Causes et facteurs favorisants du diabète

24 mars 2017
Le diabète est favorisé par une prédisposition génétique. Le diabète de type 1 survient suite à une réaction anormale du système immunitaire. La survenue du diabète de type 2 est essentiellement liée au mode de vie : surpoids, sédentarité, tension artérielle, etc.

Pourquoi le diabète de type 1 survient-il ?

Le diabète de type 1 survient lorsque le ne fabrique plus assez d' . Cette baisse (puis arrêt de production) est due à une réaction anormale du , qui détruit les cellules pancréatiques en charge de la production d' . Cette réaction est dite auto-immune. Elle est liée à une prédisposition génétique et pourrait être déclenchée par des événements extérieurs (infections virales, exposition à des toxines, alimentation, stress...)

Ainsi, le risque de survenue d'un diabète de type 1 est plus important lorsqu'un parent proche (père, mère, frère, sœur) présente un diabète de type 1.

Chiffres clés de l’Institut de veille sanitaire (InVS)

Actuellement en France, la fréquence du diabète de type 1 est de 13,5 pour 100 000 enfants et adolescents de moins de 15 ans. Elle est en augmentation régulière depuis 20 ans (+ 3,7 % par an).

Le diabète de type 1 survient souvent chez les plus jeunes, 1 fois sur 2 avant l'âge de 20 ans. Son apparition est de plus en plus précoce avec une augmentation du nombre de cas diagnostiqués avant l’âge de 5 ans.

Le rôle de l’insuline

L’insuline est une hormone fabriquée par certaines cellules du . Elle est présente en permanence dans le sang. Son rôle est de maintenir la glycémie autour de 1 g/l lorsque les apports de sucre sont importants ; l' est une hormone hypoglycémiante. Ainsi, après un repas, le produit plus d’insuline pour maintenir le taux de sucre présent dans le sang à une valeur normale.

Pour remplir son rôle de régulation de la glycémie, l’insuline favorise l’entrée du sucre dans les cellules de l’organisme selon leurs besoins (par exemple cellules musculaires au cours d’un exercice). Si nécessaire, elle permet le stockage du sucre non utilisé, dans le foie ou les cellules graisseuses.

Appareil digestif

Schéma : appareil digestif (en coupe)

Pourquoi le diabète de type 2 survient-il ?

Le risque de survenue d’un diabète de type 2 existe si le patient présente une prédisposition génétique ; c’est à dire, un parent proche (père, mère, frère ou sœur) est ou a été atteint d’un diabète de type 2. Mais le facteur familial (ou génétique) ne suffit pas. Il doit être associé à d’autres causes liées à l’environnement avec, au 1er rang : l’alimentation et la sédentarité. Le tabac est aussi un facteur de risque associé.

Diabète de type 2 et risques génétiques

Les causes du diabète de type 2 font l’objet de nombreuses recherches. Le Centre d'études et de recherches pour l'intensification du traitement du diabète (CERITD) recherche 500 familles diabétiques pour participer au programme Descendance.

Les facteurs de risque d’un diabète de type 2

Le mode de vie est essentiellement en cause dans la survenue du diabète de type 2. Vous risquez de développer cette pathologie si vous présentez au moins l’un des facteurs suivants.

Un surpoids ou une obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou dépassant 25 kg/m² est un risque.

À noter : si votre IMC est inférieur à 30 kg/m², vous êtes en surpoids ; s'il est supérieur ou égal à 30 kg/m², vous souffrez d'obésité.

Une obésité abdominale avec un périmètre abdominal supérieur ou égal à 102 cm chez l’homme et à 88 cm chez la femme représente un facteur de risque.

Le tour de taille donne une image simple de l’excès de graisse accumulé au niveau de l' .

La mesure du tour de taille est réalisée dans des conditions précises :

  • sans vêtements, directement sur la peau ;
  • debout les pieds joints, avec les bras relâchés de chaque côté du corps ;
  • à la fin d'une expiration normale.

Prenez la mesure en plaçant un mètre ruban horizontalement, à mi-distance entre la partie inférieure de la dernière côte et la partie la plus haute de l’os du bassin.

Surpoids et tour de taille

Schéma : surpoids et tour de taille

Un autre facteur de risque est la faible activité physique. C'est le cas si vous pratiquez moins de 30 minutes d’activité physique au quotidien. Celle-ci doit être régulière pour avoir un effet positif sur la santé. C’est pourquoi il est recommandé de faire de l’exercice au moins 5 jours sur 7, et tous les jours dans l’idéal.

Certaines pathologies sont aussi à risque :

  • une hypertension artérielle, comorbidité souvent associée au diabète lors de sa découverte ;
  • une anomalie du taux de graisses dans le sang comme le cholestérol, par exemple.

Mais aussi :

  • un antécédent de diabète gestationnel, c’est-à-dire de diabète survenant durant la grossesse;
  • avoir donné naissance à un bébé de plus de 4 kilos.
Sources
  • Institut national de veille sanitaire (InVS). Le diabète - Généralités. Site internet : Santé publique France. Saint-Maurice (France) ; 2014 [consulté le 26 octobre 2016]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM). Diabète de type 1 (DID). Site internet : INSERM. Paris ; 2014 [consulté le 24 octobre 2016]
  • Institut national de veille sanitaire (InVS). Données épidémiologiques. Diabète de l’enfant et de l'adolescent. Site internet : Santé publique France. Saint-Maurice (France) ; 2014 [consulté le 26 octobre 2016]
  • Agence nationale d’accréditation et d’évaluation en santé. Principes de dépistage du diabète de type 2. Site internet : Haute Autorité de santé. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2003 [consulté le 3 octobre 2016]
  • Balkau B, Deanfield JE, Després JP, Bassand JP, Fox KA, Smith SC Jr, et al. International day for evaluation of abdominal obesity (IDEA): a study of waist circumference, cardiovascular disease, and diabetes mellitus in 168.000 primary care patients in 63 countries. Circulation. 2007;116(17):1942-51.
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM). Diabète de type 2 (DNID). Site internet : INSERM. Paris ; 2014 [consulté le 24 octobre 2016]