contact ?

Lorsque l’allergène a été identifié, les lésions évoluent vers la guérison sous 10 à 15 jours. Sans identification de l’allergène, l’évolution se fait vers la chronicité et la peau s’épaissit.

Dans quelques cas, des complications peuvent se manifester :

  • surinfection bactérienne faisant suite au grattage, le plus souvent due au staphylocoque : c'est l'impétigo ;
  • généralisation des lésions avec fièvre et frissons appelée érythrodermie.
Sources
  • Collège des enseignants en dermatologie de France. Allergies cutanéo-muqueuses chez l'enfant et l'adulte : eczéma de contact. Ann Dermatol Venereol. 2008;135(11 Suppl):F88-94.
  • Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Dermatite de contact d'origine professionnelle : conduite à tenir. Site internet : INRS. Paris ; 2013 [consulté le 30 juillet 2015]
  • Système d'information en santé, travail et environnement Provence-Alpes-Côte d'Azur. Conduite à tenir devant une dermatite de contact présumée d'origine professionnelle. Site internet : Sistepaca. Marseille (France) ; 2004 [consulté le 30 juillet 2015]