Le traitement de la douleur thoracique

08 novembre 2018
En dehors des situations d'urgence nécessitant une hospitalisation, prenez rendez-vous chez votre médecin traitant. La douleur thoracique s'estompe grâce aux antalgiques et lors du traitement de la maladie en cause.

Une hospitalisation nécessaire dans certains cas de douleurs à la poitrine

Certaines douleurs à la poitrine sont provoquées par des maladies nécessitant une hospitalisation urgente et une prise en charge urgente spécialisée :

Soyez vigilant(e) si vous êtes traité(e) pour une angine de poitrine

Vous êtes traité(e) pour une angine de poitrine et si vous avez une douleur à la poitrine :

  • cessez toute activité ;
  • prenez le médicament que votre médecin vous a prescrit au cas où vous ressentiriez une douleur thoracique (dérivé nitré) ;
  • restez calme et attendez. Si la douleur n'est pas soulagée au bout de cinq minutes, appelez les urgences (15 d'un téléphone fixe ou le 112 d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit : appel gratuit).

 

    Douleur au niveau du thorax : que faire avant de consulter un médecin ?

    Si vous ressentez une douleur thoracique ne nécessitant pas des soins urgents, prenez rendez-vous chez votre médecin traitant.

    Pour soulager votre douleur avant la consultation, vous pouvez prendre un antalgique.

    Trois types de médicaments antalgiques existent :

    • le paracétamol ;
    • les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou « AINS » (ibuprofène, kétoprofène)
    • l’aspirine.

    Utilisez de préférence un seul type de médicament.

    Il ne faut jamais associer les anti-inflammatoires non stéroïdiens à l’aspirine.

    Attention, chaque médicament a des contre-indications, lisez bien la notice d'utilisation et respectez les contre-indications mentionnées. Par exemple, certaines douleurs thoraciques peuvent avoir des causes digestives. Si votre douleur thoracique est associée à des brûlures d'estomac ou de l'œsophage (douleurs remontant derrière le ), ne prenez pas d'anti-inflammatoires ou d'aspirine contre-indiqués dans ces cas.

    Conseils pour bien utiliser un antalgique

    Pour bien utiliser un antalgique, pensez à respecter :

    • la posologie (quantités prescrites ou recommandées) ;
    • un intervalle de temps suffisant entre deux prises ;
    • la dose maximale quotidienne.

    Le non-respect de ces règles peut entraîner des complications, notamment un risque de surdosage.

    Pour les mêmes raisons et sauf avis médical contraire, évitez d'associer ou d'alterner des antalgiques de composition différente.

    Si le traitement n'est pas rapidement efficace et que votre douleur persiste, consultez votre médecin et n'oubliez pas de lui préciser quel type de traitement vous avez pris (médicament, dose, fréquence).

    La consultation pour douleur thoracique et le traitement

    Votre médecin vous examine et, si nécessaire, demande un bilan complémentaire dont la nature dépend de la cause suspectée : radiographie, bilan sanguin, scanner, IRM, digestive haute, échodoppler cardiaque, ECG d'effort....

    Le traitement de la douleur thoracique passe par le traitement spécifique de la maladie en cause dans la survenue de cette douleur.

    Suivez bien ce traitement : il atténue la douleur en soignant sa cause et prévient sa récidive.

    Pour vous soulager rapidement, votre médecin peut vous prescrire un ou plusieurs antalgiques adaptés.

    N° d’Urgence Médicale

    Samu : 15 Pompiers : 18 Appel d'urgence européen : 112
    Ces numéros sont gratuits et peuvent être appelés d'un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit.
    Sources
    • Collège des enseignants de cardiologie et maladies vasculaires. Douleur thoracique aiguë et chronique. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2012 [consulté le 8 novembre 2018]
    • Collège des enseignants de rhumatologie. Douleur thoracique aiguë. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2011 [consulté le 8 novembre 2018]
    • Staeger P, Meier F, Fishman D, Grosgurin O. La douleur thoracique. Rev Med Suisse. 2013;9:997-1004
    • National Health service. Chest pain. Site internet : NHS. Londres ; 2017 [consulté le 8 novembre 2018]