Le suivi des pieds

12 mars 2017
Prendre soin de ses pieds et les examiner au quotidien est essentiel. Cela permet de dépister rapidement l’apparition de complications liées à votre diabète, ou de prévenir leur aggravation. Votre médecin les examine régulièrement et peut vous orienter si nécessaire vers un podologue.

Prendre soin de ses pieds en cas de diabète

Le diabète peut être responsable d’une atteinte des nerfs (neuropathie) et des artères (artériopathie) des membres inférieurs.

Une diminution de la sensibilité au niveau des pieds est le symptôme le plus fréquent de la diabétique. Conséquences :

  • les sensations de chaud, de froid et de douleur s’estompent ;
  • la mauvaise position du pied lors de la marche n’est pas toujours ressentie ;
  • le poids peut se porter sur des zones plus fragiles et entraîner des déformations parfois importantes.

La rend également la peau des pieds plus sèche, plus fine et plus fragile, ce qui favorise l’apparition de plaies. Un problème mineur au départ risque de s’aggraver parce qu’il est passé inaperçu et n’a pas été traité.

En outre, le diabète favorise le dépôt de cholestérol sur les parois des artères des membres inférieurs et contribue à former la plaque d’athérome. Dans ce cas :

  • le sang circule plus difficilement dans les jambes et les pieds ;
  • des douleurs ou des crampes apparaissent à la marche.

La surveillance de ses pieds au quotidien

Prendre soin de ses pieds en les examinant chaque jour est essentiel. En particulier :

  • l’aspect du pied, à la recherche d’éventuelles lésions (plaies ou ulcères, ampoules, crevasses), signes d’infection ou déformations des orteils ;
  • les ongles. Vérifier s’ils ne sont pas trop longs avec le risque de blesser les autres orteils, ou trop courts, ce qui peut favoriser un ongle incarné ;
  • la peau, pour repérer une éventuelle sécheresse et finesse de la peau qui la fragilise, la présence de rougeurs ou de corne (signe de frottement ou d’appui trop marqué).

Comme il est difficile d’examiner le dessous de ses pieds, il est possible d’utiliser un miroir, ou de se faire aider par un proche.

Si vous détectez la moindre lésion, ou un élément qui vous paraît anormal, il est recommandé de consulter rapidement votre médecin.

Comment prendre soin de ses pieds ?

Afin de prévenir l’atteinte de vos pieds et de préserver votre capacité à marcher, adoptez de bonnes habitudes. Gardez une bonne hygiène, limez bien vos ongles et choisissez des chaussures confortables. Ces aspects sont particulièrement importants si vous êtes diabétique, ou si vos pieds sont fragiles.

Examen annuel des pieds par votre médecin

Faire examiner ses pieds par son médecin au moins 1 fois par an est important.

Votre médecin :

  • vérifie la sensibilité de vos pieds et de vos jambes, teste vos réflexes et votre force musculaire ;
  • contrôle la circulation du sang dans vos jambes et vos pieds ;
  • vérifie le positionnement de vos pieds à la marche ;
  • recherche d’éventuelles déformations ou l’apparition de lésions ;
  • vérifie que vos chaussures sont adaptées. Si nécessaire, il peut aussi vous prescrire des semelles ou des chaussures orthopédiques (ou un autre type d’appareillage) pour faciliter votre marche.

À l’issue de la consultation, le médecin évalue le risque de lésion de vos pieds. Ce risque se traduit par un grade.

Grades d’atteinte des pieds en cas de diabète
Grade 0 La sensibilité n’est pas affectée.
Grade 1 La sensibilité est affectée mais n’est pas associée à d’autres complications.
Grade 2 La sensibilité est affectée et associée à une artériopathie des membres inférieurs [Lien vers ID Code 1035] et / ou à une déformation d’au moins un pied.
Grade 3 Un antécédent de complications sévères (ulcère - ou plaie - d’au moins un pied et / ou amputation localisée aux membres inférieurs).

Si nécessaire, votre médecin vous oriente vers un professionnel de santé spécialisé dans les soins des pieds (podologue) et formé au suivi du diabète. Le podologue, qui travaille en lien étroit avec votre médecin, vous apprend à prendre soin de vos pieds au quotidien pour prévenir les risques de complications ou leur aggravation.

Le remboursement des soins réalisés par un podologue

L'Assurance Maladie rembourse les soins prescrits par le médecin et réalisés par un podologue pour les lésions de grade 2 (jusqu’à 4 séances par an) et de grade 3 (jusqu’à 6 séances par an).

Préparer sa consultation

Avant la consultation, prenez le temps de réfléchir aux questions que vous souhaitez poser à votre médecin en vous appuyant sur la fiche « Mes pieds : préparer ma consultation (PDF, 249.07 Ko) »

Elle permet de noter sur un schéma toutes les observations que vous avez faites sur l’aspect de votre peau, de vos ongles et sur la forme de vos pieds mais aussi ampoule, callosité, plaie, modification de la peau (plus sèche, plus fine), ongle incarné, déformation des orteils, etc.

Sources
  • Haute Autorité de santé (HAS). Guide - Affection de longue durée - Diabète de type 1 de l’adulte. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2007 [consulté le 28 octobre 2016]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Actes et prestations - Affection de longue durée - Diabète de type 1 et diabète de type 2. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2014 [consulté le 28 octobre 2016]
  • Haute Autorité de santé (HAS). La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l’adulte – Vivre avec un diabète de type 1. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2007 [consulté le 28 octobre 2016]
  • Haute Autorité de santé (HAS). La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 – Vivre avec un diabète de type 2. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2007 [consulté le 28 octobre 2016]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Recommandations professionnelles - Prise en charge diagnostique des neuropathies périphériques (polyneuropathies et mononeuropathies multiples). Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2007 [consulté le 28 octobre 2016]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Recommandations pour la pratique clinique - Prise en charge de l’artériopathie chronique oblitérante athéroscléreuse des membres inférieurs (indications médicamenteuses, de revascularisation et de rééducation) - Argumentaire. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2006 [consulté le 28 octobre 2016]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Recommandations pour la pratique clinique - Prise en charge de l’artériopathie chronique oblitérante athéroscléreuse des membres inférieurs (indications médicamenteuses, de revascularisation et de rééducation) - Recommandations. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2006 [consulté le 28 octobre 2016]