Le diabétologue, un renfort capital

12 mars 2017
Le diabétologue est un médecin spécialiste du diabète. Il exerce en lien étroit avec votre médecin traitant sur l’adaptation de votre traitement, l’équilibre de votre diabète et le suivi des complications. Entretien avec Helen Mosnier-Pudar, diabétologue-endocrinologue à l’hôpital Cochin, à Paris.

Une relation étroite entre le diabétologue et le médecin traitant

Spécialiste du traitement du diabète, le diabétologue exerce en lien étroit avec le médecin traitant. Ce dernier pourra conseiller à son patient de consulter ce spécialiste.

Le diabétologue peut, le cas échéant, adapter au mieux le traitement du patient. Il est préférable d’avoir avec ce spécialiste une relation constructive et durable. Mais aussi, les relations entretenues entre votre médecin traitant et le diabétologue sont essentielles pour la qualité du suivi médical.

« Ces échanges permettent de faire face à tout déséquilibre du diabète et d’organiser le dépistage de complications éventuelles. La modification ou la mise en route d’un nouveau traitement est un autre moment où la collaboration de votre médecin avec le diabétologue est primordiale. » explique Helen Mosnier-Pudar.

Diabète de type 1, un suivi très régulier

Pour les personnes qui ont un diabète de type 1, il est essentiel de savoir bien gérer la prise d’insuline. Il s’agit d’installer le traitement dans la vie de tous les jours, avec l’aide du diabétologue. C’est-à-dire, connaître :

  • le type d’insuline ;
  • les doses à évaluer ;
  • le rythme des prises ;
  • la façon dont l’insuline doit être stockée et préparée en vue de l’injection.

Autre étape très importante : apprendre à réaliser soi-même cette injection.

Pour Helen Mosnier-Pudar : « les patients qui ont un diabète de type 1 doivent consulter leur diabétologue au moins 1 fois par an, et idéalement 3 à 4 fois par an, afin de voir si le traitement à l’insuline se passe bien. »

Un renfort pour l’équilibre du diabète de type 2

Chez certaines personnes atteintes d’un diabète de type 2, prendre des médicaments oraux, faire de l’activité physique et avoir une alimentation équilibrée peuvent ne pas suffire à contrôler la glycémie.

« Le diabétologue peut identifier les causes de ce déséquilibre glycémique et dire, sur la base de critères propres à chaque patient, si celui-ci est dû à un déficit du traitement, à l’alimentation ou à un manque d’activité physique » insiste Helen Mosnier-Pudar.

Face aux complications du diabète, un acteur incontournable

Quand des complications liées au diabète apparaissent chez un patient, le diabétologue intervient aux côtés du médecin traitant pour définir les traitements adaptés. Ceux-ci concernent :

Helen Mosnier-Pudar : « En accord avec le médecin traitant, le diabétologue est un interlocuteur incontournable pour coordonner la prise en charge thérapeutique du patient et le diriger vers le médecin spécialiste le plus approprié. »

Parlez-en à votre médecin

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce que le diabétologue peut vous apporter, parlez-en avec votre médecin traitant lors d’une prochaine consultation.