Le pharmacien, un partenaire santé de proximité

12 mars 2017
Le pharmacien vous conseille au quotidien. Il répond à toutes vos questions sur votre traitement et l’utilisation des médicaments. Il est particulièrement attentif aux soucis que vous rencontrez en tant que personne diabétique. Entretien avec Daniel Bruchet, pharmacien sur la Côte d’Azur.

Le pharmacien, proche de vous

Votre pharmacien est à vos côtés toute l’année, pour vous conseiller au quotidien. Si vous avez pris l’habitude d’aller régulièrement chez le même pharmacien, celui-ci vous connaît sans doute très bien. Et si vous avez des questions sur vos traitements et leur utilisation, il saura vous renseigner.

« En général », note Daniel Bruchet, « ce sont les patients les plus âgés, ou ceux qui ont découvert leur diabète sur le tard, qui rencontrent le plus de difficultés pour bien suivre leur traitement et gérer leur glycémie. Nous leur disons alors de bien prendre leurs médicaments et de surtout faire les examens prescrits par leur médecin. Souvent, ces quelques conseils suffisent pour qu’ils constatent ensuite un bénéfice ».

Suivez ses conseils, il connaît le diabète !

Face à un patient qui refuse un médicament, Daniel Bruchet cherche toujours à en connaître la raison.

« Parfois, il nous est répondu que le médicament en question n’a pas été pris parce que tout va bien… Nous insistons alors sur le nécessaire respect du traitement pour surtout continuer dans cette voie. Si nous constatons qu’un traitement ne semble pas convenir, parce que le patient dit ne pas se sentir bien, avec des hauts et des bas, nous l’invitons à retourner voir son médecin, notamment pour éviter tout risque d’interaction entre ses médicaments. Sinon, toujours dans ce cas de figure, nous échangeons sur son alimentation pour savoir s’il a une alimentation équilibrée, en lui rappelant que cela participe au bon équilibre du diabète. »

Votre pharmacien peut aussi vous informer sur les médicaments génériques en vous aidant à les distinguer, en écrivant sur vos boîtes les noms commerciaux que vous connaissez.

La vigilance du pharmacien

Comme tous ses confrères, Daniel Bruchet reste vigilant lorsqu’un patient ne vient pas chercher son traitement habituel. Il lui demande alors s’il se l’est procuré ailleurs, et s’il continue de le prendre.

« En cas de réponse négative, nous l’invitons, là encore, à bien le suivre et surtout à en parler avec son médecin traitant ou avec son diabétologue. »

Il ne faut pas hésiter à solliciter votre pharmacien pour vous conseiller si vous rencontrez des difficultés avec votre traitement.

Une attention particulière aux personnes diabétiques

« Nous devons tout faire pour aller vers les personnes à risque de diabète. Lors de la Journée mondiale du diabète, nous essayons dans notre officine de sensibiliser nos patients à cette maladie et de les inviter à faire un contrôle glycémique.

Il faut aussi être attentif. Par exemple, une patiente s’est étonnée du fait que sa fille buvait beaucoup d’eau et très fréquemment. Après avoir consulté son médecin, un diabète de type 1 a été décelé chez cette enfant et elle a pu être prise en charge rapidement. »